Le point sur Toulon (Rugbyrama)

Le point sur Toulon (Rugbyrama)

16 octobre 2010 - 12:24

Publicité

C’est une montagne qui se dresse devant Toulon. Les Varois, vainqueurs des Ospreys (19-14) n’ont peur de rien.

L’ENJEU :

Toulon n’a pas raté sa première apparition sur le plan européen. Les Varois ont longtemps souffert face aux Ospreys avant d’être libérés par un essai de l’ailier anglais Sackey. Une victoire qui a confirmé un peu plus la confiance actuelle du RCT qui montre de bien meilleures dispositions depuis un mois. Samedi, c’est un grand d’Europe qui accueillera un Toulon sans complexes et qui vise un incroyable exploit. La formation du président Boudjellal veut aussi montrer qu’elle a les épaules assez larges pour rivaliser dans cette poule de la mort.

L’EQUIPE :

Le talonneur Genevois, gravement blessé à un poignet durant l’été, fait son grand retour et disputera même son premier match officiel avec Toulon. Emmanuelli et Hayman retrouvent leur place de titulaire en première ligne. Wilkinson est sur le banc des remplaçants. Auelua, remis d’une blessure à une cuisse, évoluera en tant que centre. Fernandez-Lobbe et Henjak font les frais du quota de joueurs extra-communautaires.

LA STAT :

5.- Toulon reste sur cinq victoires consécutives avec quatre succès en Top 14 (Agen, Clermont, Bourgoin et Castres) et un en H Cup (Ospreys).

Publicité

  1. Joël 16 octobre 2010 à 19h

    Heureusement qu'ils n'ont peur de rien (l'article ci-dessus dixit). Ils n'auront pas peur de retenir la leçon. Et quelle leçon! Seule notre mêlée n'a pas été ridicule. Notre alignement même s'il s'est un peu amélioré à la fin, a perdu un nombre incalculable de ballons et les joueurs pris individuellement, en ont perdu encore plus. On voit que les Irlandais ne s'intéressent qu'à la H.cup et leur habitude de jouer ensemble y fait des ravages. Et quel état de fraîcheur! Il n'y a pas photo! Bon, il y a du pain sur la planche. On a vu les limites de certains des nôtres même si quelques uns dans la tourmente, n'ont pas démérité. Il faut attendre de pied ferme le match retour. Maintenant on connait comment le Munster entend jouer. Si nous avons encore une chance de nous qualifier, on leur montrera aussi ce qu'on peut faire.

  2. Georges 17 octobre 2010 à 10h

    Bonjour..Prof..ton optimisme nous fait chaud au coeur…sommes anéantis par cette défaite…drôle de sensation ce matin…pour reprendre une image Cartésienne…sommes un peu comme un..milieu..entre Dieu et…le néant !!!! allez TOULON . 🙂

Comments are closed.