Alain Penaud analyse Munster-Toulon ( Source L’Equipe.fr )

Alain Penaud analyse Munster-Toulon ( Source L’Equipe.fr )

18 octobre 2010 - 18:23

Publicité

«Le Munster a imposé une vraie leçon de jeu à Toulon. On connaissait la province irlandaise avec un énorme pack. On les découvre aujourd’hui avec un jeu encore plus large, capables de relancer des ballons depuis leur 22. J’avais le sentiment que Doug Howlett sommeillait depuis son arrivé au club. Mais face à Toulon, il m’a bluffé. On sentait une équipe du Munster en place, parfaitement organisée, sans vraiment de doutes avec cette faculté à jouer sur tous les registres. A l’inverse, Toulon n’a jamais été dans la maîtrise.

J’adore Felipe Contepomi. Mais j’ai la sensation que le jeu toulonnais ne lui correspond pas. Ça ne colle pas. On le sent dans ses attitudes, son regard, ses prises de décision. A mon sens, dans l’animation offensive, c’est pourtant l’un des meilleurs 10 de la planète avec Dan Carter. Il faut aussi tirer les conclusions de ce que l’on voit du RCT depuis deux ans : une très bonne défense, une grosse conquête et une dépendance à Jonny Wilkinson que l’on ne peut démentir aujourd’hui. Il ne s’agit pas de juger pour savoir si ce projet de jeu et bien ou non. Mais ce sera compliqué pour exister en Coupe d’Europe.

La Red Army a aussi des arrières

Les Irlandais ont analysé les raisons de leurs échecs depuis deux saisons. Ils ont enfin pris conscience qu’ils avaient également des armes derrière pour s’imposer. Le Munster a donné l’exemple en étant sûr de ses choix. La Red Army a su évoluer. Avant, l’occupation du terrain était primordiale. Contre Toulon, il y a certainement eu un gros travail vidéo avec ce constat qu’en proposant du jeu, les Toulonnais seraient en difficulté. Les Munstermen ont proposé un niveau de jeu qui en fait de sérieux favoris dans la course au titre.»

Publicité

  1. Joël 19 octobre 2010 à 07h

    Sacré Penaud. Et en plus, il est payé pour dire ça. La dépendance Wilkinson, ça fait une éternité qu'on nous la rabâche. En tous cas, dès qu'il est entré, il a mis de l'ordre. Et nous aurions fait alors meilleure figure au score final si nous avions pas eu à nouveau un autre expulsé. En l'occurrence cet expulsé était Contépomi, lequel est certes un grand ouvreur mais qui n'a pas assez joué avec le RCT pour pouvoir faire état de tout son talent( il a quand même fait de très jolis choses contrairement à ce qu'ont rapidement affirmé certains de ses détracteurs) Mais on ne peut pas mettre dans une équipe deux demi d'ouverture en même temps. En revanche on peut mettre Contépomi en premier centre où il pourra selon les coups à jouer, alterner avec Wilkinson ( ce qui a d'ailleurs été fait parfois avec efficacité contre le Munster et ce qui pourra, vu notre pénurie de centre, sans doute être encore tenté contre le Stade Français, à moins que le Goret mette Wilkinson au repos).

  2. Fornet 19 octobre 2010 à 09h

    La haine que nous porte Penaud depuis des années,suite sans doute aux nombreuses roustes briviste qu'il a prises contre nous,fait que ses écrits ne sont plus crédibles depuis longtemps et en deviennent méme risible.Lui qui a été le premier mercenaire du rugby français en enfilant les clubs comme des perles et dont la fulgurance de la carriére d'entraineur refléte sa compétence en la matiére,se permettant de juger le jeu et le travail des autres c'est pathétique.Mr Penaud vous étes un blaireau.

  3. bule 19 octobre 2010 à 10h

    Surtout la dépendance à Wilko depuis 2 ans….

  4. totorct 19 octobre 2010 à 11h

    dépendance ou pas à Jonny ,si nous avions joués à 15 au lieu de 14 pendant 20 m

    20 mn est pris 4 essais le secore aurait été différent!!

  5. colbert83 19 octobre 2010 à 11h

    sur CONTEPOMI un des meilleur à sont poste , demandé à l'équipe de FRANCE , il les à mis à genou cet été !!!!!

  6. brunod'ollioule 19 octobre 2010 à 11h

    pour moi il a raison, il faut se rendre à l'évidence le couple wilko-conté ne fonctionne pas, du classique aucune inspiration

    conté n'est pas un suiveur il aime créer, prendre des initiatives et aujourd'hui il est dépendant de wilko

    il faut le sortir de ce collet et lui donner un poste à part entière pour qu'il puisse s'exprimer librement et le seul possible est à l'arrière

  7. Joël 19 octobre 2010 à 13h

    A l'arrière, c'est la place de L'écossais. Il faut donc qu'il joue en premier centre, surtout maintenant avec la pénurie de centres.

Comments are closed.