Jean-Baptiste Lafond peste contre l’essai refusé à Geoffrey Palis !

Jean-Baptiste Lafond peste contre l’essai refusé à Geoffrey Palis !

20 juin 2022 - 22:58

1 Commentaire

Publicité

Le consultant de Rugbyrama, Jean-Baptiste Lafond s’est confié sur les demi-finales du Top 14 qui se sont jouées le week-end dernier.

Dans un premier temps, il affirme que la victoire de Castres contre Toulouse est logique. Extrait:

« Je me suis trompé mais je ne suis pas le seul. La grande nouvelle, c’est que les qualifiés directement pour les demi-finales qui étaient des outsiders sont les grands gagnants du week-end. Qui aurait pu imaginer que Toulouse, qui avait battu La Rochelle le champion d’Europe, chute contre une équipe de Castres extraordinaire ? On a été pris par les médias et on a oublié que 15 jours de repos et de fraicheur sont fondamentaux pour aborder une deuxième mi-temps en pleine forme. Après le water break, il y a eu le physique break pour l’ensemble des barragistes qui ont décliné en deuxième mi-temps jusqu’à la fin du match. On s’est tous trompés mais je suis très heureux pour Castres qui a un super entraineur, qui a fait une équipe très équilibrée.

La victoire de Castres est logique. On a senti que Castres prenait le dessus et qu’en face, ils étaient un peu cuits les Toulousains, après une saison éreintante qui se terminera le 24 juin alors que certaines équipes vont commencer la préparation de la saison prochaine dans trois semaines. C’est hallucinant. »

En revanche, il ne comprend absolument pas pourquoi l’essai de Geoffrey Palis a été refusé. Extrait:

« Concernant l’essai refusé à Palis, il faudra m’expliquer. Je suis à fond pour la vidéo car la vidéo permet de se rapprocher de la vérité. Il est tellement évident que Palis aplatit… C’est le genre d’essai qui aurait été accordé 100 fois sur 100 il y a 20 ans. »

Il évoque dans la foulée la victoire de Montpellier contre Bordeaux-Bègles. Extrait:

« Avant le match, tout le monde parlait des tensions à Bordeaux, de l’affaire Jalibert, de l’affaire Woki et Urios et que l’équipe de Montpellier était délaissée. J’ai senti que Saint-André avait tout dans le plexus mais que ça débordait. Sur ce match, il n’y a pas eu de solution pour l’UBB. Ils ont été pris devant, défense féroce de Montpellier et la victoire de Montpellier ne souffre d’aucune contestation comme celle de Castres.

D’ailleurs, Philippe, sache que quand on est champion de France, on t’en parle pendant 30 ans. J’espère pour toi que tu seras champion de France car ce serait l’accomplissement de deux ans de boulot. Par contre, tu as recruté Pollard pour un million d’euros par an, il joue entre 2 et 5 minutes par match alors qu’il est champion du monde. Explique-moi comment le rital Paolo Garbisi lui a pris la place ! »

Pour conclure, Jean-Baptiste Lafond donne son avis sur la finale à venir. Extrait:

« On va donc assister au remake de la finale de 2018 et je vais éviter de donner un pronostic car ce n’est pas possible de prévoir ce qu’il va se passer. Les deux équipes sont tellement proches devant et derrière… Il serait judicieux pour le plus grand sponsor que l’équipe de France n’a jamais eu à savoir Altrad, que Montpellier soit champion. Ce serait logique pour ce sponsor si longtemps décrié et assassiné mais qui aide comme pas possible le rugby amateur et la Fédération. Ce sera un match difficile et serré. Mais je sens que cette équipe de Montpellier est capable de réaliser l’exploit.

Si Castres réussit à faire la même prestation que contre Toulouse, ce sera difficile de battre Castres. Mais le problème de Castres, ce sera de renouveler cette performance et ce match contre les Toulousains. Ils ont fait un super match, à eux de continuer sur le même tempo. »

Publicité

1 Commentaire

  1. Publicité

  2. Papin 21 juin 2022 at 13h- Répondre

    Monsieur est toujours aussi subtil sauf que la décision terrain de l’arbitre c’est à dire sans vidéo c’était  » pas essai justement ». La vidéo ne pouvant montrer avec certitude la pression sur le ballon on est revenu à la décision terrain qui était « pas essai ». Donc long discours pour dire un non sens.

    J'aime 2
    J'aime pas 2
  3. Publicité