Décidemment le bleu ne réussit pas à Toulon… (BDM)

Décidemment le bleu ne réussit pas à Toulon… (BDM)

31 octobre 2010 - 13:12

Publicité

Le RCT s’incline lourdement à Toulouse avec 6 essais encaissés.

On craignait le pire au niveau du temps lorsque, partis de Toulon, nous traversâmes Montpellier. Les trombes d’eau qui s’abattaient sur l’autoroute donnaient des sueurs froides. Fort heureusement, sur Toulouse, le ciel était gris et chargé mais un coin de ciel bleu perçait.

Tandis que le speaker d’Ernest-Wallon égrenait la composition du RCT comme une liste de course, l’ambiance montait doucement dans l’enceinte haut-garonnaise.

A l’échauffement, Felipe Contepomi s’était montré sous son meilleur jour sur ses tentatives de coups de pied. Serait-ce un signe ?

Les 30 acteurs rentrèrent sur le terrain en tenant chacun un gamin par la main et c’était à Felipe Contepomi de donner le coup d’envoi, face au Faron si nous étions à Mayol.

Albacete prenait le ballon et Skrela montait une chandelle. Wulf commettait un en-avant à la réception et Toulouse jouait à la main dan ses 40 » malgré la pression Toulonnaise.

Toulouse ait le pari de jouer tout à la main en ce début de partie. Et sur le seul coup de pied donné, c’est Toulon qui récupère sur la bord de touche. Olivier Missoup tente un départ au ras mais se fait stopper.

Felipe Contepomi tape par-dessus un petit coup de pied pour lui-même dans les 40 » adverses mais se fait stopper (3e).

La première mêlée est jouée à la 4ème dans les 40 Toulousains. Kelleher ouvre grand coté et Jauzion perce. Toulon est pris hors jeu. Des 0 » à gauche, Skrela tape en touche (5e).

Fort heureusement, sur la remise de Dusautoir sur son relais, il y a un en-avant… Sur la sortie de mêlée qui s’en suit, Toulon se dégage.

Toulouse impose le défi physique sur le maul et Médard vient conclure (7e). Très légèrement à droite des perches, Skrela transforme et Toulouse mène 7 à 0.

Les affaires se compliquent : Henjak est gêné sur une sortie de balle mais M. Matheu ne bronche pas. Skrela tape un long coup de pied à suivre sur son aile gauche : Rudy Wulf et Clerc sont à la lutte, le Toulousain sera la plus véloce (10e – 12 – 0). Skrela rate la transformation.

Toulon se met à la faute par l’intermédiaire de Dean Schofield qui vient prendre le ballon en passant sur le côté d’un regroupement (14e). Skrela tape en touche…  Les Avants Toulonnais ne viennent pas au contest et Toulouse balaye le terrain. Tom May sauve sur Jauzion puis Medard « mange » un trois contre un sur son aile. Clerc est également stoppé mais M. Matheu estime que les Toulonnais sont hors-jeu (16e).

Cette fois, Dusautoir fait tenter la pénalité. Sur la ligne des 22 », légèrement à gauche, Skrela porte le score à 15 à 0.

Les Bleu n’avancent pas : Carl Hayman est pris sur la ligne des 40 » et garde le ballon. Pénalité face aux perches que tente Skrela (20e). Le ballon file droit et Toulouse mène 18 à 0.

Clément Marienval essaye bien de créer des situations. Olivier Missoup se démène comme à son habitude. Le maul se structure et avance sur quelques mètres, permettant au RCT de récupérer une pénalité aux 35 » à droite des pagelles.

Felipe Contepomi ne trouve pas la cible… (24e).

Sur une introduction Henjak, c’est Picamoles qui part avec le ballon et Toulouse porte le danger dans le camp Toulonnais (26e). Jauzion est pris à 5 » de l’en-but mais M. Matheu siffle et revient à une faute signalée par son assistant. Mafi Kefu écope d’un jaune (27e) pour un placage haut sur Albacete.

