Saint-André passe au bleu en laissant le RC Toulon dans le vert

Saint-André passe au bleu en laissant le RC Toulon dans le vert

18 septembre 2011 - 18:23

Publicité

Il a remercié à peu près tout le monde. Son staff, qu’il a complimenté, ses joueurs, idem, la ville de Toulon « qui respire rugby », le club « qui l’aura marqué à vie en tant qu’homme et entraîneur », le public de Mayol « magique » et duquel il a reçu « depuis deux semaines beaucoup de messages de sympathie de gens n’ayant pas la mémoire courte », écartant juste dans un sourire la question de savoir s’il aurait aimé terminer dans « son chez lui » des deux dernières années et demie : « on ne choisit pas sa sortie. Mais je suis content de savoir que je pourrai aller boire un café à côté de Mayol la tête haute. »
Pour sa dernière à la tête du RCT, vendredi à Bordeaux (27-16), Philippe Saint-André a juste omis de citer son président Mourad Boudjellal, qui n’avait pas fait le déplacement, sans doute pour le laisser se resserrer avec son groupe. Et ça a marché. L’ancien ailier, qui a longuement discuté avant la rencontre avec le président et manageur bordelais, a juste glissé qu’on avait pu constater que son vestiaire ne l’avait pas lâché, comme sous-entendu par son désormais ex-patron après la défaite contre Clermont (0-17). Et de souligner qu’il « respectait la décision » de l’écarter dès ce mois de septembre. « Il y a des gens qui ouvrent la porte de partout, pas moi, et je ne vous dirai pas ce qu’il s’est dit avec les joueurs avant le rencontre. Juste qu’après, il y a eu pas mal d’émotion, les garçons m’ont marqué beaucoup de sympathie et d’affection. »
Pour le reste, le futur sélectionneur des Bleus, qui prendra ses fonctions au 1er décembre, s’est surtout félicité de laisser la maison dans « de bonnes conditions » à son successeur (Bernard Laporte, qui arrivera demain).
Dans le peloton de tête
« Ça avait déjà été le cas quand je suis parti à Gloucester, où on en avait terminé par une qualification en H-Cup en battant les Harlequins avec quatre essais. Par contre ceux-là, je les attends toujours » s’amusait-il, référence aux 27 points marqués au pied par les siens.
Toulon a désormais recollé au peloton des six premiers et, sur le fond, n’a finalement pas tant que ça changé depuis la claque face à l’ASM : « gagnant ses duels », avec « une bonne organisation », elle mit à mal l’Union dans une première mi-temps où il n’a vu « qu’une seule équipe sur le terrain ». Très solide mais encore assez inefficace dans le jeu. « Cette équipe a quelque chose, elle a juste encore besoin de progresser, de jouer ensemble : on se crée des surnombres, on doit les finir. Mais on n’a jamais rien lâché. Je suis convaincu qu’elle peut faire quelque chose de bien cette saison ».
Avec 39 victoires, 2 nuls et 21 défaites, PSA est aussi fier du bilan au-delà des chiffres. « En deux ans, on a laissé des structures, une organisation. Et à l’époque, pas un Français ne voulait venir au RCT. Aujourd’hui, il y en avait plus de 50 %. Ça veut dire qu’ils croient au projet, pouvoir gagner une compétition à court ou moyen terme. »
Son programme maintenant ? « Un week-end avec ma famille qui en a besoin », même s’il se lèvera ce dimanche matin pour un certain France – Canada et « regarder beaucoup de matches », notamment en Nouvelle-Zélande où il se rendra prochainement. Pas un RCT – Stade Français, vendredi, « devant la télé. » « Bernard Laporte va faire désormais à sa sauce. Il connaît mon portable, il m’a déjà appelé et envoyé un message de félicitations. Je lui donnerai toutes évidemment les informations, mais il y a aussi tout un staff qui reste. » Et s’il allait « boire une bière ou deux avec les joueurs, ce qui a été très rare en deux ans et demi », il promettait de ne pas oublier « qu’eux avaient un nouveau match à préparer. »

Il a remercié à peu près tout le monde. Son staff, qu’il a complimenté, ses joueurs, idem, la ville de Toulon « qui respire rugby », le club « qui l’aura marqué à vie en tant qu’homme et entraîneur », le public de Mayol « magique » et duquel il a reçu « depuis deux semaines beaucoup de messages de sympathie de gens n’ayant pas la mémoire courte », écartant juste dans un sourire la question de savoir s’il aurait aimé terminer dans « son chez lui » des deux dernières années et demie : « on ne choisit pas sa sortie. Mais je suis content de savoir que je pourrai aller boire un café à côté de Mayol la tête haute. »

