Des supporters Bordelais pestent contre Christophe Urios !

Des supporters Bordelais pestent contre Christophe Urios !

10 juillet 2022 - 16:36

28 Commentaires

Publicité

Arrivé à Bordeaux-Bègles en 2019 en provenance du Castres Olympique, le technicien Français Christophe Urios a déjà prouvé son savoir-faire.

En effet, depuis son arrivée en Gironde, l’ancien manager d’Oyonnax et de Castres a réussi à qualifier l’UBB pour les phases finales du Top 14 pour la première fois de l’histoire du club.

Reste que pour l’heure, Christophe Urios bute en demi-finale et n’arrive pas à atteindre la finale du championnat.

Ce-dernier a récemment prolongé son contrat avec l’UBB pour les saisons à venir. Mais certains supporters Bordelais ne sont pas certains qu’il s’agisse vraiment d’une bonne nouvelle.

Ainsi, Élodie Richard, présidente du groupe de supporters Les Burdigalais depuis dix ans maintenant s’est confiée dans les colonnes du Midi Olympique.

Celle-ci ne manque pas de pester contre le management de Christophe Urios. Extrait:

« Sa décision de prolongation a peut-être été prise un peu trop tôt, au vu de la fin de la saison, des attaques personnelles sur les joueursCe qui m’a dérangé sur toute sa communication, c’est le fait qu’il lave son linge sale en public. Qu’il en ait après les joueurs, ça s’entend, mais ce clash sur Woki et Jalibert était vraiment malvenu. On ne peut pas faire une communication négative quand on prétend vouloir aller chercher le Bouclier de Brennus. »

Clairement, la méthode Urios ne passe pas avec les supporters mais également avec certains joueurs.

Ainsi, Thierry Paiva, Cameron Woki, Ben Lam ou encore Uj Seuteni et Semi Radradra ont décidé de quitter le navire. Bien évidemment, pas tous en raison de Christophe Urios. Mais la fuite des talents peut poser question.

Elodie Richard craint que le comportement de Christophe Urios puisse faire peur à certains joueurs. Extrait:

« Est-ce que je peux me permettre de reprocher à Urios ces départs ? Non. Que les joueurs s’en aillent pour de l’affect, ça se verra toujours. Après, ce qui me dérange plus, c’est qu’il y a beaucoup de joueurs annoncés partants, et peu qui arrivent. »

Pour conclure, la présidente des Burdigalais peste contre l’ambiance au sein du groupe Bordelais qui n’est plus la même. Elle estime que ce changement d’ambiance a été causé par Christophe Urios. Extrait:

« L’ambiance, il n’y en a plus. Ce n’est plus aussi festif, et ça se voit dans la communication et à travers les joueurs. Quand on est allé voir le dernier match à Perpignan, on a vu les joueurs se promener avant match et ils ne savaient pas quoi faire vis-à-vis de nous. Ils étaient super tenus alors qu’on était dix dont des enfants. C’est le manager qui amène ça. Le sentiment que j’ai eu à ce moment-là, c’est que les joueurs étaient comme des enfants dans une cour d’école mais qu’ils n’avaient pas l’aval de la maîtresse. Comment il va faire pour récupérer la confiance des joueurs et amener le groupe là où il veut ? »

Publicité

28 Commentaires

  1. Publicité

  2. Pafiste 10 juillet 2022 at 16h- Répondre

    On a connu cela avec Collazo qui appartient à la même génération.

    J'aime 37
    J'aime pas 13
    • Aldo 10 juillet 2022 at 23h- Répondre

      Avec les résultats en moins!!!

      J'aime 12
      J'aime pas 1
  3. Tachoires 10 juillet 2022 at 16h- Répondre

    Partie de Castres comme un voyou. Il n’accepte pas qu’ une tête dépasse.
    La star c’est lui…
    On voit le résultat…

    J'aime 60
    J'aime pas 15
    • Raffidinfluence 10 juillet 2022 at 17h- Répondre

      Ça fait des mois qu’il y a un problème Urios . Marti aurait dû taper sur la table mais il a tellement galere depuis la montée qu’il a cru trouvé le messie. En plus le type est tellement devenu imbu de lui même que si tu le recadrés il est capable de te faire une jaunisse. C’est bien que les supporters fassent le job dans le contexte.

