Clermont est prévenu (lequipe.fr)

Clermont est prévenu (lequipe.fr)

13 mai 2010 - 21:17

Publicité

Sans titreClermont va disputer sa quatrième demi-finale. Face à un RCT qui découvre les phases finales, les Clermontois ont de l’expérience à faire valoir.

Passé près de la correctionnelle face au Racing en barrage, Clermont sait ce qui l’attend face à Toulon en demi-finale (samedi à 16h30). Face à une équipe plus créatrice de jeu que les Franciliens, les Clermontois ne pourront se permettre de ne pas être efficaces ou de laisser leurs adversaires trop longtemps au contact.

Prime à l’expérience

Pour éviter tout écueil, les Clermontois pourront compter sur une réelle expérience des phases finales. Ce ne sera pas moins que la quatrième qu’ils disputeront d’affilée. Un trésor d’expérience par rapport à des Toulonnais qui découvrent ce niveau de la compétition. Si les trois dernières années les Auvergnats ont buté sur la dernière marche, ils ont su se montrer impériaux pour y accéder. Le match contre le Racing, venant après une cruelle élimination en quart de finale de Coupe d’Europe, pouvait être assimilé à un match de la peur. Tous les fantômes des dernières finales semblaient y avoir été convoqués. Mais l’ASM a peut-être trouvé un exorciste en la personne de Morgan Parra, toujours prompt à remettre son équipe dans le sens de la gagne. Ce blocage levé, les Clermontois peuvent aborder leur demi-finale avec un bel appétit. Et la perspective de jouer à Saint-Etienne, à quelques 150 kilomètres à peine de chez eux ne devrait pas les perturber outre mesure.

Une tactique déjà éprouvée

Si Brock James ne présente plus d’énormes garanties, Vern Cotter peut s’appuyer sur d’autres joueurs pour peser sur la rencontre. A commencer par son capitaine Aurélien Rougerie. Encore une fois, le blond Clermontois ne devrait pas évoluer à l’aile. LA meilleure option serait de le placer au centre pour contrer la paire adverse et Sonny Bill Williams en particulier. Sa défense dure sur l’homme avait ainsi privé les Toulousains des offrandes de Yannick Jauzion à ce stade la compétition l’an dernier. Enfin, si le jeu clermontois n’a pas de secrets pour les transfuges que sont Laurent Emmanuelli et Pierre Mignoni, l’inverse est vrai. Vern Cotter aura sûrement toujours en mémoire les prestations de son demi de mêlée lors des dernières finales. Et si la troisième ligne catalane avait réussi à le faire sortir de son match lors de la dernière finale, les Lapandry, Bonnaire et Vermeulen devraient également y parvenir si un plan était mis en place. Autant de raisons qui font que les Clermontois peuvent affirmer avoir leur destin en main.

Publicité

  1. olivier 13 mai 2010 à 23h

    salut samedi je boss toute la journer je suis degouter s se que vous savait si il et retransmie sur une radio et sa oui laquel merci et aller toulon

  2. Philippe 14 mai 2010 à 00h

    Sudradio Toulon, fréquence : 98,8 MHz

    ou bien
    http://www.sudradio.fr/player.php sur internet

  3. yves 14 mai 2010 à 16h

    france bleu toulon le retransmet aussi

Comments are closed.