De nouveaux témoignages accablent Claude Atcher !

De nouveaux témoignages accablent Claude Atcher !

16 juillet 2022 - 11:50

7 Commentaires

Publicité

Récemment, le journal L’équipe pointait du doigt l’emprise de Claude Atcher sur les salariés de France 2023.

De nombreux salariés et anciens salariés se sont confiés sur les fortes pressions effectuées par Claude Atcher sur le Groupement d’Intérêt Public France 2023.

Ils sont nombreux à avoir claqué la porte en raison du comportement de la direction du GIP qui met une énorme pression sur les épaules des salariés.

Cette semaine, le journal L’équipe dévoile le témoignage d’un ancien salarié de France 2023. Extrait:

« Je vais vous donner une image pour bien comprendre : même si vous êtes le directeur d’un département au GIP, avant d’acheter une boîte de trombones, il faut que Claude Atcher vous donne sa validation. Pour des goodies, par exemple deux ballons avec le logo France 2023, pour des dépenses à une ou deux dizaines d’euros, même chose. On l’a entendu hurler dans l’open space, pour une dépense insignifiante, que c’était SA Coupe du monde et SON argent. »

Un autre témoin sort du silence. Extrait:

« Claude Atcher cherche en permanence à déresponsabiliser les directeurs de service. Ils ne décident de rien, ou de pas grand-chose. Après votre premier article, dès la première réponse de la direction du GIP, donc de Claude Atcher lui-même, il est écrit que sans M. Atcher, sans son autorité et son leadership, il est pratiquement impossible d’organiser cette Coupe du monde. Voilà l’idée qu’il essaie d’insinuer. »

Un ancien responsable en rajoute une couche. Extrait:

« Citez-moi le nom d’une seule personne de l’organisation qui, depuis la création du GIP en 2018a pris la parole en public ou dans les médias. Vous ne trouverez pas. En revanche, pour Roland-Garros ou pour les Jeux de Paris 2024, vous trouverez. Claude ne le supporterait pas et personne ne s’y risquerait. C’est dommage car il a la chance de travailler avec de très bons experts. Mais c’est SA Coupe du monde, SON argent. Essayez de savoir combien de personnes composent le cabinet qui organise son agenda, ses discours, ses déplacements… C’est une entreprise dans l’entreprise. Le projet est-il de soutenir la promotion de Claude Atcher ou d’organiser une Coupe du monde ? Il phagocyte tout, signe tout et gare à celui qui prend une décision. »

Plusieurs témoins indiquent que Claude Atcher met clairement la pression sur ceux qui se sont confiés dans les colonnes du journal L’équipe. Il souhaiterait les débusquer. La chasse aux sorcières serait lancée. Extrait:

« En interne, Claude Atcher fait circuler l’idée qu’on finit toujours par savoir qui a parlé à l’inspection du travail. »

Publicité

7 Commentaires

  1. Publicité

  2. Don Juan 16 juillet 2022 at 12h- Répondre

    Il est plutôt à chter.

    J'aime 21
    J'aime pas 2
    • Raffidinfluence 16 juillet 2022 at 12h- Répondre

      Franchement comment peut on accepter avec le nombre de témoignages contre ce type de faits de harcèlement moral le laisser continuer à diriger l’organisation de la coupe du monde de rugby. C’est totalement contre les valeurs du rugby. C’est vraiment l’estouffade du chef. Comme si un seul mec était indispensable. En fait, la réponse c’est je te tiens tu me tiens par la barbichette…en tous cas ça sent pas bon et personne veut y fourrer le nez.

      J'aime 23
      J'aime pas 3
  3. Name 16 juillet 2022 at 13h- Répondre

    Le drame c’est que depuis quelques années : le ministère ne sert plus à rien et délègue totalement l’organisation à ces clowns, que ce soit au Foot, au Rugby ou les Jeux Olympiques.
    On a vu ce que ça a donné avec la finale de la Coupe d’Europe de Foot…
    Les cérémonies des Jeux 2024 s’annoncent catastrophiques : le projet est très mal parti et les budgets explosent déjà, sans qu’aucune alternative ne soit prévue en cas de refus des autorités.
    Et on imagine très bien ce que pense Paris de la CdM de Rugby des bouseux… Alors ils se fichent totalement de qui est aux manettes.

    J'aime 17
    J'aime pas 5
  4. math1907 16 juillet 2022 at 13h- Répondre

    Donc là c’est clair, les personnels qui ont témoigné dans l’article de l’équipe n’ont pas porté plainte.
    Les journalistes ont réussi à leur tirer les vers du nez à obtenir ce qu’ils voulaient, mais pour les accompagner et leur offrir un minimum de soutien ou de protection pouvant les amener à aller jusqu’au dépôt de plainte pour totalement les libérer de l’emprise de ce type il n’y a plus personne !!!!
    Conclusion seule l’inspection du travail va devoir essayer de se dépatouiller dans ce climat où les personnels sont toujours dans la peur et même plus puisque leur tyran est à leur recherche !!!!!!

    Un drôle de métier que celui de journaliste d’investigation !!!!????

    J'aime 14
    J'aime pas 3
  5. Pt Cracker 16 juillet 2022 at 15h- Répondre

    Quand il jouait à Nimes, il était pénible, encore plus que les 2èmes lignes casses bonbons que vous avez u croiser dans votre vie, au hit parade de cette spécialité il serait classé 5 étoiles.

    J'aime 4
    J'aime pas 1
    • Name 17 juillet 2022 at 07h- Répondre

      Et lorsqu’il était au Racing, Melville et Champ se faisaient un plaisir de lui marcher sur la gueule comme un paillasson. Et vu que le personnage a aussi largement contribué au projet foireux de Marseille XV période Lomu pour tenter de tuer le RCT : c’est qu’il a dû en garder une certaine frustration.

  6. Isidore 16 juillet 2022 at 16h- Répondre

    Si je comprends bien il veut contrôler toutes les dépenses , parfait!!!!, comme cela il assumera aussi totalement les abus de biens sociaux en ce qui concerne ses déplacements !!!

    J'aime 15
    J'aime pas 1
  7. Publicité