La 10ème journée en questions (Rugbyrama)

La 10ème journée en questions (Rugbyrama)

21 octobre 2010 - 12:04

Publicité

Agen peut-il se retrouver non-relégable ? A quand remonte le dernier succès de Brive en Top 14 ? Quelle est la meilleure défense du championnat ? Combien de longueurs séparent le Racing, premier au classement, de Bayonne, neuvième ? Retrouvez, en quelques questions, les enjeux de la 10e journée.

Quelle équipe possède la meilleure défense du championnat ?

C’est Toulon… En effet, les Varois ont encaissé 149 points lors des neuf premières journées, soit une moyenne de 16,5 points par match. Ils devancent Clermont et ses 151 points encaissés. Et pourtant, cela n’a pas empêché les hommes de Philippe Saint-André de sombrer défensivement au Munster (défaite 18-45) samedi dernier, à l’occasion de la 2e journée de Coupe d’Europe. 45 points pris et surtout six essais… Autant dire que les Toulonnais vont chercher à effacer cette contre-performance et à retrouver leur efficacité défensive. Et ils devront s’employer puisqu’ils vont affronter, au stade de France, une équipe de Paris qui reste sur quatre succès de rang (deux en Top 14 et deux en Challenge européen).

Agen peut-il sortir de la zone de relégation ?

Mathématiquement oui. Ainsi, Agen, actuelle lanterne rouge du Top 14 avec sept points, compte quatre longueurs de retard sur le premier non-relégable, à savoir La Rochelle (11 points). En cas de succès bonifié, conjugué à une défaite des Maritimes, les Lot-et-Garonnais peuvent donc dépasser leur adversaire dans la course au maintien. Sauf que le calendrier de ce week-end ne plaide pas forcément en faveur des hommes de Christian Lanta. En effet, ils se déplacent à Castres pendant que l’équipe rochelaise reçoit Brive. Le SUALG se contenterait forcément de ramener un bonus défensif du Tarn, pour ne pas être davantage décroché… Surtout quand on sait que le week-end suivant, ils vont recevoir La Rochelle !

Combien de points séparent le leader du 9e au classement ?

Seulement cinq points entre le Racing, premier avec 28 points, et Bayonne, neuvième avec 23 points, soit une victoire bonifiée… Il existe ensuite un écart entre les Basques et Castres (19 points). Après neuf journées, le Top 2010-2011 est extrêmement serré comme tout le monde le prévoyait avant le début de la compétition. Et cette statistique tend à le prouver. D’une part, les ténors que sont le Racing, Toulon, Toulouse, Perpignan ou Clermont répondent présents. Décevants l’an passé, Biarritz ou le Stade français sont parvenus à accrocher le bon wagon. Et Montpellier, la surprise du début de saison, ainsi que Bayonne, auteur d’un départ canon avant de marquer le pas ces dernières semaines, se sont invités dans le lot. Du coup, il est presque impossible de deviner quel sera le classement du championnat après cette 10e journée. Connaîtra-t-il un nouveau leader ? Peut-être.

Depuis quand Brive n’a plus gagné en Top 14 ?

Le CABCL reste sur trois rencontres sans victoire en championnat. Entre les défaites à Castres (6-28), le 18 septembre, et Bourgoin (3-18) le 2 octobre, le club corrézien avait en effet concédé un match nul à domicile contre Toulouse (16-16) le 25 septembre. Le dernier succès des hommes d’Ugo Mola en Top 14 remonte donc au 11 septembre. C’était sur la pelouse du Stade français (29-27). En raison de cette série infructueuse, les Brivistes sont ainsi passés de la 6e à la 11e place. Ils seraient donc bien inspirés de ramener des points de La Rochelle samedi, surtout que les Maritimes ne pointent qu’à six longueurs des Corréziens. En cas de revers, ces derniers se sentiront certainement concernés par la course au maintien.

Combien de victoires à domicile ont enchaîné les Toulousains face à Perpignan ?

C’est ce que l’on appelle une coïncidence… En effet, les Toulousains se sont inclinés lors de leurs douze derniers déplacements en Catalogne. Mais ils ont aussi aligné douze succès de rang sur leurs terres face à l’Usap. En effet, la dernière fois que les Perpignanais s’étaient imposés dans la Ville rose, c’était en 1993… Et encore, c’était dans le cadre du Challenge Yves-du-Manoir. Autant dire que l’équipe catalane est une formation qui réussit bien au Stade toulousain, à Ernest-Wallon ou au Stadium. Les hommes de Guy Novès tenteront de poursuivre leur série et porter le chiffre à treize victoires d’affilée lors de la réception de ceux de Jacques Brunel, samedi à 14h15.

Publicité