Franck Azéma : « Des fois Pierre Mignoni aura le dernier mot, parfois ce sera moi »

Franck Azéma : « Des fois Pierre Mignoni aura le dernier mot, parfois ce sera moi »

12 juillet 2022 - 15:52

1 Commentaire

Publicité

Le manager du Rugby Club Toulonnais, Franck Azéma s’est confié en conférence de presse mardi dernier au Campus RCT.

Questionné sur sa collaboration avec Pierre Mignoni recruté cet été en tant que directeur du rugby, Franck Azéma a évoqué une aventure très excitante.

Il précise vouloir fonctionner en binôme avec Pierre Mignoni dans tous les secteurs. Extrait:

« Il faut que les joueurs aient un référent et on va en parler avec eux d’abord avant d’entrer dans le détail avec vous les journalistes, mais on va se servir de nos compétences et de nos expériences pour essayer d’apporter un maximum aux joueurs. Je vais m’occuper des trois-quarts mais je ne vais pas me priver de l’intervention de Pierre Mignoni. On va essayer de fonctionner un peu comme ça dans tous les domaines pour aider le staff que l’on a et le qualité qu’il y a dans notre staff pour bonifier notre équipe.

C’est excitant ! Si ça doit déranger, ce sont nos épouses qui doivent être inquiètes. Mais pouvoir partager d’égal à égal sur le rugby, le management… Quand on voit la constitution du staff et des joueurs, le centre de formation et les jeunes, pour nous, c’est pouvoir offrir plus aux joueurs, leur accorder plus de temps et leur donner plus de précisions, plus d’énergie et de grinta. On sait que le Top 14 est un marathon. Plus on va avoir de fraicheur plus on va pouvoir se suppléer et se compléter. Ca va apporter à l’équipe et ce n’est pas quelque chose de subi mais c’est quelque chose que nous avons choisi. Le seul qui peut le savoir c’est le président mais on n’a pas mis plus de trois secondes pour dire oui. Cela a été spontanée. Donc j’espère que les gens vont vite s’identifier à cela, on va être généreux dans notre façon d’entrainer. Donc j’ai hâte d’être sur le terrain et de démarrer la saison.

Il ne faut pas voir nos rôles dans quelque chose de cloisonné. Dans le projet RCT Passion, il y a des garçons qui vont intervenir à la fois avec les pros, le centre de formation, les moins de 18 ans et les moins de 16 ans. Ca va être transversal et on va pouvoir se reposer sur des gens car ils ont des compétences et de la qualité. Ils vont se donner à 200% là-dedans. »

Lorsqu’un journaliste lui demande qui tranchera en cas de désaccord, Franck Azéma répond du tac-o-tac. Extrait:

« C’est une idée reçue de se dire qu’il faut que quelqu’un tranche à la fin. Des fois Pierre aura le dernier mot, parfois ce sera moi. Tout dépendra des situations. Mais ce sont déjà des choses que l’on fait au quotidien. Quand on fait une constitution d’équipe chaque semaine, on échange avec notre staff. Si on doit débattre d’une décision, on aura le temps d’en débattre après, on échangera et on va se nourrir. Mais quand c’est facile, c’est à la portée de tout le monde. Ce qui nous intéresse c’est de savoir comment on sera complémentaires quand ce sera dur et compliqué. C’est ça qui sera intéressant. »

Publicité

1 Commentaire

  1. Publicité

  2. Marc83136 12 juillet 2022 at 16h- Répondre

    J’espère que sur ce blog on aura des nouvelles de toutes les équipes du club. c’est ça le blog du RCT. Connaître suivre les joueurs et joueuses, je pense que tous ceux qui sont supporters du club aimeraient cela.
    David à toi de voir si cela est possible.

    J'aime 13
  3. Publicité