      J'aime 42
      J'aime pas 7
    • cévenol 10 juillet 2022 at 17h- Répondre

      « La star c’est lui… » mais il a bien raison diantre!!
      Marty lui a signé une prolongation en or massif par peur panique de se le faire piquer par Altrad, résultat il est engagé et Marty va casquer sévère s’il veut le virer ce qui ne dérangerait pas du tout Urios qui pourrait faire profiter son vignoble audois de cette manne financière, et je ne compatirai pas du tout au désespoir de Marty

      J'aime 25
      J'aime pas 5
  4. Mieston 10 juillet 2022 at 17h- Répondre

    Christophe urios à beaucoup de defauts mais il a cette exigense qui manquait tant à bordeaux et c’est un meneur à l’ancienne , je vous donne mon avis , il vaut ce qu’il vaut , que christophe urios reste à bordeaux ou pas , les dossiers woki et jalibert n »en auraient été nullement differant , et vous verrez que matthieu jalibert ne fera pas de vieux os à bordeaux et peut rapidement rejoindre son compere woki au racing 92 , le racing a l’argent l’ambition et une nouvelle generation plein de talent , bordeaux n’est pas aussi riche , mais je suis pas inquiet pour cette equipe de bordeaux , qui doit s’ appuyer sur sa formation et sur ces jeunes recrues avec christophe urios , comme entraineur bien entendue
    Ma compo de bordeaux pour l’apres woki et jalibert
    Buros cordero moefana depoortere tambwe garcia lucu miquel x petti marais douglas tameifuna lamothe poirot rempls : falatea dimcherr kaulashvili cazeaux ou roussel diaby ou vergnes taillefer lesgourgues holmes massé
    Mon equipe du racing 92
    Spring penaud vakatawa fickou uivuaka jalibert le garrec joseph x diallo poloniati woki x chat kolingar rempls : oz ou nyakane ou gomes sa tarrit ben arous palu ou leroux chouzenoux ou sanconnie ou kamikamica gibert chalies gelant ou naituvi ou taofifenua

    J'aime 13
    J'aime pas 22
  5. Isidore 10 juillet 2022 at 17h- Répondre

    Les différences entres Urios et Collazo, c’est que l’un a obtenu des titres en top 14 et n’a pas mis son équipe à la fin du championnat , en fracturant le vestiaire !
    Ceci dit je suis entièrement d’accord qu’il y’a des choses qui ce dise entre 4 yeux et pas en place publique !
    Et De ce côté là ça tangue beaucoup !!

    J'aime 23
    J'aime pas 5
  6. desmorct 10 juillet 2022 at 17h- Répondre

    OUI mais a part lui qui a deja mis l’ubb dans les 6????????????

    J'aime 30
    J'aime pas 11
    • Mayol/Canalhistorique 11 juillet 2022 at 11h- Répondre

      et à part lui qui a mis Castres hors du Top 6 en 10 ans ? (même si il a eu un bouclier)

      J'aime 7
      J'aime pas 3
  7. Flowrian 10 juillet 2022 at 19h- Répondre

    Une belle plaisanterie. Urios n’est pas le problème mais Woki et Jalibert le sont.
    J’arrive pas à croire qu’il y en ait pour mordre et défendre deux joueurs qui se prennent pour des super stars de foot et qui n’acceptent pas la critique sur un match.

    Ces deux joueurs sont soi disant les leaders de cette équipe et devaient les mener au titre, ils ont tous deux étaient dilettantes chez le promu la dernière journée et manquent la qualification direct pour cela.
    Urios s’en est pris à eux et à juste titre, s’ils sont incapables de se comporter en champion derrière en donnant tort à Urios mais préfèrent jouer les starlettes, leur départ sera un bon débarras.

    AU RCT triple CHAMPION d’europe, il y avait qu’une seule star: c’était Mourad. Et pourtant sur le pré, il y avait des mecs qui étaient à des années lumières au-dessus du niveau de Woki et Jalibert, que ce soit sportivement ou médiatiquement.

    Et malgré tout, il y en a aucun qui s’est pris pour autre chose qu’un joueur de rugby.
    Le seul qui a voulu jouer à la starlette, c’était Gavin HENSON, et il a fini par se faire emplâtrer par Henjak dans un bar, avant de se faire virer de l’équipe.