Sur la touche qui s’en suit, sans un lancer lobant tout le monde, Toulouse aurait pu aggraver la marque.

Saimone Taumoepeau connait des problèmes. Le Docteur Grisoli se rend par deux fois à son « chevet » et l’ancien Black sort, remplacé par Benji Bastères (31e).

S’en suit alors une séance digne de « vidéo gag » : Médard perce sur 40 » et Felipe Contepomi vient sauver. L’Argentin poursuit au pied le long de la ligne de touche. Il retape mais cette fois le ballon sort en touche peu après la ligne des 22 » Toulousains (33e).

Toulon souffre en mêlée mais sort le ballon. On joue en percussion et en balayant le terrain. Les pick and go se multiplient mais Toulon avance et les Noirs se mettent à la faute. M. Matheu tend le bras : pénalité à 25 » légèrement à gauche (36e).

Felipe Contepomi est décidemment dans un jour sans : le ballon ne passe pas… Les efforts Toulonnais ne sont même pas récompensés…

Alors que l’on croit à un drop de 40 » de Skrela, l’ouvreur Toulousain tape une chandelle qui atterit dans les 22 » Toulonnais. Tout le monde se troue à la réception et Poitrenaud va marquer sans opposition entre les perches (39e).

Sur la corne, Skrela transforme et porte le score à 25 à 0.

Toulouse joue deux tons au-dessus d’un RCT  qui n’y est pas. Le RCT a essayé de réagir avec des séances de pick and go mais ne parvient pas à conclure au pied les deux occasions qui lui ont été offertes.

Les Toulonnais doivent revenir rebellés sur le terrain sous peine de prendre la foudre.

Les deux formations reviennent sur le pré dans les mêmes compositions.

Sur une mêlée jouée dans nos 40 », Skrela décoche un coup de pied à suivre en direction de Médard. Marienval sauve et met le ballon en touche (44e). Pénalité que tape en touche Skrela et sur le lancer, c’est Montes qui vient au relais et marque sans grande opposition… 30 à 0 puis 32 à 0 avec la transformation de Skrela.

Clément Marienval sort et est remplacé par Benjamin Lapeyre (46e).

Toulon enchaine plusieurs temps de jeu mais Toulouse contrecarre les intentions varoises.

Jean-Charles Orioli et Davit Kubriashvili remplacent Jean-Philippe Genevois et Carl Hayman (48e).

Dès que les Joueurs de PSA tentent la moindre action, si Toulouse n’est pas présent, une petite faute de main ou d’indiscipline (un ballon gardé au sol par exemple) vient réduire à néant les actions…

Matt Henjak est remplacé par Laurent Magnaval (53e).

Toulon attaque sur l’aile gauche : Tom May sert Rudy Wulf sur le bord de la ligne de touche. L’ailier Black veut redonner à l’Anglais mais Fritz interrompt le mouvement  (54e).

Sur la mêlée qui s’en suit, Toulon travaille les ballons portés mais se heurte à la défense Noire.  Pire, Laurent Magnaval commet un en-avant en ramassant le cuir derrière son pack…

Toulouse se dégage et Benjamin Lapeyre remonte le ballon sur la ligne médiane. Jérémy Sinzelle sert Mafi Kefu qui est pris. On revient à l’intérieur. Felipe Contepomi est pris mais garde le ballon disponible. Deans Schofield est servi lancé par Laurent Magnaval. Le 2nde ligne est stoppé à 5 » de la ligne. Tom May suit et marque en coin (57e – 32 – 5).

Tandis que Tom Sourice rentre à la place de Joe El Abd, Felipe Contepomi voit le ballon de la transformation heurter le poteau et ressortir… Quand ça ne veut pas sourire…

Tom May cède sa place à Christian Loamanu  à la 63e.

