Le RCT à Castres pour entrer dans le trio de tête

Le RCT à Castres pour entrer dans le trio de tête

25 novembre 2011 - 10:44

Publicité

Les Toulonnais, dans une bonne dynamique, n’ont pas grand-chose à perdre en terre castraise. Un résultat favorable les placerait idéalement pour la suite.

Les conférences de presse d’avant-match ne servent à rien ou à pas grand-chose, voilà l’opinion de Bernard Laporte apparemment lassé par cet exercice oral. « Toutes ces palabres sont de la connerie » (sic), lâche le coach toulonnais pas plus loquace ou précis que ses homologues à la langue de bois aiguisée. Ainsi donc sont débitées des banalités où l’on retrouve sempiternellement : l’engagement, la discipline, le combat, la solidarité, la conquête…Faute de dévoiler les secrets d’alcôve, le manager varois se propose, en revanche, de donner les clefs du match sous pli cacheté et d’ouvrir l’enveloppe le lundi matin. Après tout, pourquoi pas ?Ainsi donc, pour Laporte ce match de Castres n’est pas un tournant. Cette rencontre dans le Tarn n’est pas plus particulière qu’une autre. « C’est simplement un match important, comme il en existe tant tout au long d’une saison ». Pas faux et pourtant.

Troisième place en jeu

Actuellement troisième à cinq points de Toulouse et quatre de Clermont, les Castrais devancent les Toulonnais de trois points.En cas de succès face aux hommes du tandem Travers-Labit, le RCT qui compte toujours un match de retard contre Agen (il sera joué le mardi 13 décembre) se retrouverait à une flatteuse troisième place.Les Tarnais qui restent sur quatre défaites consécutives dont deux en championnat (A Bordeaux 24-9 et contre le Racing-Métro à domicile 19-23) ont une obligation de résultat. Battu dernièrement par le Munster (24-27) et les Scarlets (31-23), le Castres Olympique doit se recentrer sur le championnat, sa planche de salut.Dotés d’un solide pack – l’un des plus performants du Top 14 –, les pensionnaires du stade Pierre-Antoine ont des atouts à faire valoir.Du côté des Toulonnais, on se montre serein malgré l’ampleur de la tâche qui les attend.

Pas le droit de perdre

Laporte a simplement souligné que ses hommes devront se montrer plus performants en touche, un problème toujours récurrent ces derniers temps. S’il reconnaît que la pression sera sur les épaules de ses hôtes, le manager varois espère qu’elle sera aussi sur celles de ses hommes. « Castres a encore moins le droit que nous de perdre » concède t-il simplement, ajoutant au passage : « Le Challenge européen a offert la possibilité à certains de se refaire une santé. Le match de Lyon a permis de relancer pas mal de joueurs. »Le RCT n’a pas plus d’ambitions qu’en début de saison. Il garde, en revanche, les mêmes objectifs.Pour la qualification en phases finales, une victoire chez un concurrent direct serait du meilleur effet.

Var Matin

Publicité