Le Biarritz Olympique sanctionné par la Ligue !

Le Biarritz Olympique sanctionné par la Ligue !

17 février 2022 - 8:19

4 Commentaires

Publicité

Ce mercredi, les dirigeants du Biarritz Olympique étaient convoqués devant la Commission de discipline de la Ligue Nationale de Rugby.

Il était reproché au club Basque une banderole affichée dans le stade lors de la réception du Stade Rochelle, laquelle ciblait la maire de la ville, Maider Arosteguy.

Par ailleurs, la Commission de discipline a également voulu entendre les dirigeants Basques sur l’affaire des deux ballons qui se sont retrouvés sur le terrain en toute fin de rencontre provoquant une grosse mésentente.

On jouait les dernières secondes de jeu, François Da Ros jouait une touche en faveur du Biarritz Olympique quand soudainement, un supporter relançait sur la pelouse un ballon ayant atterri dans la main courante du stade.

Deux ballons se retrouvaient sur la pelouse au même moment : l’un était dégagé en ballon mort par le demi-de-mêlée Rochelais Tawera Kerr-Barlow quand, dans le même temps, François Da Ros marquait un essai en coin.

Devant le désordre général, l’arbitre a été contraint de faire rejouer l’action.

Pour ce désordre occasionné, le Biarritz Olympique a écopé d’un avertissement. Extrait:

« avertissement au motif de  »désordres occasionnés par des joueurs, des dirigeants et/ou le public d’un club ou des clubs en présence » et notamment pour  »troubles causés dans l’enceinte sportive (introduction et/ou utilisation de tous engins ou articles pyrotechniques, de tout moyen d’amplification phonique, bagarre(s), jet(s) d’objet(s) sur ou en dehors du terrain, etc.) ». »

En revanche, la sanction est bien plus relevée concernant la banderole affichée dans le stade visant la maire Maider Arosteguy.

En effet, le BO a écopé d’une amende de 20 000 euros dont 10 000 euros avec suris pour « propos, déclaration, comportement, susceptible de nuire au bon déroulement des compétitions ».

Publicité

4 Commentaires

  1. Publicité

  2. Name 17 février 2022 at 08h- Répondre

    Purée, ils prennent plus cher pour une banderolle et 2 ballons que pour le stade plein/buvette ouverte/aucun contrôle des pass en plein confinement… Ils ont oublié d’inviter le sous-préfet cette fois ?
    Quelle époque formidable !

    J'aime 9
    J'aime pas 2
  3. La Rafale 17 février 2022 at 08h- Répondre

    Sur l’histoire du 2e ballon l’arbitre n’a pas fait rejouer l’action , il y avait touche pour Biarritz puis groupé pénétrant pour Biarritz . Arrêt de jeu et l’arbitre n’a fait rejoué la touche mais ordonné mêlée introduction Biarritz à 5 m. Biarritz a marqué et fin du match. On ne saura jamais si Biarritz aurait aussi marqué sans cette intervention car la Rochelle défendait bien sur les groupés précédents. Ça change l’issue du match et le classement pour le top 6 et pour la relégation.

    J'aime 11
    J'aime pas 1
  4. Pat Cracker 17 février 2022 at 10h- Répondre

    C’est bien ce que j’avais vu au ralenti vidéo, un gus sous un semblant de tente blanche (structure démontable) à semi abrité derrière une vitre coulissante, ayant un ballon en main, puis l’avoir tapé au pied par dessus le soigneur appuyé sur des panneaux solaires ou abris ? (je pensais à un mur au début avant de visionner le ralenti).
    Et un fifre m’avait aussi répondu ici, que je rêvais et écrit n’importe quoi.
    En fait, je ne fus pas le seul à rêver, mème la commission de discipline a fait le mème rêve.

    J'aime 4
    J'aime pas 1
  5. Kawa 17 février 2022 at 22h- Répondre

    Quelle honte cette LNR
    Tout est bon pour gratter du pognon
    Voyous…

  6. Publicité