Toulouse balbutie son Rugby en tapant directement en touche. Toulon tente de repartir mais Jérémy Sinzelle vient se faire cartonner par Fritz. Sans soutien, le Minot garde le ballon et se fait sanctionner (67e).

Sur l’action, Mafi Kefu doit sortir, une nouvelle fois blessé. Du coup c’est Kris Chesney qui rentre… Olivier Missoup vient se positionner à l’aile et Jérémy Sinzelle au centre (67e).

Les problèmes oculaires du corps arbitral ne s’arrangent pas : malgré un en-avant, Picamoles marque le 5ème essai entre les perches (68e). Doussain rate la transformation et le planchot indique un 37 à 5.

Puis 42 à 5 avec le 6ème essai de Médard qui mystifie 3 défenseurs Toulonnais… (70e).

Cette fois, Doussain transforme et porte le score à un cinglant 44 à 5 tandis que les « supporters » entonnent un vibrant et profond « et ils sont où les Toulonnais »… Et des emplâtres partent dans les tribunes… Quand l’intelligence est au rendez-vous…

D’ailleurs le « Aux armes » entonné dans une tribune, nous renvoie à la détestable image de certains kops… Passons…

Toulon part pour un baroud d’honneur, notamment par la percée de Felipe Contepomi (77e) mais le Puma est pris seul à 10 »…

Comme en fin de première période, les Bleu multiplient les actions mais se heurtent à la défense Noire qui renvoie le jeu dans les 22 » Varois (78e).

Pris dans tous les secteurs du jeu, le RCT a manqué également de fraîcheur physique. Battus largement en touche, guère conquérants en mêlée, les Avants auront réalisé plusieurs enchainements sans pour autant être récompensés. Les lignes Arrières ont souffert de la comparaison avec les flèches Toulousaines.

Les Toulonnais avaient sans doute fait une impasse, consciente ou inconsciente, sur cette rencontre. Face aux Champions d’Europe, l’addition a été salée. Toulouse a déroulé son Rugby et s’est régalé. Toulon doit panser ses plaies et penser à Perpignan.

Publicité

  1. jos 31 octobre 2010 à 14h

    STOP !! un coup c'est le maillot,une fois l'arbitre,un coup les

    blessés,quelques fois on touche du bois,bref j'en passe !! mais

    en cette période de Toussaint on est mort de chez mort et nous allons en faire notre deuil,en espérant ressusciter contre L'USAP ???

  2. Joël 31 octobre 2010 à 15h

    Nous traversons un gros passage à vide. Tout à mal commencé avec deux défaites à domicile. Ensuite une branlée au Munster qui a fait des ravages dans l'effectif non seulement à raison des blessés mais surtout au mental des joueurs. Le recrutement est un bide même si Smith est une perle rare et si à un degré moindre Wulf, Samson (dont je suis sûr qu'il peut progresser à pas de géant)ne sont pas décevants(j'ai bien aimé hier aussi le courage et la volonté de Lapeyre qui mis en confiance,et sans pour autant avoir tout le poids du match sur lui comme il l'avait à Albi,peut certainement à passer un cap décisif). Mais Sackey, Hayman et les autres, c'est à pleurer.

    L'impasse à Toulouse était prévue. Mais le score démesuré ne l'était pas. On a pu voir que quatre à cinq joueurs hors niveau suffisent à désarticuler complètement une équipe. Je persiste à avoir trouvé bon Contépomi. Quand bien même il aurait transformé les pénalités, ça n'aurait pas changer grand chose. En revanche, il faut impérativement laissé Henjack sur le banc. Le jeune Magnaval a mis du mouvement dès qu'il est entré. Certes il a commis des maladresses voire quelques bévues, mais il sera toujours meilleurs qu'Henjack dont les choix et les initiatives sont stupides et, plus grave, dont le ralentissement systématique du jeu nous prive systématiquement de tout effet de surprise. Nous n'avons donc pas le choix. Si Mignoni ne peut jouer, c'est Magnaval qui doit le faire. N'oublions pas que Gallion et Mignoni étaient tout aussi jeunes que lui lorsqu'ils ont commencé à briller.

