Éric Blondeau : « Quand je lis que c’est un ogre, Toulouse n’a jamais factuellement mangé personne ! »

Éric Blondeau : « Quand je lis que c’est un ogre, Toulouse n’a jamais factuellement mangé personne ! »

22 octobre 2022 - 14:04

5 Commentaires

Publicité

Dimanche soir, le Stade Rochelais défiera le Stade-Toulousain à Ernest-Wallon dans le cadre de la huitième journée du Top 14.

Les Maritimes rencontrent énormément de difficultés lors de chaque rencontre face à Toulouse.

En effet, les Rochelais n’ont gagné qu’à une seule reprise contre Toulouse depuis 2017. C’est très peu.

Le 9 juin dernier, avant le barrage de Top 14 contre Toulouse, le manager Rochelais Ronan O’Gara avait tapé du poing sur la table. Extrait:

« On doit reconnaître et accepter qu’il y a un complexe contre Toulouse. Mais il y a un moment où tu dois dire stop, je pense que les joueurs ont dit stop. »

Ses joueurs s’étaient finalement inclinés une nouvelle fois.

Depuis quelques temps, Eric Blondeau est au chevet du Stade Rochelais en tant qu’expert des mécanismes comportementaux.

Interrogé via Midi Olympique, ce spécialiste explique qu’il faut arrêter de faire de Toulouse « une bête noire ». Extrait:

« Bête noire ? À part la couleur du maillot… Le noir, on le retrouve sur le maillot de Toulouse. Le reste, ce n’est pas important. Il faut diminuer la peur en changeant le regard que les joueurs et les entraîneurs portent sur les situations.

Le cerveau a besoin d’une certitude, il l’ancre et agit en fonction de ça. Or, c’est une illusion. Quand on comprend la mécanique, on peut se débarrasser de son emprise pour faire son match. Quand je lis que c’est un ogre, Toulouse n’a jamais factuellement mangé personne ! Si vous changez le regard, vous changez le comportement.

Travailler ce sur quoi on peut agir, quel que soit l’adversaire, c’est vraiment le focal de cette saison. Il faut se concentrer sur chaque moment de vérité : une touche, une mêlée, un lancement, un renvoi… L’improvisation est vitale. Sachez qu’on va essayer de surprendre Toulouse. Si on surprend, on prend l’ascendant. Après, il y a un gagnant et un perdant mais on ne regrettera pas le match et on ne va pas se laisser contaminer par des illusions. »

Publicité

5 Commentaires

  1. Publicité

  2. Ysembe 22 octobre 2022 at 15h- Répondre

    Toulouse ne mange personne, Toulouse mange l’équipe entière. Pour surprendre Toulouse il faut déjà que Toulouse ne te surprenne pas !!! Pour battre Toulouse il faut que Toulouse soit moins bon que toi et non toi supérieur à Toulouse car ça c’est pas possible car quand Toulouse est en forme personne ne peut les battre vu que Toulouse c’est LE RUGBY, la perfection, le graal !!!
    Donc si tu gagnes demain c’est que Toulouse aura mal joué mais pas parce que tu es supérieur à Toulouse !!!!
    Quel pied !! Je suis fier d’avoir pondu cette réflexion !!!

    J'aime 20
    J'aime pas 6
  3. Stade58 22 octobre 2022 at 15h- Répondre

    Blondeau = Psychologie de supermarché.

    J'aime 9
    J'aime pas 5
    • Raffidinfluence 22 octobre 2022 at 19h- Répondre

      Bruti c le préparateur mental d’un Bastaven. Retournés dans ton jaccuzi ouillon tu connais rien a la mer.

  4. COM'PARHASARD 22 octobre 2022 at 16h- Répondre

    Le champion d’Europe qui suit une psychothérapie avant de venir jouer à Wallon….ç’est normal ? En tout cas, ça en dit long sur l’état d’esprit !!
    Que le meilleur gagne ! Allez le STADE !!!

    J'aime 18
    J'aime pas 2
  5. Raffidinfluence 22 octobre 2022 at 19h- Répondre

    Stade 58. Si tu savais ce qu’est la préparation mentale d’un Bastaven tu fermerais ta bouche. Retournés dans ton jaccuzi. Tu connais rien a la mer.

  6. Publicité