Le RCT se passera de Wilkinson ( Source La Provence )

Le RCT se passera de Wilkinson ( Source La Provence )

4 mars 2010 - 16:47

Publicité

2732906932_small_14Retenu en sélection d’Angleterre, même si le tournoi des Six nations fait relâche ce week-end, l’ouvreur ratera le prochain rendez-vous du Rugby Club Toulonnais, samedi contre Biarritz.

Comme prévu, Jonny Wilkinson est laissé à la disposition de l’équipe d’Angleterre cette semaine.

Max Guazzini a fait chou blanc. L’emblématique président du Stade Français a eu beau déployer tous les arguments qu’il a pu, cela n’a pas suffi à convaincre la Rugby Football Union, la fédération anglaise.

Le Tournoi des Six Nations faisant relâche cette semaine, le dirigeant souhaitait bénéficier du retour de son 3e ligne international James Haskell pour le match de samedi, au Stade de France, contre Toulouse.

Mais la RFU n’a rien voulu entendre : l’ex-joueur des London Wasps, arrivé dans les rangs du club parisien l’été dernier, ne sera pas exceptionnellement libéré pour disputer cette rencontre majeure du Top 14, une échéance importante dans la course aux phases finales.

On peut comprendre le dépit et même le courroux de Guazzini : non seulement, Haskell n’est pas autorisé à rejoindre son club, mais, en outre, le président du Stade Français n’est en aucun cas indemnisé pour l’absence de son international anglais, une des pièces maîtresses de l’ancien champion de France.

C’est le traitement réservé aux clubs français dans un cas de figure similaire, alors que leurs homologues de Premiership sont rémunérés en conséquence, eux. Tenace, le président Guazzini a cependant sollicité un huissier en début de semaine pour lui faire constater l’absence d’Haskell à l’entraînement, rappelant qu’il n’a signé aucun accord avec la RFU.

Outre le Stade Français, Brive et le RC Toulonnais seront également privés de leurs internationaux anglais ce week-end. Le club corrézien ne pourra pas compter sur son trois-quart centre Riki Flutey chez le leader Castres.

Un rythme soutenu

Pour la réception de Biarritz, samedi après-midi (14h30), le RCT, lui, devra encore se passer de son demi d’ouverture en chef, Jonny Wilkinkson. Contacté cette semaine à ce sujet, le président varois Mourad Boudjellal a indiqué qu’il n’avait pas eu l’intention d’exiger le rapatriement de son joueur dans la perspective du prochain match de Top 14.

Après deux rencontres jugées très moyennes en Italie (12-17) puis devant l’Irlande (16-20), « Wilko » est peut-être contesté actuellement en Angleterre, mais sa botte et son sens du jeu auraient forcément été précieux devant un BO annoncé conquérant à Mayol.

Dans le même temps, une période de repos n’est pas non plus superflue pour un joueur le plus souvent sur le pont depuis le début de la saison. Longtemps indisponible en raison d’une énième blessure, le champion du monde 2003 a renoué avec la compétition sur un rythme particulièrement soutenu.

Compte tenu de cette cadence, un break d’une semaine n’est finalement pas de trop. Engagé dans le Tournoi en Écosse le samedi 13 mars, alors que le RCT se sera mesuré à Castres la veille, Wilkinson effectuera son retour dans les rangs toulonnais après le France-Angleterre du 20 mars.

Sans doute pour le déplacement à Bourgoin programmé le week-end suivant.

Publicité

  1. Publicité

  2. Manon 4 décembre 2012 at 18h

    I love Jonny Wilkinson et le RCT, je viens a votre match le21 et j'espère que je verrai Jonny jouer!!

    Merci pour tout 😉

  3. Publicité

Comments are closed.