Pelouse impraticable, le match se jouera à Bourgoin

Pelouse impraticable, le match se jouera à Bourgoin

9 novembre 2011 - 9:13

Publicité

La pelouse de Mayol étant jugée impraticable jusqu’à demain inclu, le RCT  a été contraint de délocaliser le match. Il se jouera à Bourgoin à 400 km

Après l’annonce surprise du départ de Saint-André, l’arrivée improbable de Laporte, l’affaire Gorgodze et le procès Missoup, il fallait bien se douter que l’on n’allait pas en rester là. Nouveau coup de tonnerre en date sur la rade : la délocalisation du match Toulon-Petrarca comptant pour la première journée du Challenge européen à… Bourgoin-Jallieu !

Le club a officialisé l’information hier soir après 24 heures agitées. «C’est une grande première ! Ce n’est pas la solution idéale car on va jouer à plusieurs centaines de kilomètres de chez nous un jeudi soir, mais cela nous permet de ne pas perdre des points», a expliqué un Mourad Boudjellal soulagé.

Le forfait évité

Le RCT s’évite effectivement la perte de deux points consécutive à un forfait, qui aurait sérieusement entamé ses chances de figurer dans les quatre meilleurs premiers des cinq poules pour recevoir un quart de finale à domicile.

Pourtant, hier après-midi, l’affaire était bien mal embarquée. « On cherche des solutions de repli, sans en trouver. Le problème est que l’ERC(l’organisateur des coupes d’Europe, Ndlr)refuse que le match soit reporté. On a tout tenté. Pour l’instant, c’est très compromis», admettait Mourad Boudjellal.

Au terme d’une journée marathon, le président et ses équipes ont donc gagné la course contre la montre. Tout s’est compliqué avec, bien sûr, les trombes d’eau qui s’abattent sur la cité depuis une semaine, l’alerte rouge lancée dans la nuit d’hier à aujourd’hui et les pluies abondantes prévues dans les prochaines vingt-quatre heures.

L’arrêté municipal prolongé

Face à cette situation, la Ville de Toulon avait décidé de prolonger jusqu’à demain soir inclus son arrêté municipal déclarant les terrains engazonnés impraticables.

Celui-là même qui avait conduit au report du match de la 10e journée du Top 14 entre Toulon et Agen, samedi dernier (lire ci-contre). «Si on joue demain soir au stade Mayol, le terrain sera mort. La pelouse étant posée sur un parking, l’eau ne s’évacue pas et elle est d’autant plus fragilisée que l’enracinement de l’herbe est très mauvais », a argumenté Michel Cameli, l’adjoint des sports à la Ville de Toulon.

Dos au mur, le RCT s’est donc mis en quête, dès lundi, d’un terrain de repli. En premier lieu, une délocalisation au stade Bon-Rencontre, à Toulon, a été envisagée puis repoussée sous peine d’endommager durablement la pelouse. Dans la foulée, tous les stades de la région et au-delà ont été sondés, afin de trouver un hôte charitable.

Une pluie de refus

Aix-en-Provence, Istres, Nîmes, Montpellier, Narbonne et Cannes ont été approchés. Avec toujours la même réponse lancinante : « Trop d’eau, trop de risques de dégradations. » En plus de cette raison, la ville de Cannes a refusé car son stade de La Bocca ne possède pas les trous permettant d’installer les poteaux de rugby.

Aix-en-Provence a été l’interlocuteur le plus proche d’accepter, mais la municipalité a refusé après avoir fait venir les entraîneurs du PARC sur la pelouse du stade Maurice-David pour prendre une décision. « Ah, on vient d’apprendre à l’instant que Béziers refusait à son tour ! »,riait jaune, hier, le président Boudjellal.

Avant de trouver une solution de repli, le club a bien tenté de déplacer la date du match samedi à 16 h puis 12 h 30. Il a essuyé un double refus d’Eurosport, acheteur et diffuseur de la rencontre, qui n’a pas voulu bouleverser sa grille de programmes.

Devant une situation qui était devenue inextricable, l’ERC a bien demandé aux Italiens de Petrarca d’inverser le match mais ils ont refusé, faute de temps d’organiser la rencontre. Finalement, après moult rebondissements, Toulon-Petrarca aura bien lieu. En Isère, à Bourgoin-Joyeux !

Var Matin

Publicité

  1. gia 83 9 novembre 2011 à 10h

    je reve ou l' ecran geant est deja esquinte !!

  2. Didier 9 novembre 2011 à 10h

    Bourgoin-Joyeux ? jeu de mot ou nullité en géographie ? 🙄

  3. Lavaroisedu64 9 novembre 2011 à 10h

    La logique voudrait que les chaines télévisées retransmettent les rencontres sportives quand elles ont lieu et non pas que les rencontres sportives aient lieu quand les chaines télé le souhaitent

    C'est de pire en pire

    Pffff

  4. le flanker 9 novembre 2011 à 10h

    l'écran se casse!

  5. Dju 9 novembre 2011 à 10h

    MERCI EUROSPORT!

  6. Chauncey 9 novembre 2011 à 10h

    humour didier humour ! il l'a bien écris plus haut dans l 'article et il y a un point d'exclamation a la fin

  7. dnvar83190 9 novembre 2011 à 10h

    merci à la mairie, qui dans sa grande intelligence à décider de construire un parking sous mayol, pour y implanter un centre commercial. centre commercial qui fuit de toutes parts, avec les rafales de vent, l'écran a déjà perdu deux caches côté port, un gros pixel sur l'autre écran est déjà naze, espéront que la mairie à souscrit une assurance pour les dégats, et que les écrans sont garantis. on a comme à monaco la plus merdique des pelouses.

