Arthur Vincent réagit, très frustré

Arthur Vincent réagit, très frustré

25 septembre 2021 - 20:02

1 Commentaire

Publicité

Ce samedi après-midi, Montpellier s’est incliné sur la pelouse de Pau après avoir pourtant mené au score durant la majeure partie de la rencontre (23-22).

Interrogé à l’issue de la rencontre, le trois-quarts centre international Français du MHR, Arthur Vincent a pesté contre cette défaite.

Selon lui, son équipe a perdu la guerre des rucks.

Il se dit très déçu par cette défaite et estime que son équipe doit rapidement repartir au travail. Extrait:

« On perd ce match sur des petits détails qui ne tournent pas en notre faveur et qui nous mettent en difficultés. On peut se rendre les choses plus simples. On a perdu la guerre des rucks. Ils ont clairement été supérieurs à nous dans ce domaine en première mi-temps. Il y a encore du travail. Nous sommes forcément déçus parce que nous avons le ballon de la gagne et c’est frustrant. Il faut apprendre à haïr la défaite, garder la tête haute, c’est comme ça qu’on pourra gagner des matches. Il faut qu’on garde cet état d’esprit-là, c’est primordial. Il faut garder ça. Mais c’est le minimum à avoir. Il faut que l’on n’ait que la gagne en tête. On a la transformation de la gagne. Il faut rester dans le positif, haïr la défaite. On a commencé à voir de bons moments dans l’équipe.

Le turnover dans l’équipe ? Non, aucune incidence. On a quarante gars prêts à jouer tous les week-ends. Ce n’est pas une excuse. Il faut continuer de travailler, repartir au boulot et avoir beaucoup d’exigence envers nous-mêmes. »

Le son de cloche est le même pour le talonneur du MHR, Vincent Giudicelli. Extrait:

« On a manqué de précision, ce qui nous a coûté le match. En conquête, notamment. Je ne sais pas comment l’expliquer à chaud. Il y a des bonnes choses quand même. On marque quatre essais, on revient, on montre qu’on a du caractère. C’est important. C’est pour ça qu’on est frustrés.

Vraie bataille dans les rucks, c’était âpre. Et ça s’est vu tout le long du match que c’était disputé. Il y a eu pas mal de pénalités sur les soutiens offensifs. Mais on a ressenti beaucoup d’échanges dans les rucks avec beaucoup de turnovers des deux côtés. »

Publicité

1 Commentaire

  1. Publicité

  2. Jean luc Vieilhescazes 26 septembre 2021 at 14h- Répondre

    Montpellier n’a pas de joueurs suffisants bons pour faire la différence sur 2 ou 3 coups…

    J'aime 1
    J'aime pas 2
  3. Publicité