Jonny Wilkinson , c’est le jackpot ( Source Sports.fr )

Jonny Wilkinson , c’est le jackpot ( Source Sports.fr )

17 septembre 2010 - 10:08

Publicité

C’est devenu une transhumance habituelle. Un week-end sur deux, un pont aérien s’organise entre l’Angleterre et la côte varoise, où des vagues de supporters, sujets de sa Gracieuse Majesté, déferlent… Rien de bien nouveau quand on connaît le goût de ces derniers pour les atouts naturels, culturels et gastronomiques de la région. Sauf que depuis un an, un autre centre d’intérêt est venu s’ajouter au séjour traditionnel du touriste britannique. Son nom ? Jonny Wilkinson.

Icône du sport mondial depuis 2003 et son drop décisif en finale de la Coupe du monde, « Wilko » a été recruté à prix d’or par le président Mourad Boudjellal, qui n’a pas hésité à débourser le meilleur salaire du Top 14, soit 400 000 euros, pour arracher le mythique ouvreur à la froidure du nord de l’Angleterre et de Newcastle afin de l’offrir au bouillant public toulonnais de Mayol. Samedi, c’est au Vélodrome de Marseille que le RC Toulon accueillera les Champions de France clermontois pour une affiche majuscule, remake de la demi-finale perdue par les Varois à Saint-Etienne, en mai dernier. L’occasion une fois de plus pour bon nombre de supporters anglais de venir admirer la vedette, totalement relancée physiquement et sportivement à Toulon sous les ordres de Philippe Saint-André. Voir jouer « Wilko », mais pas uniquement…

Boudjellal: « En jet privé de Londres quand Jonny Wilkinson joue…« 

J’ai des gens qui ont des loges privés à Mayol et qui ne viennent en jet privé de Londres quand Jonny Wilkinson joue, racontait encore il y a quelques mois sur BFM Mourad Boudjellal, président actionnaire du RCT. Il y a également des voyages organisés pour des communautés d’Anglais. Une véritable économie qu’incarne donc Wilkinson, dont l’aura suffit à faire couler les livres sterlings sur Toulon et ses environs. S’il a fait un pari en recrutant un joueur longtemps blessé, Boudjellal a aussi acheté une image, un produit d’appel pour son club et ses partenaires. Une véritable démarche entrepreneuriale de la part du patron des Editions du Soleil qui, en mai dernier, à l’heure des phases finales, détaillait cette logique dans un entretien accordé à notre site: Quand j’ai dit, il y a quatre ans en tant qu’entrepreneur, ce qui a fait bondir le monde du rugby, mais qu’apparemment d’autres ont compris, que le véritable prix d’un joueur n’est pas le prix qu’il coûte, mais la différence entre son prix et ce qu’il rapporte, j’ai eu un discours d’entrepreneur. Jonny Wilkinson, c’est peut-être le plus gros salaire à ce jour, mais si on fait la différence entre le crédit et le débit, c’est le plus petit salaire. CQFD…

Quand vous recrutez un joueur, son prix, c’est son salaire et la soustraction de ce qu’il rapporte. Un Jonny Wilkinson, ça coûte moins cher que beaucoup de joueurs qui sont très très mal payés , argumente encore Boudjellal, tout heureux de voir son joueur vedette entamer sa deuxième saison en rouge et noir tambour battant.

Mais si l’aspect sportif a la priorité, le RC Toulon tire tous les bénéfices de ce choix aussi en termes d’exposition qu’elle soit financière ou médiatique. Ce qui est vrai sur le terrain se vérifie aussi dans la coulisse. Et l’on se presse à la porte du bureau de Boudjellal pour lier le nom de son entreprise à celui du héros local. C’est tout un travail médiatique qui garantit à nos partenaires une visibilité. On sait que si on est présent sur le maillot avec Jonny Wilkinson, fatalement on va être présent dans le monde entier. Et les chiffres des annonceurs du RCT en sont l’expression avec une progression de 2,3 millions d’euros à 7 millions d’euros en quatre ans ; quand le budget, passé cette saison de 17,5 à 20,5 millions d’euros, pourrait avoisiner, selon Boudjellal, les 30 millions d’euros (*), d’ici trois ou quatre ans. Jonny et le RC Toulon, une affaire qui marche !

(*) Le Stade Toulousain affiche cette saison le plus gros budget de l’élite avec 29,5 millions d’euros.

Publicité

  1. Coach 17 septembre 2010 à 12h

    Une fine "lame " du rugby !

  2. Big fan 17 septembre 2010 à 14h

    Jack-pot ????

    Je préfère Jack-in-the-box !!!(autre anglicisme) http://fr.wikipedia.org/wiki/Diable_en_bo%C3%AEte

    C'est pas l'argent qu'il fait couler à flots dans la Rade qui fait rêver les fans de RUGBY ….mais ses drops….qui jaillissent de sa botte (boîte!)et stupéfient l'Adversaire !!!

  3. Bule 17 septembre 2010 à 15h

    On parle toujours de son jeu au pied, mais sur les plaquages et dans le jeu, c'est aussi un grand Monsieur :o).

  4. Big fan 17 septembre 2010 à 15h

    Bien sûr Bule…c'était pour être raccord avec ma métaphore !

    Tu vois, les fans du RCT se creusent même les méninges pour défendre leurs joueurs(gracieusement)…en complément du PILOU PILOU !!!

    Bon week et j'espère pour toi bon match

  5. colbert83 17 septembre 2010 à 19h

    wilko un grand joueur et un grand monsieur il c'est tous faire , il parait qu'il conduit le bus parfois …………. je rigole !!!!!!!!!!!!!!

Comments are closed.