  8. Aurélien 9 novembre 2011 à 10h

    Ah donc c'est une version différente et plus logique que ce qui était dit hier : l'ERC était d'accord pour inverser le match et ce sont les italiens qui ont refusé… Cela parait logique puisqu'ils avaient là une chance unique de gagner ce match. C'est quand même dégueulasse de leur part et pour la peine j'espère qu'on leur passera 50 points.

  9. Mimo83 9 novembre 2011 à 11h

    Visiblement, Boudjellal n'a pas ménagé sa peine pour trouver une solution. Tout est bien qui ne fini pas trop mal…

    "l’ERC a bien demandé aux Italiens de Petrarca d’inverser le match mais ils ont refusé"

    Nous avions jusqu'à présent l'info contraire… surprenant… si c'est bien la bonne version, pas très fair play de la part des Italiens, vu les circonstances exceptionnelles !

    Enfin, vu le vent qui a soufflé ces derniers temps, pas surprenant qu'une partie de "l'habillage" de l'écran géant que l'on voit sur la photo aient souffert. A vue d'oeil, ça n'a pas l'air bien méchant.

  10. Mimo83 9 novembre 2011 à 11h

    Ah, j'ai lu ailleurs qu'un cordon de sécurité avait été mis en place autour de l'écran ! Vrai ?!

    Oups…

  11. yo 9 novembre 2011 à 12h

    toujours de bien beaux enc… que ces gens d'eurosport qui nous aurait fait declarer forfait juste pour ne pas bouger leur grille de programmes

  12. STEPHANE 57 9 novembre 2011 à 14h

    🙂 Bonjour à tous…je n'aime pas ce match à Bourgoin…que l'on soit clair…mais le problème du stade, on le connait depuis des lustres!!!…MB semble demander une délocalisation en périphérie de la ville…soit!!!…mais c'est une question majeure à ce jour!!!…l'âme du RCT à Mayol…c'est vrai…mais c'est l'âge des dinosaures!!! il faut passer à l'étage supérieur (qui se souvient du généreux chanteur/donateur Félix MAYOL (chanteur des années 20 de l'inoubliable " Vient, Poupoule!!!…???… sans regarder sur Wikipédia, bien sûr !!!).Je connai Mayol depuis 30 ans (et même le stade Bon-Rencontre du foot), je sais ce que ça représente pour le peuple toulonnais…les nouveaux joueurs vont le sentir…mais il faut passer à autre chose!!!…quelq'un compare le RCT à Monaco…pour le stade, ok!!!…pour le reste???…qu'en pensez-vous???… 🙂

  13. Mimo83 9 novembre 2011 à 15h

    @ Stephane 57

    Moi je suis bien content que nous ayons trouvé cette solution. Et je remercie les Berjalliens pour leur aide. Ce que je n'aurais pas aimé, c'est de déclarer forfait faute d'avoir trouver une issue à notre problème.

    Alors, oui, c'est vrai, le pb du stade Mayol est connu depuis des lustres, mais même avec un stade flambant neuf et une pelouse "normale", nous n'aurions pas pu jouer, vu les conditions météo exceptionnelles du moment.

    Ceci étant dit, ce n'est pas faux, un jour ou l'autre (et en toute objectivité), il faudra se poser la question avec Mayol tel qu'il est aujourd'hui : stop ou encore ?

    ça fait un peu mal de l'écrire… Mais si notre stade est un temple mythique du rugby, qu'il fait partie intégrante de l'ême de notre ville, c'est aussi un vieil amas de béton qui vacille de plus en plus. Et ce n'est pas quelques coups de peinture chaque année qui vont arranger les choses. Des travaux d'envergures sont nécessaires, autrement dit détruire une bonne partie pour reconstruire aux normes d'aujourd'hui.

    Et plus on attend, plus ça va coûter une fortune à la ville (propriétaire du stade)… et à ses administrés.

  14. marco84 9 novembre 2011 à 19h

    Stéphane , Mayol c'est Mayol c'est le temple du rugby et aucun Toulonnais de souche ne veut toucher à ce mythe ,même si c'est vrai qu'il manque de place et de structure

    Et merci à nos amis Berjalliens de nous acceuillir

  15. STEPHANE 57 9 novembre 2011 à 21h

    🙂 Bien sûr que Mayol est un haut lieu du rugby mais il faut maintenant se dire que la construction d'un nouveau stade à la hauteur des ambitions du RCT se pose…moderniser le Mayol actuel semble déjà de l'argent perdu!!!…le reconstruire à la périphérie…ok mais sur quel terrain proche d'accès (auto)routier avec grand parking???…et pour les supporters seynois ou de St-Mandrier qui prennent la navette maritime???…déjà que les horaires de soirée en vigueur posent problèmes!!!…la mairie doit se décider et convenir d'un accord clair et partagé avec le RCT…sinon l'ERC ne supportera pas encore longtemps les états d'âme d'une région qui "pue" le rugby mais qui à un stade "de cours d'école"!!! je suis dur mais je veux le meilleur pour ce club!!!…qu'en pensez-vous et où voyez vous le nouveau stade???..

Comments are closed.