Pour sa dernière à la tête du RCT, vendredi à Bordeaux (27-16), Philippe Saint-André a juste omis de citer son président Mourad Boudjellal, qui n’avait pas fait le déplacement, sans doute pour le laisser se resserrer avec son groupe. Et ça a marché. L’ancien ailier, qui a longuement discuté avant la rencontre avec le président et manageur bordelais, a juste glissé qu’on avait pu constater que son vestiaire ne l’avait pas lâché, comme sous-entendu par son désormais ex-patron après la défaite contre Clermont (0-17). Et de souligner qu’il « respectait la décision » de l’écarter dès ce mois de septembre. « Il y a des gens qui ouvrent la porte de partout, pas moi, et je ne vous dirai pas ce qu’il s’est dit avec les joueurs avant le rencontre. Juste qu’après, il y a eu pas mal d’émotion, les garçons m’ont marqué beaucoup de sympathie et d’affection. »

Pour le reste, le futur sélectionneur des Bleus, qui prendra ses fonctions au 1er décembre, s’est surtout félicité de laisser la maison dans « de bonnes conditions » à son successeur (Bernard Laporte, qui arrivera demain).

Dans le peloton de tête

« Ça avait déjà été le cas quand je suis parti à Gloucester, où on en avait terminé par une qualification en H-Cup en battant les Harlequins avec quatre essais. Par contre ceux-là, je les attends toujours » s’amusait-il, référence aux 27 points marqués au pied par les siens.

Toulon a désormais recollé au peloton des six premiers et, sur le fond, n’a finalement pas tant que ça changé depuis la claque face à l’ASM : « gagnant ses duels », avec « une bonne organisation », elle mit à mal l’Union dans une première mi-temps où il n’a vu « qu’une seule équipe sur le terrain ». Très solide mais encore assez inefficace dans le jeu. « Cette équipe a quelque chose, elle a juste encore besoin de progresser, de jouer ensemble : on se crée des surnombres, on doit les finir. Mais on n’a jamais rien lâché. Je suis convaincu qu’elle peut faire quelque chose de bien cette saison ».

Avec 39 victoires, 2 nuls et 21 défaites, PSA est aussi fier du bilan au-delà des chiffres. « En deux ans, on a laissé des structures, une organisation. Et à l’époque, pas un Français ne voulait venir au RCT. Aujourd’hui, il y en avait plus de 50 %. Ça veut dire qu’ils croient au projet, pouvoir gagner une compétition à court ou moyen terme. »

Son programme maintenant ? « Un week-end avec ma famille qui en a besoin », même s’il se lèvera ce dimanche matin pour un certain France – Canada et « regarder beaucoup de matches », notamment en Nouvelle-Zélande où il se rendra prochainement. Pas un RCT – Stade Français, vendredi, « devant la télé. » « Bernard Laporte va faire désormais à sa sauce. Il connaît mon portable, il m’a déjà appelé et envoyé un message de félicitations. Je lui donnerai toutes évidemment les informations, mais il y a aussi tout un staff qui reste. » Et s’il allait « boire une bière ou deux avec les joueurs, ce qui a été très rare en deux ans et demi », il promettait de ne pas oublier « qu’eux avaient un nouveau match à préparer. »

Source: sudouest.fr

Publicité

  1. Georges 18 septembre 2011 à 19h

    😳 …et en nous laissant…ROUGE…de confusion et..NOIR…d'incertitude…avec la..certitude..que nous ne pourrons faire beaucoup plus mal au niveau du…mouvementiel !! 😆 …no movement no Victory !!! 😀

  2. joker 18 septembre 2011 à 19h

    le rct dans le vert !!! chacun a le droit de s'exprimer la dessus…. c est pas si vert que ca!!

    juste dire merci pour le passage de psa pr amener du professionnalisme des structures et de l organisation…c est evidemment qq un de bien cet homme et de respectable…aprés pour etre objectif sur les contenus de match le projet de jeu y a matière a dire !

