Cheika: « A Toulon pour gagner »

Cheika: « A Toulon pour gagner »

27 avril 2012 - 1:16

Publicité

Si Michael Cheika a fait tourner en vue de la demi-finale du Challenge à Toulon vendredi, l’entraîneur du Stade Français vise une victoire à Mayol et considère que son équipe pourrait s’offrir un match référence dans le Var.

Michael Cheika, allez-vous jouer votre chance à fond sur les deux tableaux ?
On a trois matchs très importants pour le club. Il faut regarder nos résultats et impliquer tout le monde. Il faut faire attention à l’équipe. Ça ne veut pas dire qu’on n’a pas l’intention de gagner, mais la priorité, c’est le championnat. Les joueurs qui joueront cette semaine ont un planning spécifique pour ce match, où on montrera notre meilleur visage.

Est-ce possible de mobiliser l’effectif tout en précisant que ce match n’est pas une priorité ?
Bien sûr. On a un effectif suffisamment fort, la chance d’avoir des options devant, et surtout, pas beaucoup de blessés. Seuls (Gerhard) Mostert et Lei Tomiki manquent. Si on a de la concurrence en troisième ligne, c’est vachement bien pour l’équipe. En deuxième ligne aussi, on a des options. Tom Palmer est international anglais et n’a pas joué pendant un certain temps parce que des joueurs comme (Anton) Van Zyl et (Alexandre) Flanquart poussent derrière. On est très compétitif. Derrière, avec nos blessures, c’est une autre histoire. Mais il faut être conscient du programme et je peux vous dire que tout le monde est mobilisé, veut apporter positivement sa contribution à l’équipe. Ils auront leur chance pour le montrer vendredi soir.

Remporter le Challenge offre une place en H Cup. Votre turnover signifie-t-il que vous êtes très confiant dans une qualification via le Top 14 ?
Je n’en ai jamais parlé avec les joueurs mais je pense qu’ils sont d’accord. Pour prouver, il faut y arriver par le championnat. On n’y croit pas en championnat, on triche avec nous-mêmes. On va à Toulon pour gagner. Les décisions, il faut les prendre en fonction de l’objectif principal, et notre objectif principal, ce sont les phases finales de championnat. On a une opportunité de le faire et notre destinée entre les mains. C’est normal de prendre cette décision.

Ne vivez-vous comme une injustice d’avoir remporté tous vos matchs dans la compétition et de devoir vous déplacer pour les demi-finales ?
Non, c’est la règle. C’est la même qu’en H Cup. On a eu la demi-finale à la maison la saison dernière, on va à l’extérieur cette année. Je pense qu’ils ont fait ça pour équilibrer. Quand ils tirent les groupes, il y a parfois deux ou trois équipes françaises et dans d’autres, des équipes espagnoles, par exemple. Donc ils ont décidé que la meilleure manière de faire, c’était de tirer au sort. On savait comment ça allait se passer. On veut vraiment améliorer nos performances à l’extérieur, donc ça peut nous donner de l’expérience de gagner un match à élimination directe à l’extérieur.

« Faire à la Chelsea »

Vous avez signé l’ancien Toulonnais George Smith. Pourquoi l’avez-vous fait venir et que vous apporte-t-il ?
Il faudrait demander aux joueurs aussi. Mais dans le monde sportif et le rugby, la concurrence à un poste, ça nous donne plus de concurrence sur le terrain contre l’adversaire. On doit faire des choix difficiles. C’est un peu trop tôt pour juger, mais je pense que son comportement est parfait et c’est exactement ce qu’on voulait. Il nous a apporté beaucoup sur et en dehors du terrain. Avoir des joueurs de son expérience et de sa qualité, ça ne peut que nous aider.

Comment sentez-vous les Toulonnais avant cette rencontre ?
Je crois qu’ils veulent la Coupe d’Europe. Après avoir battu les Harlequins (35-8 en quarts de finale), qui sont en tête du championnat anglais, ils ont dit qu’ils visaient le Challenge européen. Ils peuvent être sûrs qu’on ne les laissera pas remplir leurs objectifs facilement.

Toulon n’a concédé qu’une seule défaite et un nul à la maison cette saison…
C’est bien sûr un avantage pour eux. Je pense qu’ils n’ont pas peur de nous. Je pense que c’est logique. A nous de croire en nous-mêmes et de faire « à la Chelsea » (ndlr : référence à la qualification du club anglais aux dépens de Barcelone en demi-finales de la Ligue des Champions). Sans cartons rouges ! (rires)

La notion de match à l’extérieur n’est pas la même dans les pays anglo-saxons…
J’ai vécu ça en Coupe d’Europe. On avait Bourgoin dans notre poule. On les avait battus à la maison (50-7) et on avait perdu là-bas (31-28). Toutes les équipes anglo-saxonnes pensent que ce sera un plus gros défi quand ils vont jouer en France que quand il joue à domicile. A nous de prouver le contraire et qu’on peut le faire.

