Castres va faire évoluer sa pelouse pour la saison prochaine

Castres va faire évoluer sa pelouse pour la saison prochaine

16 février 2022 - 21:14

2 Commentaires

Publicité

L’information est signée La Dépêche.

Le conseil municipal a voté le financement à hauteur de 1,8 million d’euros pour refaire la pelouse du Stade Pierre-Fabre, l’été prochain.

En effet, la municipalité a validé les travaux de rénovation du Stade Pierre-Fabre.

Ainsi, l’enceinte sportive du club Tarnais va se doter d’une pelouse hybride dès l’été prochain. Extrait: 

« La pelouse ne répond plus aux exigences actuelles de la pratique du rugby professionnel et de ses attendus en termes de diffusion télévisuelle qui impliquent des rencontres de haut niveau toute l’année dans des conditions techniques et esthétiques constantes quelques que soient les conditions météorologiques. »

Le maire de la ville de Castres, Pascal Bugis a justifié cet investissement. Extrait:

« C’est un investissement nécessaire pour suivre les évolutions des règlements sportifs qui s’imposent à brève échéance. Nous n’avons pas le choix si on ne veut pas pénaliser le club qui nous sollicite pour cette réhabilitation demandée par les instances du rugby et les chaînes de télévision qui sont les donneurs d’ordre. »

Publicité

2 Commentaires

  1. Publicité

  2. PANDOLFI 17 février 2022 at 11h- Répondre

    Si cette réhabilitation et demandé par les instances du rugby et les chaînes de télévision qui sont les donneurs d’ordre pourquoi ils ne mettent pas la mains a la poche eux??? Pourquoi c’est la ville de castres qui doit trouver des cofinancement pour pallier à leurs bon plaisirs. Trop facile ça. Moi je veux un show avant chaque match à domicile avec des pom-pom girls des majorettes des feux d’artifices des bandas retour de la tombola pour gagner des filets garnis et un son de ouf. La mairie prends en charge non????

    J'aime 1
    J'aime pas 1
  3. marc 17 février 2022 at 11h- Répondre

    1,8 million d’argent public pour refaire une pelouse franchement on est pas loin d’un scandale…

  4. Publicité