Jonny Wilkinson : « Les Français sont dangereux »

Jonny Wilkinson : « Les Français sont dangereux »

6 octobre 2011 - 7:50

Publicité

Jonny Wilkinson, la France, que vous affrontez samedi, est-elle désormais votre deuxième pays ?
Oui, c’est vrai. Pour moi, la France, c’est spécial, une deuxième maison. J’y ai reçu beaucoup de soutiens depuis deux ans. C’était une grande surprise pour moi et un grand plaisir. Cela m’a aidé à trouver une nouvelle façon de vivre et une nouvelle occasion de trouver du plaisir dans le monde du rugby.

Vous connaissez très bien l’équipe de France, avez-vous donné des conseils à vos partenaires ?
On sait tous ce qu’il y a dans cette équipe de France et que les Français sont capables de faire énormément de choses bien. Ils sont dangereux. C’est évident pour nous que si on arrive à moins de 100% de concentration, on va en payer le prix. On a vu l’équipe de France battre la Nouvelle-Zélande en 2007 et 1999. On a vu beaucoup de choses comme ça. S’ils jouent bien, ils sont capables de gagner contre les meilleurs du monde. Avec eux, il n’y a besoin que d’une étincelle et puis ils prennent le match à leur compte. Et, en un instant, vous avez tout perdu.

Mike Tindall était le leader de la défense anglaise mais Martin Johnson lui a préféré Toby Flood. Ce changement peut-il aider la France ?
Non, on travaille complètement ensemble en défense et en attaque. C’est vrai qu’il a des chefs. Samedi, j’imagine que ce sera Toby (Flood) et Manu (Tuilagi). On travaille ensemble et on va essayer de faire en sorte d’assurer notre défense.

Comme à Toulon avec Felipe Contepomi, allez-vous alterner avec Toby Flood à l’ouverture durant le match ?

Oui, sur certaines situations. On va se trouver en dix ou en douze et on essaiera de s’adapter. C’est bien d’avoir quelqu’un d’autre qui a des options tactiques pour taper au pied ou pour annoncer les combinaisons. C’est une grande aide d’avoir quelqu’un d’autre qui pense exactement comme moi. Une fois que les lancements sont effectués depuis les phases statiques, le rôle des 10, 12 et même du 13 sont les mêmes. La responsabilité est la même. C’est la même gestion des passes, de l’organisation du jeu et des balles hautes à jouer. Une fois les lancements de jeu effectués, il s’agit de faire ce que les circonstances exigent. Avoir Toby ici est très rassurant. C’est rassurant de savoir que si je suis coincé dans un ruck, quelqu’un est là, capable de prendre des décisions et de penser comme un 10. Ce qui est bien c’est que personne ne demande à Toby de jouer comme Mike Tindall ou Shontayne Hape. On lui demande d’être Toby Flood.

« Je n’ai pas été à mon meilleur niveau »

Alors que la France n’a gagné que deux rencontres contre le Japon et le Canada, vous avez remporté tous vos matchs de poule. Est-ce un gros avantage ?
C’est difficile à dire mais, pour ma part, ces matchs n’ont rien à voir avec le résultat de samedi. Avant la Coupe du monde, l’Irlande a perdu cinq matchs d’affilée mais elle a ensuite gagné contre l’Australie et très bien joué. On peut dire la même chose de nous en 2007. Ce n’était pas exactement le résultat parfait avec cette défaite 36-0 contre l’Afrique du Sud ! La chose importante est le prochain match et savoir comment nous pouvons faire pour créer l’esprit, les automatismes et la confiance. Cela dépend des joueurs et des entraineurs. Toutes les équipes recherchent de l’énergie positive pour créer quelque chose de particulier et cela peut aider les Français à gagner samedi.

Qui sera chargé de buter samedi ? Vous ou Flood ?
On va définir notre plan de jeu avant le match. Toby (Flood) a tapé quelques bons coups de pieds. Je n’ai pas été à mon meilleur niveau, mais il faudra voir le jour J.

