Dany Priso ne comprend pas Mahamadou Diaby et défend son coéquipier Pierre Bourgarit

Dany Priso ne comprend pas Mahamadou Diaby et défend son coéquipier Pierre Bourgarit

31 janvier 2021 - 22:45

10 Commentaires

Publicité

Le 28 octobre dernier, le troisième ligne et capitaine de l’Union Bordeaux-Bègles, Mahamadou Diaby accusait un joueur de La Rochelle d’avoir tenu des propos racistes à son encontre lors d’un match de Top 14 entre les deux équipes.

Mahamadou Diaby ciblait précisément le talonneur du Stade Rochelais, à savoir Pierre Bourgarit. Il avait notamment expliqué que le Rochelais l’avait traité de « Tarzan » durant la rencontre.

En conférence de presse, Mahamadou Diaby avait exprimé sa colère, sa déception et son incompréhension. Extrait:

« Honte à lui, c’est un joueur international qui représente pourtant le pays. Dans l’époque dans laquelle on vit, ça me paraissait important d’en parler avec vous. On est un des sports qui regorge de fortes valeurs humaines. En 2020, ça n’a rien à faire dans notre sport. Moi ça m’a fait mal même si je peux passer outre. Il ne sera sûrement pas puni pour ce qu’il a fait. Je ne sais pas quelle est la conduite à tenir. Je ne pensais pas que ça allait m’arriver. »

Alors que le président de l’UBB, Laurent Marti songeait à donner une suite à cette affaire pour défendre son joueur, Pierre Bourgarit évoquait une incompréhension et démentait totalement tout propos raciste venant de sa part.

Interrogé à ce sujet via le journal Sud-Ouest, le pilier de La Rochelle et coéquipiers de Pierre Bourgarit, Dany Priso évoque lui aussi une grosse incompréhension entre les deux joueurs.

Il l’affirme : son coéquipier n’est en aucun cas raciste. Il ne comprend pas pourquoi Mahamadou Diaby a sorti cette affaire en pleine conférence de presse. Extrait:

« J’ai été scotché ! Mahamadou, c’est quelqu’un que j’apprécie énormément. Pierre, je ne l’ai jamais entendu avoir un mot plus fort que l’autre sur ce genre de sujet, ça ne l’aurait pas fait. Il m’a assuré qu’il n’avait rien dit. Le mot Tarzan, on l’utilise pour dire qu’il ne faut pas faire le héros. Et vu le match, je pense que Pierre a voulu lui dire qu’il avait un peu fait le cow-boy. Le sortir devant la presse n’était peut-être pas nécessaire, même si c’est un sujet très grave et qu’il a vraiment été touché pour en parler alors qu’il n’est pas du genre à courir après les médias. C’est une incompréhension. Il faudrait qu’il s’appelle et qu’ils puissent en discuter, car ce sont des personnes intelligentes. »

Publicité

10 Commentaires

  1. Publicité

  2. marc 1 février 2021 at 07h- Répondre

    Euh, l’insulte raciste, c’est Tarzan? Tarzan le blanc ?

  3. Sekes 1 février 2021 at 07h- Répondre

    Faut arrêter de trouver toujours des excuses pour se victimser et faire le buzz c’est vraiment n’importe quoi tarzan est blanc enfin

  4. Dranix 1 février 2021 at 08h- Répondre

    La victimisation permanente (et rarement pertinente) des « minorités » est devenue un sport national dans notre pays. Quand ils auront compris que pour la grande majorité de notre population il n’y a pas de « minorités » mais des femmes et des hommes égaux quelles que soient leurs différences, dès lors qu’ils ont choisi de s’y intégrer, alors ils cesseront de voir le mal partout. Avec une telle attitude ils contribuent au fractionnement de notre société, car de par ces abus de victimisation, ils ne font qu’engendrer ce qu’ils dénoncent justement.
    Pendant mon enfance, dans un quartier à forte concentration de populations issues de l’immigration d’Afrique du nord, j’aurais préféré me faire traiter de Tarzan plutôt que de « p*tain de français*!

  5. Vigneron 1 février 2021 at 08h- Répondre

    Va falloir faire attention à ce qu’on dit sinon on va passer pour des gens raciste
    Alors les noms d’animaux
    Chèvre cochon porc poulet blaireau ça passe mais singe ça passe pas (perso je le dit à ma fille quand elle grimpe partout) mais non surtout a un mec de couleur.
    Niveau bouffe tarte nèfle figue molle banane (attention) pauvre pomme, par contre finir en disant qu’on risque d’être chocolat attention….
    Bref tout ça pour dire les mots peuvent faire mal, ils peuvent être utilisé à tort ou à raison mais la victimisation des fois c’est lourd
    Faut faire attention à tout ce qu’on dit pour éviter le sexisme, le racisme etc et ça touche pas que les gens de couleurs pour moi mais aussi les religions la taille la couleur des cheveux l’origine la corpulence bref beaucoup de chose….
    Là problème c’est que le rugby c’est pas l’éloquence et la communication qu’on bosse le plus.
    Ça me rappel le coup de bastareau qui a dû dire ferme là gros pd ou un truc du genre et que ça a finit en eau de boudin entre Mourad et l’epcr le problème c’est que c’est le genre de mot qu’on peut dire régulièrement surtout dans le sud con

  6. La Rafale 1 février 2021 at 08h- Répondre

    Avant les affaires se réglaient sur le terrain maintenant on va au tribunal. Le plus con c’est le Président de Bègles qui dit qu' »il va donner une suite à cette affaire »

  7. Cyrioul 1 février 2021 at 08h- Répondre

    trop bête ce Diaby…

  8. tantbrave 1 février 2021 at 08h- Répondre

    A force de trop vouloir en faire ils me font ch…
    Marre du racisme anti blanc, de la repentance etc,etc.
    Définition de  » Nervi  » Homme de main ,Tueur.Si tous les joueurs à qui l’on dit arrete de faire le nervi sur un terrain s’offusquaient en prenant la traduction
    littérale de ce mot ,ça équivaudrait à ce que fait Diaby.

  9. Isidore 1 février 2021 at 12h- Répondre

    En l’occurrence, est ce que de dire à ce joueur et son président de s’acheter un dictionnaire et un cerveau est une remarque raciste !!!!

  10. Stef65 1 février 2021 at 14h- Répondre

    Pour moi c’est Diaby qui aurait dû s’excuser auprès de Bourgarit d’avoir mal compris une expression en français. Bourgarit a dit « Faire le tarzan », il aurait dit « faire le cow-boy, Diaby aurait compris ? Ça veut dire exactement la même chose.

  11. Raymond 1 février 2021 at 15h- Répondre

    Voilà la mentalité que développe le Gros Lard dans son équipe ! Déjà à Castres, l’état d’esprit de son équipe était déjà semblable. Et maintenant, le Président de l’UBB veut faire monter la mayonnaise ? Quel club ?

  12. Publicité