Castres – Toulon : La loi des séries

Castres – Toulon : La loi des séries

26 novembre 2011 - 11:11

Publicité

Toulon ne fait pas rêver et ne fera jamais rêver les foules cette année, il faut se le dire. La raison porte un nom : Bernard Laporte.
L’ancien sélectionneur du XV de France a depuis son arrivée transformé l’équipe de la Rade en une machine froide et avide de succès. C’est un fait, la méthode Laporte porte ces fruits car Toulon est invaincu depuis maintenant cinq rencontres : trois en championnat et deux en Amlin Cup.
Le déplacement à Castres reste donc un sacré test pour cette équipe qui, si elle continue sur cette lancée, pourrait connaître une fin de saison plus que positive. De plus, samedi (16h15), le public français va pouvoir découvrir les premiers pas de l’Australien Matt Giteau sous le maillot rouge et noir.
En face, Castres n’est pas Toulon. Le XV de Pierre-Antoine reste sur une série de quatre défaites de rang, dont la dernière face au Munster en H Cup, non sans avoir réalisé un match exceptionnel. C’est moins glorieux et plus problématique pour une équipe troisième du championnat et qui aspire encore cette année a une qualification en play-off.
Mais Castres sait se servir de ses erreurs pour avancer. Face au Munster, ils ont pu retrouver leurs points forts et ils devront s’en servir contre le RCT. Puis, avec les retours de Cabannes, Kockott et Diarra, le XV Castrais sera bien armé pour résister aux assauts des Toulonnais.

Toulon ne fait pas rêver et ne fera jamais rêver les foules cette année, il faut se le dire. La raison porte un nom : Bernard Laporte.

L’ancien sélectionneur du XV de France a depuis son arrivée transformé l’équipe de la Rade en une machine froide et avide de succès. C’est un fait, la méthode Laporte porte ces fruits car Toulon est invaincu depuis maintenant cinq rencontres : trois en championnat et deux en Amlin Cup.

Le déplacement à Castres reste donc un sacré test pour cette équipe qui, si elle continue sur cette lancée, pourrait connaître une fin de saison plus que positive. De plus, samedi (16h15), le public français va pouvoir découvrir les premiers pas de l’Australien Matt Giteau sous le maillot rouge et noir.

En face, Castres n’est pas Toulon. Le XV de Pierre-Antoine reste sur une série de quatre défaites de rang, dont la dernière face au Munster en H Cup, non sans avoir réalisé un match exceptionnel. C’est moins glorieux et plus problématique pour une équipe troisième du championnat et qui aspire encore cette année a une qualification en play-off.

Mais Castres sait se servir de ses erreurs pour avancer. Face au Munster, ils ont pu retrouver leurs points forts et ils devront s’en servir contre le RCT. Puis, avec les retours de Cabannes, Kockott et Diarra, le XV Castrais sera bien armé pour résister aux assauts des Toulonnais.

Source: rugby-top.com

Publicité

  1. christophe 26 novembre 2011 at 12h

    c'est quoi cet article toulon ne fait pas réver quelle naze toulon fait réver et feras toujours réver

  2. Georges 26 novembre 2011 at 12h

    😆 …j'ai fait un rêve..étrange et pénétrant…qu'on allait enfin l'aimer…notre Cher ERCETE !!!!! "S'il suffisait qu'on s'aime,s'il suffisait d'aimer,je ferais de ce monde… un rêve…une éternité !!"..JJ Goldman… 😀 😀

  3. lecastellan 26 novembre 2011 at 12h

    Salut Dav.

    N'est-il pas possible de vérifier les articles provenant de soi-disant journaliste pro avant de les coller sur le blog ? Rien que deux fautes, et pas des moindres, sur un petit article comme celui-ci. Merci.

  4. lecastellan 26 novembre 2011 at 12h

    j'ai été moi-même trop rapide pour envoyer le message, car il faut "journalistes".

  5. Mimo83 26 novembre 2011 at 12h

    "Toulon ne fait pas rêver et ne fera jamais rêver les foules cette année, il faut se le dire."

    Sont pas avares de conneries, les journaleux, en ce moment. Au moins, on rigole un peu. Enfin… vaut mieux en rire, quoi…

  6. Orellano 26 novembre 2011 at 13h

    L'objectivité journalistique envers Toulon…toujours aussi surprenant!

  7. viking83 26 novembre 2011 at 13h

    Tant pis si on ne fait pas rêver, du moment qu'on fait peur !!

  8. STEPHANE 57 26 novembre 2011 at 14h

    😡 le RCT ne fait pas rêver?..c'est sûrement ce que se sont dits GITEAU,BOTHA,BASTAREAUD,HAYMAN,WILKINSON,SBW en son temps et ceux qui se languissent de venir goûter au parfum de Mayol(même aidés par un beau chèque…ça reste des pros quand même!…)Il y a quand même de la concurrence…et tant pis pour les pisse-vinaigres, le RCT fait déjà le bonheur du peuple toulonnais et c'est bien le principal!!!…parce que Toulon.

  9. danyc83 26 novembre 2011 at 17h

    Cà alors Toulon ne fait pas rêver parcequ'ils gagnent??????? n'importe quoi. Et Toulouse, c'est pas une machine à gagner ? pourtant ils font bien rêver non?

  10. arcenciel 26 novembre 2011 at 17h

    n'importe quoi TOULON fait pas rever…je suis d'accord 100 0/0 avec les commentaires du dessus

    le RCT fait notre fierte,nous fait fantasmer ,et on l'AIME

    alors pour les journalistes sportifs…apprenez un peu la tolerance ,l'objectivite sportive….gros defaut chez vous…surtout avec "la star entreineuse de montpellier hyper mediatique"….

    merci MONSIEUR LAPORTE pour ce que vous emmenez dans notre belle ville…

    à bientot …mai…stade de France 🙂

  11. christou 26 novembre 2011 at 21h

    Toulon fait réver Mayol, moi perso il me fait rever depuis l'age de 8 ans.

    Pour moi c'est le principal, chaque fois que je vais au stade, ou à l'extérieur, je rève de victoire.

    Ce que pensent les autres et les journaleux, c'est pas nouveau, j'ai toujours connu ça, mème dans les années 68-71 85-90-92

    on dominait tout le monde, Bezier,Toulouse, et bien quand mème, on trouvait malgré tout à redire.

    C'est ainsi……..c'est fatiguant…je crois qu'on ne pourra jamais rien y faire. C'est comme lorsque on nous appelle

    Racing club de toulon; les anciens le savent, c'est marqué sur la photo de Toulon Champion Midi Olympique 1987.

    Une mauvaise foi qui dure depuis ………trop longtemps.

Comments are closed.