    et ce ne sont pas les pare feu on a bcp de nveaux joueurs qui vont eteindre l incendie !! il est vrai que la stabilité joueurs et STAFF sont primordiales mais qd on voit que la premiere année il a eu + de 20 changements ds l equipe avec une finale de challenge et une demi de top 14…et puis qd on voit mac alister a toulouse qui n a pas attendu pour s entendre avec ses coequipiers qu ils trouvent deja les yeux fermés et montré toute l etendu de ses qualités !!!

    en tt cas merci psa pour votre contribution a faire grandir toulon maintenant il est temps d enclencher une autre vitesse pr rattraper les grds clubs comme toulouse clermont le racing..car ca commencait à stagner ! donc bienvenue a notre nouvel homme fort qu on l apprecie ou pas il est indeniable qu il apportera d autres choses qui devraient etre plus presente sur le terrain c est ce qu on souhaite tous ! UN PROJET DE JEU…DU JEU EN MOUVEMENT ….DE LA CONSERVATION DE BALLON DES TEMPS DE JEU…DE LA VITESSE D EXECUTION ET SORTIE DE BALLE….DES FONDAMENTAUX MELEE ET TOUCHE ASSUREE..DE LA SAINE CONCURRENCE …DE LA PUISSANCE DU FRANCHISSEMENT …DE L ALTRUISME MESSIEURS!!! EN CLAIR TOUT CE QUI NOUS FAIT DEFAUT EN CE MOMENT 😀

    A TOI DE JOUER BERNIE IL PARAIT QUE TOUT EST AU VERT AU RCT ET QU ON T AS RENDU LA BONNE CLE SUCCES GARANTIE

    HEUREUSEMENT QU ON A PAS JOUE A PARIS CASTRES OU TOULOUSE SINON C ETAIT PAS LA BONNE CLE 😀 😀 😀

  3. RABOLIO 18 septembre 2011 à 20h

    Ca tire plutôt, dans le vert caca d'oie ! :mrgreen:

  4. bfi 18 septembre 2011 à 20h

    faut pas oublier le turnover de l'effectif sur ces 2 ans qui a rendu le boulot de tous plus difficile…

  5. Romu83 18 septembre 2011 à 22h

    Joker: tn exemple sur Mac Alister n'est pas comparable avec le turn over que l'on subit depuis 2 saisons…… 1 ou 2 se fonderont plus rapidement dans une equipe qui a ses automatismes, que 20 joueurs avec seulement 2 ou 3 qui se connaissent…. C'est la force de Toulouse, et notre faiblesse, la stabilité de l'éffectif et du staff, et un president qui preside et qu'on n'entend pas si Toulouse viens à perdre un match, et dieu sait que c'est arrivé….. Le fond de jeu est certes un problème car on ne voit pas de jeu… Mais le fond de jeu c'est quoi??? Des grandes courses, un jeu bien huilé,etc… PSA aurait réussit à instaurer qcqchose, avec plus de stabilité. Enfin à mon avis, Bernie ne fera pas bcp mieux, car il n' a jamais rien fait non plus au SF ou avec le XV!!!!! Simplement, il parlera bcp plus et nous roulera dans la farine en plus 🙂

    Je trouve petit de casser du petit bois sur PSA, surtout apres le match de Clermont, alors que les 2 dernières années, beaucoup le vénérait. Il a toujours été à 200% sur ton boulot, honnêtes avec les joueurs et les supporters… Je retiendrait que quand on ne veux plus de son chien…..

    Monsieur PSA, si vous revenez boire un café près de Mayol, ça sera avec plaisir que je viendrai vous serrez la main, car sans lui, le RCT ne serait pas où il en est, et ce n'est pas dit que certains joueurs aient choisis de nous rejoindre….

    Merci!!

  6. Romu83 18 septembre 2011 à 22h

    @ Joker: tn exemple sur Mac Alister n'est pas comparable avec le turn over que l'on subit depuis 2 saisons…… 1 ou 2 se fonderont plus rapidement dans une equipe qui a ses automatismes, que 20 joueurs avec seulement 2 ou 3 qui se connaissent…. C'est la force de Toulouse, et notre faiblesse, la stabilité de l'éffectif et du staff, et un president qui preside et qu'on n'entend pas si Toulouse viens à perdre un match, et dieu sait que c'est arrivé….. Le fond de jeu est certes un problème car on ne voit pas de jeu… Mais le fond de jeu c'est quoi??? Des grandes courses, un jeu bien huilé,etc… PSA aurait réussit à instaurer qcqchose, avec plus de stabilité. Enfin à mon avis, Bernie ne fera pas bcp mieux, car il n' a jamais rien fait non plus au SF ou avec le XV!!!!! Simplement, il parlera bcp plus et nous roulera dans la farine en plus 🙂

    Je trouve petit de casser du petit bois sur PSA, surtout apres le match de Clermont, alors que les 2 dernières années, beaucoup le vénérait. Il a toujours été à 200% sur ton boulot, honnêtes avec les joueurs et les supporters… Je retiendrait que quand on ne veux plus de son chien…..