Comment allez-vous faire pour imiter Chelsea ?
Je pense que c’est impossible de défendre dans les 22 toute la soirée, ça va être difficile. Pour être honnête, je pense que vous tous ici et tout le monde à part nos supporters, tous pensent qu’on va perdre. C’est à nous de croire en nous. Eux (Chelsea), ils sont allés là-bas l’autre soir et personne ne pensait qu’ils allaient se qualifier. C’est plus une question de mentalité que de tactique.

Source: rugby365.fr

Publicité

  1. Cyril 27 avril 2012 à 08h

    Il faut qu'ils se disent aussi que si nous remportons le Challenge ils seront en HCup s'ils restent 7ème!

  2. Tof83 27 avril 2012 à 08h

    Il fait quand même un énorme pari! Tant mieux pour nous ! En tout cas j'espère ! George Smith en 12, même si j'adore ce joueur, me parait un challenge risque surtout avec en vis à vis ce qui se fait de mieux actuellement en Top 14 Giteau !

  3. Expat 27 avril 2012 à 08h

    Mouais…tous ces petits calculs ne me disent rien de bon…Ils n'ont du coup pas la pression, tout à gagner et nous tout à perdre. Bon plan comm. de Cheika qui n'en ait pas à sa première campagne européenne et joli coup de poker (bluff compris…).

    Attention à ne pas faire une "clermontoise" (équipe 2 bis qui nous prend sur la fraicheure et l'audace).

    Mais BL n'est pas un lapin de six semaine et n'est pas dupe du discours de Cheika.

    On DOIT les démonter (signal fort à envoyer avant les phases finales…).

    ALLEZ TOULON.

  4. georges clown n&eacu 27 avril 2012 à 09h

    le jour où un entraineur dira "on va à TOULON pour perdre" je m'en coupe une !! j'éspere que Bérni dira "On joue pour gagner ce match" pour nous rassurer!!!

  5. Cyril 27 avril 2012 à 10h

    Savez-vous si des supporters parisiens font le déplacement??

  6. starlette 27 avril 2012 à 10h

    pas de soucis à avoir avec la motivation du coté de laporte quand il s'agit d'un match éliminatoire,lui aussi a l'expérience de ces rencontres.
    c'est différent,il ne s'agit pas de calcul d'un bonus ou de 2 ou 4 points à prendre,à la fin de la rencontre si on gagne on va en finale et si on perd c'est fini.
    il sais préparer ces évènements,on l'a vu contre les harlequins.
    quoi qu'en dise le staf depuis notre qualification dans les 6 la priorité c'est portée sur le chalenge.
    😉 en effet bernie c'est arrangé pour ne pas courir deux lièvres à la fois
    mais un lièvre après l'autre et ce n'est pas tout à fait la même chose,
    😯 au delà de la 3ème place qui est le résultat d'une saison de travail et ce qui est visible, le travail sur les joueurs et leur confiance en eux est tout aussi important mais moins visible.
    💡 le foncier mental va porter ses fruits et pas plus tard que ce soir….l'adversaire…quel qu'il soit….ne va pas voir le BALLON
    😀 ,AMEN ……..et surtout ……….ALLER TOULON

  7. Cyril 27 avril 2012 à 10h

    Oui car cette année la finale de challenge est une semaine avant les barrages de top 14. Donc une fois le challenge torché tu peux te concentrer à 100% sur les phases finales de top 14. Pas comme il y a 2 ans où la finale de chalenge était après la demi finale de top 14…la tu ne sais pas trop comment faire!

  8. starlette 27 avril 2012 à 11h

    😉 Cyril,tu te trompes,la finale du chalenge se jouera en angleterre le 17 juin et la finale hcup le lendemain après la finale du championnat de france qui aura lieu le 9 juin.mais ça ne change rien à la situation

  9. totorct 27 avril 2012 à 11h

    ils doivent erpartir avec 30 points dans la musette !!!!

  10. man 27 avril 2012 à 12h

    cheika est un trés grand entraineur pour moi….moi je pense qu il a mit ses titulaires sur le banc pourvoir si en deuxieme période le rct baisse de forme( exemple le match de castre) , si on ne baisse pas il les gardera frais pour le racing …donc les toulonnais doivent jouer 80 minutes et essayer de faire le trou des la premiere période et gérer la deuxieme sans rentrer dans la facilité ….et plaisir de voir george smith a mayol allez toulon

  11. starlette 27 avril 2012 à 13h

    man,pas mieux,une demi finale comme une finale ne se jouent pas sur une seule mi temps comme tu dis si justement(ex contres castres)

    les joueurs ont une référence en matière de match couperet c'est celui des harlequins

Comments are closed.