Castres : vite de la glu! (LaDepeche.fr)

Castres : vite de la glu! (LaDepeche.fr)

2 octobre 2010 - 10:44

Publicité

La note du match: 9/20-Les hommes du match: Sébastien BRUNO, Juan Martin FERNANDEZ LOBBE (Toulon) et Rodrigo CAPO ORTEGA (Castres)

L’analyse

Elle est simple dans ce match de grosse intensité physique mais de faible qualité… Une terrible épreuve de force en mêlée lors de la première période où progressivement Hayman a pris le pas sur Hoeft et… Bruno sur Saayman, le talonneur toulonnais constituant un roc pour le pilier gauche castrais dans sa méthode de « champagnisation » (Pousser sur le 2 pour l’expulser, par le haut, de la mêlée). Résultat : deux sanctions face aux poteaux et un essai de pénalité soit 13 points pour Toulon. Privé de son ancrage fort, le CO, malgré un très bon début, tout en accélérations autour de Sanchou, malgré une défense acharnée et une deuxième mi-temps plus maîtrisée, n’a jamais pu enchaîner durablement. Car, deuxième gros problème pour les Tarnais : 12 ballons perdus au contact, à l’impact, à la passe, à la réception ! Une hémorragie, une calamité !

Le fait

Une fois le constat établi, il faut bien l’analyser, l’expliquer. Pourquoi tous ces ballons castrais perdus au feu de l’action ? Plusieurs réponses : surégime, en terme de vitesse, manque de soutien ou d’organisation dans celui-ci, de concentration aussi.

Le tournant

L’essai de pénalité (sévère) de la 38e, le score passant de 12 à 19-6, alors que le CO, suite au carton jaune (sévère) de Malonga, évoluait à 7 contre 8 en mêlée. Rédhibitoire.

Les hommes

Chez les vainqueurs, Bruno, donc, capital dans son « blocage » en mêlée, Fernandez Lobbe, partout où il faut être et Chesney, infatigable à la lutte. En face, Capo Ortega fut de tous les combats et Sanchou a amené de la vitesse.

Les blessés

Deux Castrais… Suspicion de petite entorse à un genou pour Albouy ; douleurs dorsales pour Capo Ortega… Moins grave que craint pour l’Uruguayen.

Et maintenant

La Coupe d’Europe ! Castres se rend à Northampton vendredi et Toulon accueille les Ospreys samedi.

Publicité

  1. Olive 2 octobre 2010 à 12h

    Carton sévère ? Essai de pénalité sévère ? J'ai pas du voir le même match ! La Dépêche serait pas pro-Castre …

  2. Georges 2 octobre 2010 à 12h

    S'il n'y avait que la Dépêche…plus anti-Ercétienne…que pro-Castraise….dépêcherions …nous d'avoir toute autre opinion !!!!…outragée..la mêlée Tarnaise…hier soir à Mayol…tout est dit !!! 🙂

  3. Joël 2 octobre 2010 à 13h

    Carton sévère, oui. Essai de pénalité sévère, non. Cela faisait un moment que l'arbitre prévenait les castrais. Notre première ligne a été excellente mais seulement en première mi-temps. En deuxième, si elle est plus proche de sa ligne de but, elle peut elle aussi prendre un essai de pénalité. Heureusement, elle en est éloignée et ne prend qu'un coup franc qui permet à Castres de se mettre à portée d'un match nul. Quant à La Dépêche, elle n'a rien à envier à Var matin. Avez-vous lu son article quasiment dithyrambique pour le RCT dans son édition d'aujourd'hui?

  4. Olive 2 octobre 2010 à 13h

    D'accord avec toi Joel pour le parti pris de Var Matin, par contre à mon sens, et en sachant qu'on était arbitrés par un anglais, y a bien carton. Jonny est à chaque match victime de tampons volontaires à retardement qui devraient systématiquement être punis d'un jaune.

  5. papaduvar 2 octobre 2010 à 15h

    petite victoire dans la douleur ..mais bon 4 points de pris .. et passons a autre chose (vite)

  6. Joël 2 octobre 2010 à 15h

    D'accord avec toi Olive quand il y a vraiment tampon volontaire et à retardement. Mais hier soir, le Castrais est plus emporté par son élan que mu par l'intention de faire mal.

  7. Maurin 3 octobre 2010 à 03h

    Il le prend de dos, a retardement c'est dangereux quand meme!

Comments are closed.