    Monsieur PSA, si vous revenez boire un café près de Mayol, ça sera avec plaisir que je viendrai vous serrez la main, car sans lui, le RCT ne serait pas où il en est, et ce n'est pas dit que certains joueurs aient choisis de nous rejoindre….

    Merci!!

  7. RABOLIO 19 septembre 2011 à 00h

    On parle toujours que nous avons des nouveaux joueurs, mais on peut former une ligne de 3/4 avec des joueurs de l'année dernière, s'en compter nos jeunes . Je ne comprend pas pourquoi on rabache toujours la même excuse ?

  8. ongbak83!!!! 19 septembre 2011 à 01h

    faire confiance a nos jeunes leur laisser du temps de jeu!!le rct une bonne maison de retraite!!

  9. Jay83 19 septembre 2011 à 06h

    De toute manière ca sert à rien de parler pour rien. On commençera à parler si l'on voit une différence avec le nouveau coach, on finira bien par voir une différence sur le terrain ou pas…Mais pour moi avec mon avis d'amateur et supporter de rugby par rapport à ce que je vois aux entrainements quand je peux y aller et surtout ce que je vois aux matchs, il y a un gros travail à faire avec la brochette 8, 9, 10 et 12, 13 peu importe de ses postes les joueurs alignés, le jeu d'attaque part d'ici, après le boulot des avants bien sur mais les avants font plutôt bien le travail…Maintenant c'est derrière qu'il faut que ca suive…Mais il n'y a pas de raisons que ca ne fonctionne pas, nous avons de bons joueurs, un bon staff, tous les ingrédients sont présents…

  10. Joël 19 septembre 2011 à 08h

    Il est vrai que si Laporte devait enseigner l'art de la combine en affaire, on ne se ferait pas de souci pour sa réussite. Mais puisqu'il est venu pour prendre en mains le RCT, ne nous préoccupons que de sa connaissance du rugby et attendons de voir. Déjà et même s'il n'avait pas encore pris officiellement ses fonctions, j'ai vu à Bordeaux un arbitre qui n'a pas hésité à sanctionner les Bordelais ( bien que pour tenter de compenser un peu, il mette un jaune à Armitage alors que d'entrée de jeu il n'en ait pas mis aux Bordelais après un acte d'antijeu au moins aussi flagrant). Il y a un bon nombre d'arbitres qui aurait fermé les yeux sur les fautes des Bordelais. Ne serait-elle que pure coïncidence, cette mansuétude à l'égard du RCT est quand même de bonne augure. Je reste persuadé que dorénavant les arbitres vont nous considérer d'un autre œil. Pour le reste et comme nous, Laporte a certainement constaté les carences du RCT. Il a donc dû commencer à réfléchir sur les moyens à mettre en place pour y remédier. Ceci dit, si nous n'avons plus actuellement de fond de jeu, je me rappelle quand même que la première année où PSA était là, nous en avons eu.

    Jay83 dit que les avants font plutôt bien le boulot. A l'inverse, je crois que le boulot commence là. La tenue en mêlée, apparemment ça va. Mais tout le reste est à revoir à commencer par le plus criard, le manque de synchronisation en touche. A Bordeaux nos avants malgré leur domination incontestable, se sont montrés incapables de marquer un essai.

  11. brunod'ollioule 19 septembre 2011 à 09h

    vraiment pas doué,

    cela m'étonne pas que lièvrement fasse la gueule quand il sait qu'il va avoir droit à PSA comme conseil d'emblée il va passer pour un c.. et se faire des copains!!!

  12. Jay83 19 septembre 2011 à 10h

    Joël, par rapport aux avants bien sur qu'il y a toujours des tâches à améliorer mais ce que je veux dire c'est qu'il y a moins de travail à affirmer par rapport aux arrières…

  13. Joël 19 septembre 2011 à 18h

    Nous sommes d'accord Jay83

Comments are closed.