Julien Perpère explique pourquoi le Racing 92 interdit aux Fils de Besagne d’apporter des tambours et des drapeaux

Julien Perpère explique pourquoi le Racing 92 interdit aux Fils de Besagne d’apporter des tambours et des drapeaux

3 juin 2022 - 16:11

14 Commentaires

Publicité

Ce dimanche soir, le Rugby Club Toulonnais défiera le Racing 92 à Paris La Défense Arena dans le cadre d’un véritable huitième de finale du Top 14.

De nombreux supporters Varois vont effectuer le déplacement jusqu’à Nanterre pour apporter leur soutien au RCT.

Malheureusement, une polémique a éclaté à l’approche de cette rencontre.

En effet, les associations de supporters du RCT sont furieuses envers les dirigeants du Racing 92.

La raison ? Le club Francilien a tout simplement refusé aux associations de supporters du RCT la possibilité de faire rentrer au sein de l’Arena des bâches, tambours et drapeaux afin d’animer le match.

Plus précisément, ce sont les Fadas et les Fils de Besagne qui ont publié leur colère sur les réseaux sociaux.

Finalement, les Fadas ont obtenu l’autorisation de faire rentrer leur matériel à l’Arena. Mais pas les Fils de Besagne.

Interrogé par nos soins, le président des Fils de Besagne, Julien Perpère explique pourquoi le Racing 92 leur refuse d’entrer leur matériel à l’Arena. Extrait:

« Il faut que les drapeaux et les banderoles soit ignifugés. Quand on va faire un drapeau, il faut que l’on demande au fabricant que le tissu soit ignifugé. Derrière, on a un certificat et un document qui prouvent que le drapeau est ignifugé. Au début on a fait une demande d’autorisation. On nous a demandé des photos du matériel, on nous a demandé les dimensions et ensuite les documents comme quoi le matériel est ignifugé. Et là ça a coincé car les drapeaux et les banderoles ont été faits il y a 15 ans quand les Fils de Besagne ont été créés. Et il y a 15 ans, on ne nous demandait pas d’ignifuger les drapeaux. Donc nous n’avons pas de certificat donc on ne peut pas rentrer notre matériel.

Les Fadas de Paris existent depuis deux ans et ils ont de la chance car leur matériel est récent et donc ignifugé. Donc les Fadas de Paris ont eu l’autorisation de rentrer leur matériel : une banderole et un drapeau. Les Fadas de Paris vont pouvoir rentrer leur matériel mais les Fadas de Toulon n’ont pas de certificat non plus et ils ne pourront rien rentrer.

La Ligue a tenté d’entrer en contact avec le Racing mais le Racing est dans son bon droit en demandant que les drapeaux et banderoles soient ignifugés. Après, c’est à l’appréciation de l’organisateur et 95% des clubs s’en foutent que ce soit ignifugé ou pas. Mais le Racing a décidé de s’appuyer sur cette règle et ils sont dans leur bon droit. Peut-être qu’ils font du zèle mais la Ligue ne peut rien faire. Le Racing dit à la LNR qu’ils sont dans une enceinte fermée et qu’ils ne peuvent pas prendre le moindre risque. On tourne en rond.

Généralement, en négociant, on arrive toujours à trouver une solution. Mais avec le Racing, malgré quatre jours de négociation, il n’y a aucune solution, ils s’en foutent ! Non c’est non ! Ils se cachent derrière cette règle pour nous embêter. On montera donc au Racing sans banderole ni drapeau. C’est décevant et c’est le Racing qui gagne. Je suis un peu désabusé.

On est les dindons de la farce car les Fils de Besagne ont 15 ans d’existence et que nos drapeaux ont donc 15 ans. Il y a 15 ans, on ne nous demandait pas cela. L’Arena est intransigeant car ils disent que c’est une salle fermée. Si j’avais eu les certificats anti feu, on aurait pu rentrer le matériel. Mais on ne peut pas inventer des certificats qui n’existent pas. »

Publicité

14 Commentaires

  1. Publicité

  2. Pitoumacfly 3 juin 2022 at 16h- Répondre

    Et s’il trouve une société capable d’ignifuger le tissu, c’est faisable mais en combien de temps ?

    J'aime 13
  3. Pitoumacfly 3 juin 2022 at 16h- Répondre

    Après ils poussent le vice un peu loin … De mémoire, il n’y a jamais eu d’incendie de drapeau pendant un match de rugby … Et pendant 15 ans le drapeau n’a jamais rien eu …

    J'aime 25
    J'aime pas 1
  4. Eric 3 juin 2022 at 16h- Répondre

    Question ?
    Et les maillots des Racigmen ils sont ignifugés ?
    On pourrait poser la question à M.Lorenzetti
    Eric
    Pilou Pilou

    J'aime 34
    J'aime pas 4
    • DedeLePremier 3 juin 2022 at 16h- Répondre

      Et ceux des arbitres ?

      J'aime 4
      J'aime pas 4
    • Le raleur 3 juin 2022 at 18h- Répondre

      Et les canotiers du racing ils sont ignifugés parce qu’ils risquent de s’enflammer avec le teston qui fument

      J'aime 13
      J'aime pas 2
  5. Riki Ciki 3 juin 2022 at 16h- Répondre

    C’est un faux prétexte ils nous avaient déjà empêché de rentrer les drapeaux et les banderoles à Colombe , ils sont coutumiers du fait

    J'aime 36
    J'aime pas 3
  6. bfi 3 juin 2022 at 17h- Répondre

    gros bémol : c’est une salle fermée
    ce n’est pas un stade mais une salle de spectacle et donc avec des contraintes différentes.
    Ca peut se comprendre.
    frustrant mais c’est ainsi

  7. un_petit_pet_dans_la_mêlée 3 juin 2022 at 17h- Répondre

    Bon, l’authentique supporter du Racing Club de France, que ce vieux Jacky a oublié et fondu avec ses fusions sportives, porte un joli canotier en general, est il ignifugé?

    C’est quand meme gros, à croire que la fete rugby d’un stade ne lui plait pas.

    J'aime 3
    J'aime pas 1
  8. Bert la roque 3 juin 2022 at 18h- Répondre

    On va gagner sans tambours ni trompettes et sans drapeaux

    J'aime 19
  9. Ritou du Pradet 3 juin 2022 at 19h- Répondre

    Ce club du racing est sans âme, joue dans une salle, reçoit ses adversaires dans un taudis alors que son vestiaire est majestueux….bref c’est tellement fade humainement

    J'aime 10
    J'aime pas 1
  10. ToulonToujours 3 juin 2022 at 19h- Répondre

    Bon, sans tambour, il nous reste les trompettes alors!!!

  11. jmarc 3 juin 2022 at 20h- Répondre

    Et le vestiaire ridicule des visiteurs du racing est il ignifugé ?

    J'aime 8
    J'aime pas 1
  12. Hubo 4 juin 2022 at 08h- Répondre

    Bombe aérosol ignifuge et le tour est joué ….

  13. Flo 4 juin 2022 at 15h- Répondre

    Et changer les drapeaux au bout de 15 ans, ça n est pas possible ? Ça permettrait de moderniser un peu tout ça…. Les valeurs du rugby… Surtout ne changeons rien

    J'aime 1
    J'aime pas 2
  14. Publicité