Agréables maux de tête au RCT

Agréables maux de tête au RCT

12 novembre 2011 - 12:40

Publicité

Il est des migraines qui ne sont pas si fâcheuses. Celle contractée en Isère, jeudi soir, en fait partie. Pour ce match annoncé déséquilibré, Bernard Laporte et son staff avaient mis leur groupe sur un tourniquet géant : tous les cadres au repos et neuf Espoirs dans le manège européen.
Au final, le résultat a été probant, malgré quelques toussotements en première période (défense des mauls adverses, touche, carton jaune).
Laporte : « Avoir de la complexité »
« Je suis fier que ces jeunes aient relevé ce défi. Ils ont un bon état d’esprit, ils ont envie. C’est bien. Quand on fait jouer des joueurs, ce n’est pas pour qu’ils se plantent, mais pour qu’ils nous posent des difficultés au moment de composer les équipes. Tout entraîneur rêve d’avoir de la complexité», a savouré Bernard Laporte.
Jeudi soir, à Bourgoin, le rêve était réciproque. « C’est énorme de jouer en pro et de marquer. C’est la folie !», jubilait le pilier Xavier Chiocci, encore perché sur son nuage. « On veut créer une émulation dans le groupe et cette coupe d’Europe sert à ça», complète son adjoint, Pierre Mignoni, non loin d’Olivier Beaudon, manager général des Espoirs, venu à Bourgoin voir ses ouailles en action.
Avec huit essais dans la musette, les Italiens de Petrarca ont pu mesurer que l’envie d’émulation des jeunes pousses du RCT était bien réelle. «Ils ont des athlètes formidables, qui ont une grande capacité à impacter, à avancer et ouvrir la défense», a apprécié Luca Bot, l’entraîneur des trois-quarts transalpins.
« On a montré que depuis plusieurs années, un bon boulot était fait dans la formation», avance Mourad Boudjellal, en citant l’exemple des deux Géorgiens repérés à la Coupe du monde des moins de 18 ans il y a deux ans et intégrés au centre de formation.
L’appel de Gia Labadze
Chilachava et Mikautadze – c’est d’eux qu’il s’agit – ont montré des qualités de combat et de maîtrise intéressantes pour aller, un jour, un peu plus haut.
Le jour d’avant, ce fut celui de leur première en équipe une. Un souvenir à ranger au Panthéon de leurs émotions.
Levan Chilachava sautille de joie au moment de refaire le match : « Avant la rencontre, j’ai ressenti un peu de stress. J’étais trop content de marquer mon premier essai en pro ! Maintenant, je voudrais jouer mon premier match à Mayol !» Le pilier géorgien nous demandera de ne pas écrire ce dernier souhait. Trop tard…
Avant la rencontre, lui et son ami Konstantin ont reçu l’accolade de Davit Kubriashvili, qui s’est permis de paraphraser Bernard Laporte : «Pas de faute !»
Un peu plus tôt, c’est un autre compatriote, l’éternel Gia Labadze, ancien joueur emblématique des années 2000, qui avait fait son boulot de couveuse du Caucase. « Il nous appelle tout le temps, papa ! », rigole Mikautadze.
En Isère, au pied des Alpes, le RCT a pris un peu de hauteur et de recul sur la suite des opérations. Et une dose de bonne humeur !

Il est des migraines qui ne sont pas si fâcheuses. Celle contractée en Isère, jeudi soir, en fait partie. Pour ce match annoncé déséquilibré, Bernard Laporte et son staff avaient mis leur groupe sur un tourniquet géant : tous les cadres au repos et neuf Espoirs dans le manège européen.

Au final, le résultat a été probant, malgré quelques toussotements en première période (défense des mauls adverses, touche, carton jaune).

Laporte : « Avoir de la complexité »

« Je suis fier que ces jeunes aient relevé ce défi. Ils ont un bon état d’esprit, ils ont envie. C’est bien. Quand on fait jouer des joueurs, ce n’est pas pour qu’ils se plantent, mais pour qu’ils nous posent des difficultés au moment de composer les équipes. Tout entraîneur rêve d’avoir de la complexité», a savouré Bernard Laporte.

Jeudi soir, à Bourgoin, le rêve était réciproque. « C’est énorme de jouer en pro et de marquer. C’est la folie !», jubilait le pilier Xavier Chiocci, encore perché sur son nuage. « On veut créer une émulation dans le groupe et cette coupe d’Europe sert à ça», complète son adjoint, Pierre Mignoni, non loin d’Olivier Beaudon, manager général des Espoirs, venu à Bourgoin voir ses ouailles en action.

Avec huit essais dans la musette, les Italiens de Petrarca ont pu mesurer que l’envie d’émulation des jeunes pousses du RCT était bien réelle. «Ils ont des athlètes formidables, qui ont une grande capacité à impacter, à avancer et ouvrir la défense», a apprécié Luca Bot, l’entraîneur des trois-quarts transalpins.

« On a montré que depuis plusieurs années, un bon boulot était fait dans la formation», avance Mourad Boudjellal, en citant l’exemple des deux Géorgiens repérés à la Coupe du monde des moins de 18 ans il y a deux ans et intégrés au centre de formation.

