Les consultants du Canal Rugby Club condamnent fermement l’attentat de Ryno Pieterse sur Maxime Lucu

Les consultants du Canal Rugby Club condamnent fermement l’attentat de Ryno Pieterse sur Maxime Lucu

19 septembre 2021 - 12:15

7 Commentaires

Publicité

Le match entre le Castres Olympique et l’Union Bordeaux-Bègles a été entaché d’une terrible faute et d’un carton rouge.

A la 64ème minute de jeu, le deuxième ligne du Castres Olympique, Ryno Pieterse a complètement dézingué le demi-de-mêlée Bordelais Maxime Lucu via un plaquage ahurissant.

L’arbitre Romain Poite n’a pas hésité la moindre seconde et a directement sorti le carton rouge.

Les consultants du Canal Rugby Club n’ont pas manqué de réagir, ce samedi soir.

On le sait : Sébastien Chabal peste souvent contre les cartons rouges donnés sur des plaquages dangereux.

Cette fois-ci, l’ancien international Français est complètement d’accord avec la décision de l’arbitre : c’est carton rouge.  Extrait:

« Alors attendez, je vais regarder le ralenti. Il y a quelque chose, en effet (rire). Non, c’est de la connerie là ! Il a craqué ! Il a les deux pieds en l’air ! Il s’est pris pour superman ! C’est stupide et ridicule. »

Cédric Heymans enchaîne. Extrait:

« C’est au-delà de la violence ! C’est honteux ! Il faut se donner des exemples et il faut se protéger de cela. C’est gratuit et ça n’a rien à voir avec le rugby. »

Frédéric Michalak l’affirme : le Castrais a voulu fracasser Maxime Lucu. Extrait :

« Il a voulu fracasser le joueur. C’est complètement idiot et on ne doit pas voir cela sur un terrain. On parle de violence, mais là sincèrement c’est de la violence et il veut faire mal. Il y a tout ! Si le joueur se baisse un peu, imaginez la violence dans le visage ! On peut faire mal au joueur. »

Publicité

7 Commentaires

  1. Publicité

  2. pptn 19 septembre 2021 at 13h- Répondre

    Chabal qui condamne et toute la France avec alors qu’il avait juste fait le même en NZ sur Masoe qu’il avait séché.
    Mdr

    J'aime 13
    J'aime pas 6
    • LeCorse 30-40 20 septembre 2021 at 09h- Répondre

      Rien à voir mon cher pptn !
      Ca date de dix ans… Les règles du plaquage n’étaient pas identiques, Masoe est d’un gabarit équivalent à celui de SB et enfin le plaquage n’était pas à retardement sur un joueur qui venait de dégager au pied donc en phase de relâchement !

    • Caro 20 septembre 2021 at 11h- Répondre

      Nous achetons des joueurs qu ils soient australiens, Neo zélandais, africains du sud et pour la majorité ils se comportent trop dangereusement… et ça c est l apanage de l hémisphère sud. Les arbitres devront ouvrir bien plus grand leurs yeux….

      J'aime 2
      J'aime pas 2
  3. ST 19 septembre 2021 at 13h- Répondre

    J’espère qu’il va prendre cher. C’est juste inadmissible de voir ça venant d’un professionnel. C’est en voyant ce genre de geste que les jeunes se détournent du Rugby disant que c’est un sport de bourrin et ils ont bien raison. Imaginez un parent qui veut inscrire son fils au Rugby…

    J'aime 6
    J'aime pas 7
  4. Rahan 19 septembre 2021 at 14h- Répondre

    Geste inadmissible et à condamner. Avec esperons le, lourde sanction à la clé. Un joueur de Rugby ne doit jamais faire ça. Sauf Tekori bien sur. Il faut pas tout melanger, lui ce n’est pas un joueur de rugby mais un joueur du Stade Toulousain, alors……Mdr

    J'aime 16
    J'aime pas 16
  5. Sylvestre Twester 20 septembre 2021 at 09h- Répondre

    Étrange commentaire de la part du boucher Chabal, aurait-il eu une connexion intelligente dans son cerveau d’homme des cavernes ! On attend le prochain attentat et la contestation du carton rouge par ce même Chabal. Cela ne peut en rien pardonner le geste du SAF de Castres, mais on aimerait qu’il condamne toutes les agressions et surtout qu’il ne se prenne plus pour un arbitre, lui qui ne connaît que deux règles, je fonce et je détruis l’adversaire.

    J'aime 2
    J'aime pas 3
  6. Paulo 21 septembre 2021 at 10h- Répondre

    Par contre, on pourrait peut-être éviter d’utiliser le mot « attentat » ?
    C’est pas anodin et la teneur est un peu lourde, surtout à notre époque. Pour rappel, un attentat, c’est « le fait de commettre un acte de violence de nature à mettre en péril les institutions de la République ».
    Ça n’enlève pas que c’est un plaquage de porc. D’ailleurs, on peut même pas appeler ça un plaquage. Une tentative d’homicide ?

  7. Publicité