La dépêche du midi revient sur Toulon-Agen ( 41-10 )

La dépêche du midi revient sur Toulon-Agen ( 41-10 )

12 septembre 2010 - 11:17

Publicité

L’ANALYSE
Même si Agen n’a jamais baissé les bras et pris « que » dix points dans les dernières quarante minutes (vingt minutes à quatorze), il ne jouait pas dans la même catégorie compte tenu notamment des « roulements » effectués dans l’équipe. Six essais à un, ça fait mal, d’autant que si le Sporting a passé son temps à jouer à reculons, souffert dans les impacts, il a fait sa partie en conquête, bon en touche et quelque fois supérieur en mêlée…

LES HOMMES
Amiral Wilkinson a adroitement tiré les ficelles toulonnaises. Mignoni, Fernandez Lobbe et Contepomi ont ajouté quelques brillants gestes techniques.

LE FAIT
Treize fois, M. Rosich a pénalisé tantôt les uns tantôt les autres sur les introductions en mêlée ! C’est beaucoup de temps perdu…

LA PHRASE
« Nous n’avons pas les moyens de jouer tous les matches avec le même groupe. Il fallait faire reposer certains joueurs… C’est le prix à payer par un promu »-Christophe Deylaud (Co-entraîneur agenais)

ET MAINTENANT
Quand Mayol a fait voler les journaux à la sirène après un dernier essai de pénalité pour les siens, Agen est rentré au vestiaire sans s’attarder. Montpellier… c’est demain.

Publicité

  1. papaduvar 12 septembre 2010 à 13h

    et bien sur pas un mot de l'agression sur Wilko … Etrange !!!

  2. Georges 12 septembre 2010 à 14h

    Pourquoi voulez vous que la dépêche du midi…parlât de l'attentât Wilkoséen…préfère s'emparer des comas..réitérés…du jeune palôt Briviste…adpete d'un nouveau..simulateur…Ovalien qui va poindre sur le marché rugbystique…à l'aube de pratique footeuse !!!!!! 🙂

  3. boom09 12 septembre 2010 à 20h

    mr baylet le president de la depeche et maire de valence d' agen à 20 km de la capitale du pruneau ,ne va surtout pas s' apesantir sur la cravate de SIR J.wilko et du bon match du RCT , à travers son très objectif !canard il veut nous faire croire que cet le SUA bis qui a perdu a MAYOL !, c.DEYLAUD n'a pas le meme discours.

Comments are closed.