Les compétitions Européennes n’ont toujours pas de diffuseur : Explications !

Les compétitions Européennes n’ont toujours pas de diffuseur : Explications !

11 juillet 2022 - 15:36

3 Commentaires

Publicité

Dans son édition du jour, le Midi Olympique nous informe que la Champions Cup n’a toujours pas trouvé son diffuseur pour la saison 2022 / 2023.

En effet, le détenteur actuel des droits télé de la Champions Cup, à savoir BeIn Sports, voit son contrat arriver à terme en 2022.

Et selon les informations du bi-hebdomadaire, aucun diffuseur n’a encore obtenu les droits télé pour la période 2022 / 2026.

Il est notamment indiqué que le prix minimum n’a pas été atteint et que l’EPCR a donc décidé de repousser la date d’échéance de l’acquisition des droits télé.

En 2018, l’EPCR avait fixé un montant de 27 millions d’euros par saison pour qu’au final, beIN remporte la mise pour dix millions. Un immense flop !

A cinq mois des premiers matches de la compétition, les candidats pour l’achat des droits télé ne sont pas nombreux.

Pour l’heure, seuls BeIn Sports et Canal + se sont véritablement positionnés pour diffuser tous les matches de la compétition.

BeIn Sports compte bien conserver les droits télé de la compétition Européenne.

Derrière, Canal + serait également intéressé par les matches Européens, mais pour l’heure, c’est BeIn Sports qui tient la corde.

Reste à savoir également si France Télévisions va continuer à sous-louer certains matches de la Champions Cup à Bein Sports.

Affaire à suivre…

Publicité

3 Commentaires

  1. Publicité

  2. Name 11 juillet 2022 at 15h- Répondre

    Là on ne parle que des droits TV en France, en 2018 l’EPCR se gavait surtout sur les droits TV UK avec BT Sport dont le renouvellement des droits est aussi à renouveler.

  3. ST 13 juillet 2022 at 06h- Répondre

    L’arrivée des SUD AF dans la compétition ne fait pas monter les enchères, au contraire…

    • Name 14 juillet 2022 at 09h- Répondre

      D’abord les télévisions manquent de clarté sur le programme de l’évènement, ensuite l’EPRC pourrait être tenté de copier la grande mode des évènements internationaux (F1, Coupes du Monde, Olympiques…) : c’est à dire filmer eux-mêmes les matchs, et ne faire que revendre le produit à diffuser sur étagère aux chaines UK, FR, IR, et AFS.
      C’est un packaging qui facilite la vie des chaines TV qui n’ont pas à envoyer leurs propres gros moyens techniques mais seulement des équipes et moyens minimum.

  4. Publicité