Justement, votre pourcentage de réussite au pied n’est que de 45%. Comment le vivez-vous ?
Il y a juste deux coups de pied que j’aimerais bien retaper. Je suis satisfait des autres. Je suis toujours confiant quand je bute et toujours convaincu que je vais les mettre.

Source Rugby 365

Publicité

  1. Georges 6 octobre 2011 à 09h

    😳 :mrgreen: …La dangerosité…révélée…du Français l’inquiète…c'est une façon comme une autre d'être une fois de plus grand seigneur !!!!!!!

  2. Diabolo 6 octobre 2011 à 10h

    Lui en 10 et Flood en 12, on a du souci à se faire…

  3. Agatha 6 octobre 2011 à 10h

    Georges…diplomatie oblige 😉

    SON "Affaire des ballons" … a mis fin à MON soutien… 😥

    je vais me consoler avec….les "Inconnus" ➡

    mais cela ne VOUS regarde pas….. 😀 😀 😀

  4. Georges 6 octobre 2011 à 10h

    😳 :mrgreen: ….VRAI…Agatha…gonflés à l'hélium ces gonfles …coupe du Monde…va nous en ramener quelques unes en Mayol…on les offrira intelligemment aux buteurs adverses…sait-on jamais..ça pourrait servir !!!! 😀 😀 😀

  5. Agatha 6 octobre 2011 à 10h

    même pas en rêve… Georges 👿

    Webb Ellis doit se retourner….dans sa tombe à Menton 🙁

    il va falloir trouver d'autres occasions… pour boire une mousse

    😀 😀 😀

  6. bfi 6 octobre 2011 à 11h

    les anglais qu'on dit "nuls" ont fini 1er d'une poule difficile avec Argentins et ecossais.

    Pas sur que les francais auraient fait pareil !

    donc pour moi on n'est pas du tout au niveau des anglais.

    Mon prono : Plus de 14 points d'écart

  7. Joël 6 octobre 2011 à 16h

    Ce sera tout ou rien. S'il n'ont pas changé d'esprit depuis le match contre Le Tonga, on pourra éteindre la télé rapidement. Ce sera Waterloo. En revanche s'ils réalisent qu'ils ont un chemin tout tracé pour la finale, lequel chemin est aussi le meilleur pour effacer toutes leurs bévues, l'Anglais risque une débandade semblable de celle de Jean sans terre à Bouvines

  8. Georges 6 octobre 2011 à 16h

    😳 :mrgreen: …Ton..Jean sans terre…PROF…c'est bien un de ces Plantagenêt..à qui on a piqué notre Normandie actuelle !!?..suis nul en histoire..si tu ne peux me répondre..demanderais à mon copain Michel..tu sais l' anti-Freudien hédoniste Normand !!!!! ALLEZ LA FRANCE…battez l'Anglais…sans nous en abîmer son plus illustre sujet !!!!!! 😀 😀

  9. Joël 6 octobre 2011 à 22h

    Membre de la dynastie angevine des Plantagenêts, cinquième et dernier fils du roi Henri II d'Angleterre et d'Aliénor d'Aquitaine, Jean sans terre était le frère de Richard cœur de lion qui était devenu roi d'Angleterre après le décès de leur frère ainé. Jean a tenu la baraque pendant que Richard était aux croisades. Et bien évidemment pendant son absence, il a voulu le faire marron comme on dit chez nous. Mais cette version est contestée. Elle aurait été répandue par le clergé furieux qu'il n'ait pas voulu aller aux croisades. Il repris le trône à la mort de Richard et ce qui est sûr, c'est qu'avec son copain Othon, il a pris contre Philippe Auguste une branlée à Bouvines.

  10. Agatha 7 octobre 2011 à 11h

    merci Joël…

    sans perspectives de rapines, de gains ou de titres et de terres pour défendre le royaume de France ….

    Bouvines est (encore plus) SPECTACULAIRE !!!

Comments are closed.