    Bon, ne désespérons pas. Je suis sûr qu'on va montrer des choses très rassurantes contre Perpignan.

  3. jos 31 octobre 2010 à 15h

    au niveau du recrutement c"est le flop complet !!! à part SMITH,

    SAMSON,WULF,les autres pour l'instant ce ne sont que des joueurs

    de BANC !! on a rien fait pour convaincre certains a rester quand

    je pense que TIAN et CARMINATTI n'ont pas été jugés assez bons pour

    jouer au rct y a qu'a voir leur parcours actuel !!!!

  4. Georges 31 octobre 2010 à 16h

    Pour SACKEY et HAYMAN…absolument pas d'accord..Prof..le meilleur pilar du monde a , tout au moins , stabilisé notre mêlée cette saison..évitant au KUBE de se carboniser…c'est tout ce qui nous reste..pour le reconnaitre !!!..pour notre demoiselle de l' Opéra…encore aurait-il fallu que quelques…fantomatiques..centres aient pu lui adresser quelques gonfles avant que de la…pleurer !!!…quant à CONTEPO…désolation à nos yeux…le Racing..parait-il..le voudrait…l'échangerions bien contre Jonathan..et..ou..MOURAD aura-t-il pu apprécier les NATAL SHARKS face aux WESTERNS PROVINCE..où un jeunot..ouvreur..poupin..de vingt piges..auteur de vingt points des trente de son équipe — score 30/10 –..a fait preuve d'une excellence telle…qu'il repousse notre Pumas..au rang fédéraliste…où notre charnière MATT / CONTE…aurait tout juste le niveau !!!!!! allez TOULON ; 🙂

  5. Georges 31 octobre 2010 à 16h

    Ah…j'oubliais..ce jeune prodige..se nomme Patrick LAMBIE…le trés prochain ouvreur des Afrikanders…de la trempe des CARTER et WILKO !!! 🙂

  6. ours 31 octobre 2010 à 16h

    sackey cela ne vaut rien, hayman hier il s'est fait tourné trois fois sur quatre pas de beaucoup mais juste pour mettre notre valeureuse 3eme ligne dans la merde, henjak inexistant, si l'on manque de vitesse dans les trois quanrts c'est a cause de lui, la preuve par deux, contre paris il sort Wilko claque un drop, a Toulouse il sort on marque un essai, si nos cher entraineurs ne sont pas capable de le voir c'est bien dommage, là je ne suis pas d'accord avec Joel c'est le position de henjak sur banc, pour moi sa place est dans l'avion pour l'Australie, pour reste tout d'accord, ce match m'a rappelé l'époque ou Toulon est monté en top 14 sous la présidence de Champ, époque qui correspondait a branlée tous les week-end. Pour moi les seuls joueurs a retenir de cette rencontre c'est Lobbe, El Abd, Missoup, Samson, Tomeaupo, Contepomi Wulf et le jeune Sinzelle, ainsi que les rentrants, pour le reste ils n'ont ni le niveau ni l'envie, avec un oscar tout particulier pour le plus faible joueur du top 14 a Marienval, alors lui je sais pas ce qu'il a fait ou pas fait aux Saint André mais il falloir que l'on m'explique ce qu'il y a de bon dans ce joueur.

