Szarzewski privé des Bleus ? (Rugbyrama)

Szarzewski privé des Bleus ? (Rugbyrama)

24 octobre 2010 - 19:52

Publicité

Le talonneur du Stade français Dimitri Szarzewski est sur la sellette pour les prochains matchs internationaux du mois de novembre. Il pourrait être privé de l’équipe de France en raison d’un geste d’humeur (coup de tête) sur le Toulonnais Jean-Philippe Genevois lors de la 10e journée (22-15).

Marc Lièvremont a dû s’étouffer en voyant les images de la rencontre entre le Stade français et Toulon. Le sélectionneur national a certainement bondi de son siège à la 59e minute. Après une mêlée à l’avantage de Toulon, Dimitri Szarzewski et Jean-Philippe Genevois, les deux talonneurs, ont eu quelques mots qui se sont terminés par un coup de tête de l’international français sur son homologue du RCT. L’arbitre Pascal Gaüzère, peu aidé par ses assistants, n’a malheureusement pas vu la fin de cette altercation et il s’est contenté de réprimander les deux joueurs avant de leur demander de se serrer la main. Il devait certainement avoir oublié que le contentieux entre les deux hommes n’est pas né ce 23 octobre 2010.

Réponse du berger…

En effet, les deux joueurs avaient déjà eu une altercation en mai 2008 lorsque Genevois évoluait à Bourgoin. Ce dernier avait assené un coup de tête à Dimitri Szarzewski au stade Jean-Bouin. Non sanctionné pendant la rencontre (même s’il avait écopé d’un carton jaune pour un accrochage avec Pascal Papé lors de la dernière mêlée du match), il avait ensuite écopé de 70 jours de suspension par la commission de discipline. L’ancien Berjallien avait manqué les six dernières journées de la saison alors qu’il avait voulu se faire justice lui-même. Il avait expliqué avoir été victime d’une « fourchette » sur l’action précédente. Une suspension qui n’avait rien de choquant car Dimitri Szarzewski avait terminé le match avec une fracture du plancher orbitaire. « C’est dommage pour Dimitri et j’espère qu’il ira vite mieux », avait alors commenté Eric Catinot l’entraîneur du CSBJ, « Mais Jean-Philippe a été victime d’une fourchette ; il a consulté un ophtalmologue et il a deux dixièmes de moins à la vue. »

Au minimum 30 jours

Après ce nouvel épisode entre Szarzewski et Genevois, le talonneur international du Stade français pourrait être cité devant la Commission de discipline pour un coup de tête. Le RC Toulon a d’ailleurs annoncé qu’il allait faire toutes les démarches pour que ce soit le cas. Le barème disciplinaire du règlement de la Ligue nationale de rugby prévoit un éventail de sanction compris entre 30 jours et deux ans de suspension pour ce genre de méfaits. En cas de suspension, le talonneur parisien pourrait se rendre indisponible pour les test-matchs de novembre du XV de France, qui affronte les Fidji le 13 novembre à Nantes, l’Argentine le 20 novembre à Montpellier et l’Australie le 27 novembre au Stade de France. La liste de Marc Lièvremont sera communiquée ce mercredi. Joint par téléphone ce dimanche, Dimitri Szarzewski n’a pas voulu s’exprimer sur le sujet.

Publicité

  1. pers@onne 24 octobre 2010 à 21h

    bien fait pour sa gueule !! il se la pète un peu trop le chouchou de MAXOU !! d'ici que là tout les deux "voyez vous dire" ?? !!!!!

    en tout cas ils en ont la dégaine !!!!!!!!!!!

  2. miguel 25 octobre 2010 à 14h

    respect pour sarz ,mais sa bètise va le ratatiner pour l'edf ;cheika vafaire la gueule

Comments are closed.