La déclaration d’amour de Jerome Kaino au Stade-Toulousain

La déclaration d’amour de Jerome Kaino au Stade-Toulousain

20 août 2022 - 22:52

16 Commentaires

Publicité

L’ancien troisième ligne des All-Blacks, Jerome Kaino a mis un terme à sa carrière au mois de juin 2021.

Ce-dernier est directement entré dans le staff technique du club de la Ville Rose en prenant en charge les Espoirs.

Interrogé dans les colonnes du Midi Olympique, ce-dernier a indiqué avoir tourné la page de sa carrière de joueur pour se plonger dans une toute autre carrière : celle d’entraîneur. Extrait:

« Maintenant, c’est le coaching. C’est une nouvelle carrière, une autre histoire. Le plus important, c’est que je me sens très à l’aise au sein de cet encadrement. J’ai les yeux, les oreilles et l’esprit grands ouverts afin de me développer le plus possible. J’ai conscience que je dois faire des progrès pour parler français. Maintenant, je le comprends en grande partie mais il me faut mieux communiquer. »

Lorsque le journaliste lui demande si sa retraite sportive n’a pas été une petite mort, il répond par la négative et s’explique. Extrait:

« Non, c’était même le contraire, à vrai dire. Ma fin de carrière, je l’ai célébrée. Je n’avais pas de tristesse ou de sentiments négatifs en moi. Ce n’était que du bonheur par rapport à tout ce que j’ai vécu et accompli. Je n’aurais jamais cru que tout ça pourrait m’arriver. En plus, je finis sur le doublé… C’était incroyable. Et puis je savais que j’allais rester dans le milieu, auprès de cette équipe. Je fais encore partie de ce sport. Si je m’étais retrouvé dans un bureau, je ne le vivrais sûrement pas de la même manière. »

Ce qui l’a surpris dans le métier d’entraineur ? C’est qu’il n’y a jamais de pause possible. Extrait:

« Il y a un truc qui m’a vraiment surpris : c’est qu’il n’y a pas de bouton « off ». Quand vous êtes joueur, vous pouvez couper, vous détendre. En tant que coach, vous devez organiser les entraînements avant, les animer pendant puis les revoir après pour tout décortiquer, voir ce que vous pouvez améliorer, ce que vous allez proposer… Ça ne s’arrête jamais en fait. »

Il explique dans la foulée quel rôle il va tenir au sein de l’équipe professionnelle lors de cette saison 2022 / 2023. Extrait:

« Mon secteur, c’est les rucks, la zone de contacts autour, que ce soit en défense ou en attaque. J’organise des sessions là-dessus, avec les avants comme avec les trois-quarts. À côté, je vais continuer d’entraîner les espoirs, avec David Mélé désormais. »

Pour conclure, Jerome Kaino ne manque pas de faire sa déclaration d’amour au Stade-Toulousain. Extrait:

« Si le Stade toulousain veut me garder, ce que j’espère, j’aimerais, sur les cinq prochaines années, rester et évoluer en tant qu’entraîneur au sein de ce club. Je me sens si bien au Stade et à Toulouse. J’ai envie que la France soit ma maison pour encore de longues années. Si c’était possible, ce serait génial. »

Publicité

16 Commentaires

  1. Publicité

  2. whitefern 21 août 2022 at 06h- Répondre

    Au regard des sujets déjà parus ont avait bien compris que Kaino ne plaçait pas ses billes…et qu’il détestait le stade toulousain…..

    J'aime 7
    J'aime pas 3
  3. Philou capitole 21 août 2022 at 08h- Répondre

    L organigramme est composé à 90 pour cent d anciens joueurs c’est un signe de la bonne santé du club.

    J'aime 8
    J'aime pas 7
    • Don Juan 21 août 2022 at 09h- Répondre

      Moi aussi j’aime Toulouse. Je vais même demander la nationalité toulousaine.

      J'aime 4
      J'aime pas 6
      • Don Juan 21 août 2022 at 09h- Répondre

        Faut dire qu’avec tous ces toulonnais qui osent fréquenter leur propre blog, je dois d’urgence demander l’asile politique.

        J'aime 3
        J'aime pas 3
      • Don Juan 21 août 2022 at 10h- Répondre

        Ou l’asile politique si le RCT finit pas dans les 6.

        J'aime 4
        J'aime pas 2
      • ST 21 août 2022 at 10h- Répondre

        Non merci, on veux pas de boulet comme toi.

        J'aime 4
        J'aime pas 1
        • Don Juan 21 août 2022 at 10h- Répondre

          Tu as tort. Je pourrais rendre ta femme heureuse.

          J'aime 8
          J'aime pas 9
  4. Nicolas 21 août 2022 at 11h- Répondre

    On devrait prochainement apprendre que pour Kaino, il ne fait aucun doute que le cassoulet de Toulouse est de très loin le meilleur, n’en déplaise à ceux qui lui préfèrent celui de Castelnaudary ou celui de Carcassonne …
    Question fayots, il m’a l’air de pouvoir en parler en connaissance de cause !

    J'aime 2
    J'aime pas 16
  5. dutoit 21 août 2022 at 12h- Répondre

    Y a des clubs qui ont eu une armée de stars sudistes pas une seule est restée

    J'aime 10
    J'aime pas 1
  6. Stade58 21 août 2022 at 12h- Répondre

    Jalousie lorsque tu nous tiens ce serait un autre club il n’y aurait aucun commentaire. Après ne nous étonnons pas toujours les mêmes à critiquer

    J'aime 10
    J'aime pas 3
  7. Stade58 21 août 2022 at 13h- Répondre

    Nicolas détrompe toi à Toulouse il y a de très bons cassoulets. Puis avant de parler cassoulet et dire n’importe quoi il faut bien connaitre le cassoulet ( ce qui n’est pas ton cas) et quand on connait bien là on peut en parler. Etant différents on ne peut vraiment dire si un est meilleur que l’autre c’est une affaire de goût. Pour finir par contre toi côté humour c’est faible.

    J'aime 8
    J'aime pas 2
    • Philou capitole 21 août 2022 at 14h- Répondre

      Stade 58, c’est vrai mais pour moi le top c’est l hostellerie Étienne à labastide d Anjou, à mes yeux le meilleur cassoulet au monde avec un bon corbiere, juste avant un match à wallon.

      • Ex N° 5 21 août 2022 at 21h- Répondre

        je retiens l’adresse.

    • Nicolas 21 août 2022 at 15h- Répondre

      Stade 58
      Je te remercie :
      1- de m’avoir appris qu’il y avait de très bons cassoulets à Toulouse (même si je n’ai jamais écrit le contraire). Je n’ai pas eu l’opportunité ou la chance d’acquérir le niveau de compétences qui est certainement le tien en la matière.
      2- de m’avoir gentiment fait remarquer que mon humour était bien faible. Je saurai maintenant où j’ai des progrès à faire même si, vu mon âge très avancé, la cause semble plutôt désespérée.
      Allez va, sans rancune … Bonne saison au Stade Toulousain et à ses supporters !

      J'aime 3
      J'aime pas 1
  8. Bonnus2013 21 août 2022 at 14h- Répondre

    Gros palmarès, joueur exemplaire c’est une chance pour les toulousains de l’avoir intégré dans le staff. Pourquoi Wilko n’est pas resté….

  9. Stade58 21 août 2022 at 18h- Répondre

    Nicolas très bien je vois que tu suis mon conseil même Philou te donne une bonne adresse

  10. Publicité