Toulon pour une place en quart

Toulon pour une place en quart

17 décembre 2011 - 10:09

Publicité

La défaite (6-3) des Toulonnais en Angleterre la semaine dernière avait laissé bien des observateurs sur leur faim. Jouée dans des conditions climatiques très particulières (un froid glacial et surtout un vent extrêmement violent), la rencontre n’avait jamais décollé. Dans ce non-match où il était impossible d’écarter le moindre ballon, tout s’est joué devant. A ce petit jeu (vraiment petit !), Newcastle s’était finalement imposé : deux pénalités à une. Les Rouge et Noir n’étaient donc pas parvenus à plier ce tour éliminatoire de Challenge européen. Ils remettent donc ça, ce soir.

Cette fois, les Varois ont pour impératif de s’imposer contre les anciens partenaires de Wilkinson et, si possible, décrocher le point du bonus pour se mettre à l’abri. Il sera toujours temps au mois de janvier de boucler leur série européenne en recevant Lyon (13,14 ou 15) puis de se rendre à Padoue, une semaine plus tard.

Le même scénario que face à Agen

La probante victoire contre les Agenais, samedi soir – sur le plan offensif, les Toulonnais ont probablement signé leur meilleure prestation depuis le début de la saison – a permis de se rassurer de la plus belle des manières.

Pour Olivier Azam, comme pour tout le groupe, l’objectif est simple : « On doit assurer la victoire avec plus de trois points d’écart et se qualifier pour les quarts de finale. Le bonus offensif sera difficile à décrocher face à cette formation de Newcastle bien en place qui joue toute sa saison sur le Challenge. »

L’entraîneur des avants passe avec humilité sur l’excellente prestation de ses hommes contre Agen. Et même si un match n’est jamais comme un autre, « Z » souhaiterait que le scénario contre les Falcons soit sensiblement le même que celui proposé contre les Lot-et-Garonnais. La maîtrise affichée devant et le rythme donné derrière face aux hommes de Crenca donnent, sinon des garanties, au moins quelques assurances. Pour cette rencontre capitale pour la suite de la compétition, une formation plus mature que celle présentée dans le grand Nord anglais foulera la pelouse de Mayol. Ainsi, si les jeunes Ivaldi, Orioli, Mikautadze, Gunther et Magnaval sont bien sûr la feuille, pour le reste, on a fait appel à du lourd, en composant avec les trop nombreux blessés.

Des joueurs de garantie

Ainsi à la charnière, le capitaine Wilkinson sera à la manœuvre au côté de Magnaval préféré à Cibray, pourtant rétabli. Derrière, hormis Palisson reconduit après le match d’Agen, ça tourne avec le retour de Loamanu à l’aile et de la paire de centres Messina-Bastareaud du début de saison. Devant, seuls Samson, Senatore et Armitage, vainqueurs des Agenais, sont reconduits comme titulaires. Sur le banc, le staff technique varois a voulu se rassurer avec du lourd, notamment Emmanuelli, Kubriashvili, Schofield…

Avec ce savant dosage entre jeunes et moins jeunes, entre joueurs valides et convalescents, entre joueurs en jambes et ceux en manque de temps de jeu, la liaison avants/trois-quarts doit marcher aussi bien que samedi dernier. À ce prix-là, le RCT n’aurait alors pas trop de soucis à se faire.

Var Matin

Publicité

  1. cocotte 17 décembre 2011 à 11h

    peut etre du lourd mais aussi du rançi pour certains !!!!! faudrait peut etre faire jouer du sang neuf !!!!!!

  2. starlette 17 décembre 2011 à 12h

    pas d'inquiétude particulière pour ce match sauf si on ne les respectent pas dans les intentions car même si tu mets la grosse équipe dite si tu rentre sur le terrain la fleur au fusil tu peux avoir des surprises.c'est sûr même.

  3. starlette 17 décembre 2011 à 12h

    désolé dite type

Comments are closed.