La réaction étonnante du président Biarrot après l’humiliation contre Toulouse

La réaction étonnante du président Biarrot après l’humiliation contre Toulouse

6 juin 2022 - 12:05

4 Commentaires

Publicité

Le Biarritz Olympique a pris une terrible claque sur la pelouse du Stade-Toulousain, ce dimanche soir, à l’occasion de son dernier match en Top 14 avant de rejoindre la Pro D2 dès cet été.

En effet, les Basques se sont inclinés sur le terrible score de 80 à 7.

Les hommes du président Jean-Baptiste Aldigé ont encaissé 12 essais, rien que ça !

Interrogé à l’issue de la rencontre, le patron du Biarritz Olympique n’a pas voulu enfoncer son groupe.

Selon lui, il s’agit d’une défaite logique face à Toulouse, l’une des meilleures équipes du monde. Extrait:

« On jouait face à une des meilleures équipes du monde. Il n’y a aucune déception. C’est la fin d’un cycle. C’était un honneur de porter nos couleurs sur cette pelouse et face à cet adversaire. On n’est pas invité à ce niveau-là. Il faut être conscient que l’on a des moyens très limités… »

Publicité

4 Commentaires

  1. Publicité

  2. Raffidinfluence 6 juin 2022 at 15h- Répondre

    Et oui c’est la fin. Il suffit pas de vouloir faire avec l’argent des autres. Un club ça se construit patiemment. Arrivé de nulle part, l’étoile filante va tomber en boule de feu

    J'aime 9
    J'aime pas 4
  3. ST 6 juin 2022 at 16h- Répondre

    Sa réaction n’a rien d’étonnant. Ils n’avaient rien à gagner et se sont fait rouler dessus.
    Par contre le BO et Bayonne ne vont pas arrêter de faire des aller/retour sans jamais remporter quoi que ce soit en TOP14 tant que l’un des 2 clubs ne se fera manger par l’autre. Deux clubs de haut niveau distants de 3kms ne peuvent exister. Le SF et le Racing y arrivent grâce à 2 mécènes et parce que la région Parisienne n’est pas le pays basque.

    J'aime 14
    J'aime pas 5
    • Raffidinfluence 6 juin 2022 at 16h- Répondre

      Le problème ce n’est pas l’existence de deux clubs de haut niveau. Biarritz est une naine en termes de population et Serge kempf n’est plus. Mais c’est vraiment dommage ces montées descentes car le pays basque est une terre magnifique notamment pour le rugby. Bon Bayonne remonte et c’est tant mieux avec une nouvelle tribune. Car le vrai club populaire c’est Bayonne. Avec Anglet, c’est 80 000 habitants. Donc pas besoin de Biarritz, le lourdes d’aujourd’hui.

      J'aime 16
      J'aime pas 4
  4. Toulousain basque 6 juin 2022 at 21h- Répondre

    Biarritz doit jouer en fédérale afin d’apporter un vivier à Bayonne. Ce club n’est pas une terre de rugby et cette année ils ont fait honte au top14

    J'aime 3
    J'aime pas 9
  5. Publicité