Le discours musclé de Fabien Galthié dans les vestiaires : « Vous êtes en train de baisser le pantalon ! »

Le discours musclé de Fabien Galthié dans les vestiaires : « Vous êtes en train de baisser le pantalon ! »

13 juillet 2022 - 16:00

12 Commentaires

Publicité

Samedi dernier, le XV de France disputait son deuxième et dernier test-match de sa Tournée estivale contre le Japon.

A la mi-temps, les Bleus étaient menés sur le score de 15 à 7.

Forcément, le sélectionneur du XV de France, Fabien Galthié a souhaité remobiliser ses joueurs dans les vestiaires.

Et ce-dernier n’est pas passé par quatre chemins pour leur expliquer son ressenti.

Selon lui, ses joueurs ont véritablement baissé le pantalon lors de la première période de jeu. Extrait:

« On ne peut pas gagner, parce que vous jouez à « toucher ». A « toucher », on ne peut pas gagner. Soit vous continuez à « toucher » et on en prend trente, soit vous jouez au rugby. Et on sait jouer au rugby. On ne va pas recommencer, on ne va pas refaire le plan de jeu : soit vous jouez au rugby, soit vous continuez à jouer à « toucher ». 

Là, je vais vous dire un truc : vous êtes en train de baisser le pantalon. On prend une « split » à chaque voyage. Il y a deux choses qui sont bien : notre mêlée et notre touche. Mais après dès que ça bouge, il n’y a personne. A chaque voyage, ils dominent les collisions, ils sont sur nous, et nous on ne tient pas un ballon ! 

Les gars, je vous le dis, je vous regarde en face : franchement, on joue à « toucher ». Et vous êtes en train de baisser le pantalon. Il n’y a qu’une réaction possible ! »

Le troisième ligne et capitaine du XV de France, Charles Ollivon a surenchéri dans la foulée. Extrait:

« On ne va pas se gueuler dessus, on ne va pas se frapper les gars. Joue pour le mec d’à côté. On s’envoie, on a bien récupéré. On va s’y filer comme des chiens. On va le faire ! On va le sortir ! Mais il faut le sortir maintenant et pas dans 10 ou 15 minutes. Dès qu’on attaque, dès que ça tape sur le coup d’envoi : les premiers, on enchaîne ! On contre-ruck, les avants travaillent. Les trois quarts vous nous gueulez dessus. Et on enchaîne ! On y croit, je ne veux pas un mec qui baisse la tête ! »

Publicité

12 Commentaires

  1. Publicité

  2. Fario 83 13 juillet 2022 at 16h- Répondre

    Intéressant de prendre connaissance de discours de mi-temps.
    C’est bien ce que l’on ressentait.
    l’équipe n’y était pas du tout lors de la première mi-temps et qu’il a fallu qu’elle sera mobilise. merci Charles !

    J'aime 12
    J'aime pas 1
    • Sylvestre Twester 14 juillet 2022 at 08h- Répondre

      Le discours d’olives est bien plus classe que celui de Galthie

      J'aime 2
      J'aime pas 2
  3. Isidore 13 juillet 2022 at 19h- Répondre

    Pour moi cela démontre une fois de plus la limite de ces saisons à rallonge.

    J'aime 10
    J'aime pas 2
  4. De Chabannes 13 juillet 2022 at 19h- Répondre

    Un jour ça finira mal dans ce monde de Woke : on l’attaquera pour propos homophobes si on continue à laisser faire !

    J'aime 5
    J'aime pas 8
    • Don juan 13 juillet 2022 at 20h- Répondre

      Oh le parano, si tu continues, tu vas prendre un Split a chaque voyage (ne pas confondre avec prendre un slip a chaque voyage).

    • DedeLePremier 13 juillet 2022 at 22h- Répondre

      Tu aimes te faire peur ? Attention il y a un woke derrière toi !

  5. De Chabannes 14 juillet 2022 at 00h- Répondre

    Moi, ce que je vois c’est que le 1er ministre anglais, ainsi que d’autres, est tombé pour ses sauteries pendant la période de confinement COVID, Macron c’était pareil….

    Z’ont pas peur, eux , contrairement à vous.

    J'aime 1
    J'aime pas 2
  6. jeandoc 14 juillet 2022 at 06h- Répondre

    Moi,à la différence de beaucoup je me suis régalé, j’ai trouvé les Japonais trés bon (je n’en douté pas) il nous ont bousculé et c’est tant mieux , ils proposent un rugby différent, cela montre que l’on est pas encore au dessus de tout le monde,quoi de mieux que de gagner ce genre de match, donc bravo la France ,d’autre difficultés nous attendent ,les équipes adverse ne dorment pas non plus.

  7. Sylvestre Twester 14 juillet 2022 at 08h- Répondre

    Le « Ping Pong rugby » a ses limites, n’est-ce pas M. DEPOSSESSION.

    J'aime 2
    J'aime pas 2
  8. desmorct 14 juillet 2022 at 11h- Répondre

    j’aurai bien aime qu’il parle ainsi quand il etait manager du RCT

    J'aime 1
    J'aime pas 1
  9. Bonnus2013 14 juillet 2022 at 19h- Répondre

    Rien de nouveau, paroles d’entraineur et de capitaine quand l’équipe ne tourne pas rond.

  10. Publicité