    J'aime 17
    J'aime pas 1
  8. M. GOETZ 10 juillet 2022 at 19h- Répondre

    Urios parle à ses joueurs comme à des chenapans qui n’écoutent rien.
    C’est effectivement un entraîneur à l’ancienne. Trop de gueule ou pas assez, un entraîneur sera toujours critiqué. Jalibert partira au Racing, Montpellier ou Toulon. Urios a eu tort de critiquer publiquement Jalibert et Woki. Cela aurait du se régler en privé entre quatre yeux dans un bureau.
    Le mal est fait !!!

  9. RALFIN 10 juillet 2022 at 20h- Répondre

    personne,l ubb n a jamais fini en top6 et encore moins joué 2 demi finale de top6 et une demi de coupe d europe, urios partout ou il est passé,il a qualifié tres souvent ses equipes en top6 avec des moyens bien limités comme a castres et a oyonnax
    urios ce n est pas collazo,rien a voir sur le niveau des 2coachs
    apres urios,est un ours,mauvais perdant,il ne supporte pas l echec ou la defaitre et il est tres exigeant avec ses joueurs,pour lui,faire 2 demi finales top14V et une finale coupe d europe,c est pas suffisant ,il vit cela comme un echec quasi,
    woki est parti,jallibert partira pas a cause d urios,mais marty et l ubb n ont pas les moyens financiers d autres clubs et du racing notamment,comme il n avait plus les moyens de garder radradra,le mercenaire type,urios n y est pour rien,juste comme avant cela a castres ou oyonnax,il doit faire avec les finances et moyens du club,qui sont loin de ceux du racing,montpellier,toulouse,ou meme la rochelle

    J'aime 16
    J'aime pas 6
    • Chvito 10 juillet 2022 at 21h- Répondre

      Arrêtez tous vos conneries
      Woki à paris c,est bien pour lui il est pas assez bon pour jouer à Bordeaux et cela lui permettra de faire évoluer ces grimaces quand il marque
      URIOS UN HOMME DE GRANDE VALEUR UN BOSSEUR NÉ combien de clubs aimeraient l,avoir comme entraîneur son prochain club c,est le Lou
      Garbajosa ne va tenir la pression à Lyon il a jamais réussi à gagner un titre comme entraîneur il peut pas rester lyon veut des titres Urios c,est du bon il y a qu’a voir le bouleau à Oyonnax et à Castres
      Bon courage à tous et à dans 6 mois

      J'aime 6
      J'aime pas 6
    • Mike 11 juillet 2022 at 18h- Répondre

      Arrêtez de croire que Bordeaux jour dans la catégorie de Castres. Ils ont plus de moyens que vous croyez. Il suffit de regarder le montant de la masse salariale.

  10. Chvito 10 juillet 2022 at 21h- Répondre

    Arrêtez tous vos conneries
    Woki à paris c,est bien pour lui il est pas assez bon pour jouer à Bordeaux et cela lui permettra de faire évoluer ces grimaces quand il marque
    URIOS UN HOMME DE GRANDE VALEUR UN BOSSEUR NÉ combien de clubs aimeraient l,avoir comme entraîneur son prochain club c,est le Lou
    Garbajosa ne va tenir la pression à Lyon il a jamais réussi à gagner un titre comme entraîneur il peut pas rester lyon veut des titres Urios c,est du bon il y a qu’a voir le bouleau à Oyonnax et à Castres
    Bon courage à tous et à dans 6 mois

    J'aime 1
    J'aime pas 6
    • Naif 11 juillet 2022 at 18h- Répondre

      Un entraîneur de rugby de qualité n’est pas là pour supporter les egos des »vedettes ». Le rugby a la différence du foot se joue à 15 même si certains ont de grosses capacités individuelles. Que ferait Jallibert derrière un pack dominé

  11. Mamie 81 10 juillet 2022 at 21h- Répondre

    Et bien pauvre Christophe tu ramasses pas mal .Si Bordeaux avait remporté le brenus tu aurais été un Dieux .
    Les Castrais ont eu le brenus grâce à lui ,oui il a son franc parlé mais il est honnête ce n’est pas un perdant ça c’est sûr mais il n’y a pas que l entraîneur si les joueurs sont là pour avoir la grosse tête je crois que ça ne va pas le faire longtemps.C eitrop facile de critiquer.

