Matthieu Jalibert se lâche après la défaite contre Montpellier

Matthieu Jalibert se lâche après la défaite contre Montpellier

18 juin 2022 - 23:38

11 Commentaires

Publicité

L’ouvreur de l’Union Bordeaux-Bègles, Matthieu Jalibert s’est confié via Canal + à l’issue de la défaite de son équipe contre Montpellier, ce samedi soir en demi-finale du Top 14.

Ce-dernier évoque une grosse désillusion pour l’UBB.

Selon lui, les Girondins ne méritent clairement pas de jouer la finale étant donné la prestation effectuée ce samedi. Extrait:

« C’est une désillusion car le parcours s’arrête, c’est dur de réagir à chaud. On n’a jamais trouvé les clés, on a été pris en conquête, on était sans solution, on s’est accroché comme on a pu mais Montpellier a été plus fort que nous et a eu plus envie, cela s’est senti sur les zones de ruck, on a été en difficulté. On n’a jamais été capables de mettre de la vitesse et de mettre notre jeu en place. On ne mérite pas d’aller en finale tout simplement. »

Dans la foulée, Matthieu Jalibert a évoqué les tensions qui régnaient au sein du groupe Bordelais, ces dernières semaines.

Selon lui, les médias ont raconté beaucoup d’histoires.

Il l’affirme : ses propos énoncés à l’issue de la victoire contre le Racing 92 en barrage du Top 14 ont été mal interprétés. Extrait:

« La presse raconte beaucoup d’histoires. On était un peu déçu des propos de Christophe Urios. Mes propos ont été interprétés après le match contre le Racing. Il n’y a jamais eu de cassure dans le groupe, on est tous ensemble, le président, les joueurs, le coach. Ce n’est pas cela qui nous fait perdre le match. On est tombé sur plus fort que nous. C’est comme ça que je ressens les choses. On a été pris dans tous les secteurs donc c’était difficile de gagner.

Les tensions, c’est beaucoup vous qui les mettez. Nous personnellement, on n’a jamais eu trop de tensions. Des choses avaient été dites dans la presse, on s’est expliqué avec Christophe, mes mots après le match contre le Racing ont été un peu mal interprétés. Je voulais juste dire que peu importe ce qu’il disait dans la presse, ce n’était pas forcément notre première source de motivation. Mais on n’a jamais lâché Christophe, il ne nous a jamais lâchés. On n’a jamais eu de fracture dans le vestiaire. On a toujours été soudés. Il y avait de la tension parce qu’on voulait aller le plus loin possible mais il ne faut pas en rajouter des caisses. »

https://twitter.com/CanalRugbyClub/status/1538268195496378370?s=20&t=I7FeqilBTPsYAXBxmv7XCA

Publicité

11 Commentaires

  1. Publicité

  2. Cristo83 18 juin 2022 at 23h- Répondre

    Deux clubs qui n’ont pas joué les phases finales de la coupe d’europe, ni les barrages, ça donne beaucoup plus de fraîcheur… la solution n’est elle pas là finalement ???
    En tout cas, même si les deux equipes ne déméritent pas, cette affiche ne me fait pas frémir !!!

    J'aime 50
    J'aime pas 2
    • PwetPilou 19 juin 2022 at 11h- Répondre

      Montpellier a joué un quart, Bordeaux s’est arrêté en huitième en coupe d’Europe. Sur ce match là, la solution n’était pas forcément là non.

  3. MerciJojo63 19 juin 2022 at 00h- Répondre

    « C’est comme ça que je ressens les choses. » Mathieu si on te pose la question de savoir si les déclarations de Urios n’ont pas foutu la merde, c’est bien que l’on ressent le contraire !

    J'aime 10
    J'aime pas 9
    • MerciJojo63 19 juin 2022 at 00h- Répondre

      Je pense qu’on est pas prêt de le revoir mettre en question ses joueurs sur des phases finales le Urios !

      J'aime 7
      J'aime pas 13
  4. desmorct 19 juin 2022 at 06h- Répondre

    Hier les cadres hormis Lucu ,ont les a pas vu Jalibert ,Woki et Moefana

    J'aime 13
    J'aime pas 4
  5. Philou capitole 19 juin 2022 at 08h- Répondre

    Fatigués les internationaux

    J'aime 14
    J'aime pas 2
  6. Marie 19 juin 2022 at 10h- Répondre

    Chez nous aussi il n’y avait pas de problème avec le coach…….avant l’arrivée de Franck….

    J'aime 8
    J'aime pas 6
  7. Sylvestre Twester 19 juin 2022 at 11h- Répondre

    Un discours de pur footeux. Il fait le beau, se croit meilleur dix mondial mais ne sait pas organiser le jeu de son équipe. Trop personnel, ka star qui veut briller mais qui ne se met pas au service de l’équipe. Qu’il reste avec son coach aussi vaniteux que lui. Qui se ressemble s’assemble.

    J'aime 9
    J'aime pas 15
    • Philou33 21 juin 2022 at 07h- Répondre

      Quoique Matthieu Jalibert dise, il y aura toujours des grincheux pour le dénigrer ! C’est le mal Français. C’est un super joueur, je trouve que son analyse est juste, humble et sincère. Il est jeune, il fait quelques fois des erreurs, c’est pas un robot, mais est ce pour ça que certains idiots doivent à chaque fois le pourrir ? C’est un mec bien, vous ne le connaissez pas les rageux !

      J'aime 1
      J'aime pas 3
  8. Tchitchi77 19 juin 2022 at 15h- Répondre

    Le problème mec, c’est que tu ne sais pas parler….

    J'aime 2
    J'aime pas 5
  9. M. GOETZ 21 juin 2022 at 08h- Répondre

    Jalibert est est un joueur de talent. Tout le monde de le sait. Urios a critiqué sa prestation contre l’Usap. Normal. Ce match l’UBB devait le gagner. Mais les joueurs cadres l’ont joué « relax » = défaite.
    Woki pareil, il n’était pas dans le coup. Il faut accepter la critique, quand on n’est pas bon. Cela fait progresser….

    J'aime 1
    J'aime pas 1
  10. Publicité