  7. Georges 31 octobre 2010 à 17h

    C'est le petit frère Lyonnais …qui s'en est débarassé…sa polyvalence..ailier / arrière…aurait séduit le Goret !!!!!!..bon..le jour où vous découvrirez un pilar droit qui vous conviendrait…vous nous ferez signe les gars…on en est au quatorzième..depuis quatre ans…aurions du conserver..FILITROGRAS..aurions nous au moins amorti notre….nouveau hammam !!!!!! 🙂 allez Toulon 🙂

  8. jumos 31 octobre 2010 à 18h

    C'est vrai qu' henjak a été nul à chier autant à Toulouse qu'à Paris il est beaucoup trop lent sur les sorties de balles le temps qu'il se décide à faire quelque chose la défense adverse est bien en place, voire rentre dans le tas et nous pique le ballon. Magnaval lui est bien supérieur en tout cas sur le jeu offensif il mérite de passer n°2 derrière Mignoni

  9. CHRIS 31 octobre 2010 à 18h

    je suis de l'avis de Joel à 100%, pour les joueurs qui ont surnagés Ok avec Ours, mention spécial à Sanson qui a été tres courageux et combatif en progret tres net , même si contepomi n'a pas eu de réussite aux pieds son match a été bon, Lobbé, missoup, El Abd on été tres courageux, sinzelle a fait du mieux , bonne entrée de Lapeyre et de la nouvelle et jeune premières ligne , POUR HENJACK c'est simple pour moi CARTON ROUGE , il passe son temps à ralentir le jeu, en sortie de mélée il laisse toujours le 8 se démerder, il ne viens pas chercher le ballon , le jeune Magniaval mérite d'être titularisé d'entré. il faut recruter d'urgence un 1/2 de mélée digne de ce nom et un centre si possible puissant , quelque espoir dans le retour de Loamanou , de ce match je garderai l'image de la belle supportrice du RCT toute débitée la tête dans son echarpe du club qui a eu le courage d'être de se déplacement qui s'annonçait être un nauvrage d'autant que certains joueurs toulousains avaient coeur a montrer qu'il existaient au lendemain de la parution d'une sélection qui les avait écartée, la claque c'était pour nous, maintenant il faudrai recruter d'urgence un spécialiste du jeu des arrières

    "on a perdu une bataille mais pas la guerre "

  10. wild 31 octobre 2010 à 18h

    PHILIPPE, AU SECOURS, QUAND VA-T-ON JOUER AU RUGBY ?

    Il faut attendre d'avoir 40 points dans la musette pour arrêter de s'ennuyer en regardant jouer notre club de coeur ? Y'en a assez ! Déjà, la défaite fait mal, la branlée encore plus, mais alors perdre sans

    jouer, c'est insupportable !

  11. ovalie 31 octobre 2010 à 20h

    et bien moi et pas seulement sur les commentaires ci-dessus je trouve que Georges est le plus objectif et les plus specialiste et on voit que lui au moins connais le rugby je suis assez souvent d'accord avec ses analyses. Un ailier sans bons centres ne peut rien surtour Sackey qui est un joueur de couloir quand à Hayman il lui a fallut bien sur un temps d'adaptation mais depuis quelques sorti il est irreprochable et sera de plus en plus fort!!! et n'oubliez pas que nous sommes au 21ieme siecle et qu'un pilier n'est plus un cube qui marche d'une mélée à l'autre!!

    Bref allez toulon et la mayonnaise va finir par prendre

  12. jos 31 octobre 2010 à 20h

    OVALIE !! la mayo va être dure à prendre !! les oeufs sont pourris

    et l'oli rance !!!

  13. Joël 1 novembre 2010 à 19h

    Dis-moi Ovalie, Ovalie ne serait pas le pseudonyme de Georges spécialement créé pour lui envoyer des fleurs? Si ce n'est pas le cas, tu manques quand même un peu de clairvoyance…

  14. Georges 1 novembre 2010 à 20h

    Salut..Prof…aucun pseudo..féminin…peut te tranquilliser la dessus..ce n'est pas du tout mon genre…par contre on ne peut pas en dire autant de certains posteurs qui se mettent à…jacter le Rosbeef…nous mettant en difficulté….avec nos brides de souvenirs scolaires !!!! Allez TOULON . 🙂

Comments are closed.