    J'aime 18
    J'aime pas 8
    • Jotango 10 juillet 2022 at 22h- Répondre

      Bravo Mamie, tu dis vrai , contrairement à tous ceux qui parlent pour rien dire. Je souhaite qu’un jour le rebond tombe du bon côté pour fermer la gueule de ceux qui le pourrissent.

      J'aime 4
      J'aime pas 4
  12. Pitivier 10 juillet 2022 at 22h- Répondre

    Certains ont la mémoire courte…
    L’UBB c’était quoi avant Urios déjà ?

    J'aime 11
    J'aime pas 8
    • Raffidinfluence 10 juillet 2022 at 23h- Répondre

      En tous cas il a un comportement irascible et c’est pas un exemple pour les écoles de rugby. Pour le moment l’ubb c’est toujours rien.

      J'aime 12
      J'aime pas 4
  13. Bonnus2013 10 juillet 2022 at 23h- Répondre

    Analyse réaliste de cette supportrice qui connaît bien le club et les joueurs et c’est tellement évident qu’Urios arrive à la limite de ses possibilités. Trouver bon un manager qui règle ses comptes avec ses joueurs par presse interposée, c’est pas connaître grand chose au management qu’il soit sportif ou civil. Urios a fait progresser l’ubb mais avec l’apport de bons joueurs, et en peu de temps il a tout démoli. S’il ne change rien l’ubb va dégringoler. Son image aussi…..

    J'aime 6
    J'aime pas 1
  14. Larbre 11 juillet 2022 at 06h- Répondre

    …et bien , c’est a mon sens beaucoup plus simple …Urios c’est le professionalisme , avant lui l’ubb ,c’était le club potache avec les grosses blagounettes de Ducuing ,Dubie et autres , certains ont pris tout seul le melon , l’exigence du haut niveau a dérange ces petits barons…bref ..la fin de la récré……UBB …9ieme budget du top 14 !!
    Bravo Urios de savoir faire ce qu’il a fait avec les moyens très limités de l’UBB.
    Continuez a le critiquer , d’autres seront heureux de le récupérer.

    J'aime 5
    J'aime pas 2
    • Bonnus2013 11 juillet 2022 at 14h- Répondre

      On verra… si la saison prochaine n’est pas bonne pour l’Ubb Urios risque de ne pas avoir d’équipes qui se bousculent pour le prendre. Il s’est mis le vestiaire à dos et ça risque de piquer. Le président qui l’embauchera prendra le risque de voir les joueurs partir. Urios c’est l’homme des 3 ans, après il veut jouer au chef qui se permet de dire de ses joueurs « ils se chient dessus » en conférence de presse. C’est inadmissible, ce sont des adultes avec leur fierté, ce que certains ici confondent avec la melonite et qu’ils n’auraient pas accepté sauf si ce sont des c………. molles.

      J'aime 2
      J'aime pas 1
  15. Stade58 11 juillet 2022 at 12h- Répondre

    Urios est fait d’après moi pour des clubs sans grandes pseudos stars surpayées qui se croient au dessus de tout. Castres et Oyonnax sont les exemples types. Je suis loin d’être un admirateur de Urios mais il y en a marre de ces caprices de stars

    J'aime 3
    J'aime pas 1
    • Bonnus2013 11 juillet 2022 at 18h- Répondre

      Quels caprices? Ne pas accepter les propos très moyens de son manager par journalistes interposés? C’est pas un caprice, c’est rappeler à son manager que, s’il a quelque chose à reprocher, il le fait dans son bureau ou dans le vestiaire, pas en conf de presse.

    • LordB 12 juillet 2022 at 12h- Répondre

      Tu serais le premier à quitter ta boite avec un manager pareil…

  16. Roland Lamarque 13 juillet 2022 at 19h- Répondre

    Et vous, madame, vous debalez pas sur la place publique ?
    Vous rentrez dans le jeu des journaleux et tout ça parce qu’un superbe joueur a profité de l’occasion pour retourner dans sa région en parjurant sa parole donnée avec son contrat.
    N’ayez pas la mémoire trop courte si l’ubb en est là c’est aussi un peu grâce à lui

  17. Publicité