Rugbyrama revient sur la rencontre Clermont – Toulon

Rugbyrama revient sur la rencontre Clermont – Toulon

4 janvier 2010 - 19:27

Publicité

569404-7052957-317-238Vingt-quatre heures se sont écoulées depuis la fin du match entre Clermont et Toulon et pourtant l’image est encore là, bien présente dans notre esprit. Comme après un électrochoc, elle est ancrée profondément. Quasiment indélébile. Cette image, c’est cette mêlée de la 50e minute. Une mêlée comme une autre ou presque… Introduction à l’initiative de Morgan Parra . La suite ? C’est l’œuvre de huit mammouths auvergnats. Dix mètres d’avancée très précisément entre la ligne médiane et celle des quarante mètres. Le tout dans un ballet parfaitement rectiligne. Pas une tête qui ne dépasse, pas un corps en travers. Comme si cet assemblage de huit bonshommes ne faisait qu’un. Incroyable. Une performance que l’on n’avait pas vue depuis très longtemps et qui fut un paramètre capital dans la très large victoire auvergnate. Alors, certes, le RCT n’est plus la référence qu’il a été. Certes, il manquait quelques éléments importants en première ligne (Emmanuelli et Bruno). Mais, quand même…Chapeau beau bas, messieurs les Clermontois.

Publicité

  1. Publicité

  2. lespagnol 5 janvier 2010 at 17h

    C'est peut être l'article qui fait le constat le plus terrible…on s'est fait destroncher!!! Et moi, j'en ai marre qu'on se fasse mettre sur le cul. Et comme nos arrières ne compensent pas le manque, la frustration de notre problème récurrent de densité physique (le retour sportif de SBW tarde à venir…et Contepomi est pour l'instant en alternatif…) et bien moi, j'ai toujours l'estomac noué quand je lis des articles comme cela. Heureusement, Orioli a été le rayon de soleil dansla tempête…

  3. Publicité

Comments are closed.