Devant l’incohérence de l’arbitrage, Franck Maciello continue de soutenir les arbitres

Devant l’incohérence de l’arbitrage, Franck Maciello continue de soutenir les arbitres

1 novembre 2022 - 11:50

12 Commentaires

Publicité

Une décision arbitrale a fait polémique lors du match opposant Perpignan au LOU Rugby, le week-end dernier.

A la 16ème minute de jeu, le demi-de-mêlée Catalan Tom Ecochard plaquait violemment l’arrière Lyonnais Davit Niniashvili au niveau de la tête.

Après avoir visionné l’arbitrage vidéo, l’arbitre décidait de ne sortir qu’un carton jaune, estimant qu’une circonstance atténuante existait, à savoir le changement soudain d’appuis du Lyonnais.

En revanche, la décision n’a pas été la même lors du match opposant le Castres Olympique à Clermont. Le troisième ligne Clermontois Arthur Iturria a écopé d’un carton rouge pour un acte d’antijeu.

Plus exactement, en se replaçant il a stoppé net la course de Baptiste Delaporte qui chassait Bautista Delguy. Davantage que l’antijeu difficilement contestable (Iturria suit du regard le Castrais avant de le percuter), le problème, c’est le contact de son épaule à la tête du demi-de-mêlée. C’est le détail qui a provoqué le carton rouge sorti par M. Raynal.

Le patron des arbitres du Top 14, Franck Maciello s’est confié sur le sujet dans les colonnes du Midi Olympique.

Bien évidemment, ce-dernier défend les arbitres comme à son habitude. Extrait:

« Cette situation fait réagir. En attendant de savoir si le joueur est cité, je suis tenu par un devoir de réserve. Si le commissaire à la citation juge que ça méritait autre chose qu’un carton jaune, le joueur peut être cité. Mais ce n’est pas de notre ressort. Les commissaires sont désignés par la LNR et nous ne savons pas qui c’est. Sur le terrain, le protocole a été respecté. Les arbitres assistants, que ce soit à la touche ou à la vidéo, sont là pour accompagner l’arbitre de champ dans sa décision. C’est l’arbitre central qui garde la main sur la décision finale s’il y a un point de divergence.

Après, l’arbitre a eu plusieurs plans pour se prendre une décision. On touche du doigt la difficulté de juger sur des plans différents avec deux images qui peuvent se contredire. L’une qui peut laisser penser qu’il y a un contact à la tête et une autre à l’épaule. Ça pointe aussi le fait d’avoir intégré des circonstances atténuantes dans des actes de jeu déloyal. Ça peut prêter à confusion. Effectivement, la première mission d’un arbitre est de garantir la sécurité des joueurs. »

Publicité

12 Commentaires

  1. Publicité

  2. Pitoumacfly 1 novembre 2022 at 12h- Répondre

    Ah ben ça on le sait que l’arbitre de champ a le dernier mot… L’essai de thambwe tout le monde dit non mais lui dit oui …

    J'aime 10
    J'aime pas 8
  3. MaaS83 1 novembre 2022 at 12h- Répondre

    Allez-y, continuez, le Top 14 n’est pas entrain de dégoûter le public et les supporters par vos erreurs d’arbitrages et les incohérences sur TOUS les matchs!

    J'aime 10
    J'aime pas 3
  4. Brubru 1 novembre 2022 at 12h- Répondre

    Un politicien cet homme !

    J'aime 9
    J'aime pas 1
  5. Lextork 1 novembre 2022 at 13h- Répondre

    Il était pas des plus cohérent quand il était au sifflé…
    Rien de neuf donc!

    J'aime 9
    J'aime pas 1
  6. Jn 1 novembre 2022 at 13h- Répondre

    C est insupportable tous les week-ends des matches sont faussés à cause du parti pris , je pèse mes mots, de certains arbitres

    J'aime 9
    J'aime pas 2
  7. jeandenis 1 novembre 2022 at 13h- Répondre

    Il a toujours la licence a Sollies , Maciello ?

    Parce qu’on peut pas dire qu’on en profite beaucoup , MDR ….

  8. Purux 1 novembre 2022 at 14h- Répondre

    en faite le fond du probleme est la

    a partir du moment ou le patron défend ouvertements ses hommes et continue de les inciter a faire ce qu’ils veulent pourquoi ils devraient changer leur mentalité ?

    apres tout avoir un cowboy tout les match sur le terrain qui fait son show, et se prend de maniere general pour le maitre du monde pendant 80 min sans se remettre en question, c’est tout a fait normal

    les joueurs prennent des sanctions quand ils font des fautes « grave » il faudrait peu etre penser a instaurer la meme chose pour les arbitres

    et quand on voit le jaune de perpi et le rouge de clermont, c’est l’exemple du weekend qui prouve qu’il y a un serieux probleme dans l’égalité des arbitrages

    J'aime 10
    J'aime pas 4
  9. JM 1 novembre 2022 at 14h- Répondre

    un front bas, comme d »habitude….et un faux-cul !

    J'aime 5
    J'aime pas 2
  10. Tilosach 1 novembre 2022 at 14h- Répondre

    C’est son rôle de défendre publiquement ses troupes.
    Et c’est aussi son rôle de faire l’analyse des performances des arbitres en interne, revenir avec eux sur les décisions litigieuses concernant la protection de la santé des joueurs et la validation des essais.

  11. Sab 1 novembre 2022 at 16h- Répondre

    ce type est le prototype du petit bureaucrate qui protègera l’institution quoiqu’elle fasse.
    Faut pas se demander pour qui il vote

    J'aime 3
    J'aime pas 2
  12. Mola the best 1 novembre 2022 at 16h- Répondre

    Vous vouliez quoi? Qu’il démonte ses arbitres par presse interposée? C’est ce qu’a fait Urios avec Jalibert et Woki, on a vu le résultat. Après rien ne dit qu’il ne leur remonte pas les bretelles en interne.

    J'aime 7
    J'aime pas 1
  13. Philou capitole 1 novembre 2022 at 17h- Répondre

    Il à raison de défendre ses arbitres dans les médias. Moi je les respecte, je n aimerais pas être à leur place, chapeau messieurs, et merci à vous car sans arbitres pas de matchs, il y aura toujours un perdant, c’est le sport qui veut ça, et ç est toujours lui qui râle.

    J'aime 4
    J'aime pas 1
  14. Publicité