L’appel de Gia Labadze

Chilachava et Mikautadze – c’est d’eux qu’il s’agit – ont montré des qualités de combat et de maîtrise intéressantes pour aller, un jour, un peu plus haut.

Le jour d’avant, ce fut celui de leur première en équipe une. Un souvenir à ranger au Panthéon de leurs émotions.

Levan Chilachava sautille de joie au moment de refaire le match : « Avant la rencontre, j’ai ressenti un peu de stress. J’étais trop content de marquer mon premier essai en pro ! Maintenant, je voudrais jouer mon premier match à Mayol !» Le pilier géorgien nous demandera de ne pas écrire ce dernier souhait. Trop tard…

Avant la rencontre, lui et son ami Konstantin ont reçu l’accolade de Davit Kubriashvili, qui s’est permis de paraphraser Bernard Laporte : «Pas de faute !»

Un peu plus tôt, c’est un autre compatriote, l’éternel Gia Labadze, ancien joueur emblématique des années 2000, qui avait fait son boulot de couveuse du Caucase. « Il nous appelle tout le temps, papa ! », rigole Mikautadze.

En Isère, au pied des Alpes, le RCT a pris un peu de hauteur et de recul sur la suite des opérations. Et une dose de bonne humeur !

Source: varmatin.com

Publicité

  1. Etnica 12 novembre 2011 à 14h

    Ca sent le bonheur et la sérénité. Pourvu que ça dure.

  2. Kevrct83 12 novembre 2011 à 14h

    Quelqu'un aurait-il trouvé une vidéo de résumé du match svp ?? =)

  3. viking83 12 novembre 2011 à 14h

    Kevrct83 :Le match était en redif sur eurosport à 12 h, il le diffuse de nouveau (larges extraits)la nuit prochaine de 2h à 3h – en espèrant

    que tu ais Eurosport où un pote qui puisse te l'enregistrer.

  4. Kevrct83 12 novembre 2011 à 15h

    Merci Viking83 mais j'ai vu le match en direct, ce serait juste pour revoir les beaux essais qu'on a mis pour le plaisir! 😉

  5. Hellboy 12 novembre 2011 à 17h

    HAHAHAHAHAAAA

    Je jouiiiiiiiiiiiisssss !

    Rémy Martin qui donne match nul au Leinster à la dernière seconde, alors que les pauvres Montpelliérains défendaient comme des morfales depuis 20 minutes…

    15 000 Montpelliérains vont le chercher pour lui péter la gueule ce soir

    :mrgreen: 😆 😆 😆 :mrgreen:

    BRAVO REMY !!! Continue !

  6. rctrop 12 novembre 2011 à 17h

    Il faut qu'il le garde précieusement la blonde ..!! Qui plus est n'a rien montré pendant le match .. 👿

  7. Lavaroisedu64 12 novembre 2011 à 18h

    Et dire que l'Aviron Bayonnais (staff et direction) et les supporters pleurent encore son départ… sur ce coup là, ils peuvent dire merci à Laporte de l'avoir poussé dehors !!!

  8. alainc 12 novembre 2011 à 19h

    Laissons Rémy Martin se complaire dans sa médiocrité, parler encore de lui donne une importance qu'il ne mérite pas, de toutes facons la roue tourne …..

    Ce qui est important c'est l'intérêt que porte notre nouveau entraineur aux jeunes qui montent: C'est gonflé de confier les clés du camion à tous ces espoirs, pour la motivation on ne peut faire mieux.

    On verra si cela se confirme dans un futur proche mais j'ai le sentiment que le RCT est sur la bonne voie et pérennise son avenir de grand club.

  9. chris83 12 novembre 2011 à 20h

    elle est bien cette filière de jene GEORGIEN supervisé par Gia Labadze

    a suivre le 2éme ligne Mikautadze lui il a un très gros potentiel

    pour Chilachava il est encore jeune pour le poste et doit mûrir

  10. piednoiréroug 12 novembre 2011 à 21h

    Les jeunes nous ont vraiment fait plaisir et dans ceux qu'on avait pas beaucoup vu,Rokobaro a fait un excellent match,rapide,sur l'homme,peu de fautes de mains ,il a trés bien joué les ballons au sol.Je suis surpris qu'on en parle pas plus.Je pense qu'il a gagné sa place en pro,au moins pour le challenge.

  11. piednoiréroug 12 novembre 2011 à 21h

    vus

  12. RABOLIO 13 novembre 2011 à 07h

    D'accord avec toi, piednoirérouge, l'équipe doit continuer le challenge en changeant quelques cadres, pour tourner .

    Ils ne peuvent que prendre confiance et mieux se trouver sur le terrain .

  13. RCT91 13 novembre 2011 à 09h

    ils sont quand meme incroyables ces géorgiens pour tous les avants qu'ils ont

    s'ils avaient des arrières ça fera mal

  14. RCT91 13 novembre 2011 à 09h

    si gorgodge était venu, avec kubri + les 2 jeunes ça nous aurait fait pas mal de géorgiens

Comments are closed.