Toulon veut retenir la leçon (Rugbyrama)

Toulon veut retenir la leçon (Rugbyrama)

19 octobre 2010 - 10:57

Publicité

Défait 18-45 sur le terrain du Munster samedi, Toulon s’est frotté au très haut niveau à Thomond Park. Un peu sonnés, les Varois doivent se relever très vite. En effet, ils se déplacent à Paris samedi en Top 14. Actuellement deuxièmes de cette compétition, ils veulent conserver leur statut.

« Paul Sackey, Pierre Mignoni et Mafielo Kefu ne pourront pas jouer samedi prochain à Paris, c’est une certitude. Quant à Fotu Auelua, il en a au moins pour un mois. Il faudra donc trouver des solutions, notamment au poste de trois-quarts centre ». Comme il le confie ce lundi dans Midi Olympique, le manager de Toulon Philippe Saint-André est actuellement « très inquiet ». Et on est tenté de penser que ce n’est pas seulement son infirmerie qui lui cause du souci à quelques jours du match au Stade de France contre Paris.

Ses troupes sont rentrées marquées de leur déplacement au Munster. Défaits 18-45, les Varois ont souffert de la comparaison à Thomond Park face aux Irlandais. Indisciplinés, ils ont joué vingt minutes à quatorze et n’ont, à partir de là, pas vraiment pu rivaliser. « Au niveau de l’intensité et de la vitesse d’exécution, cela n’a rien à voir avec le Top 14, témoigne Saint-André. A Limerick, nous nous sommes par exemple beaucoup trop concentrés sur les zones de ruck. Dans une rencontre à la vitesse d’un match international, cela ne pardonne pas : chaque turn-over a été meurtrier. Le Munster nous a massacrés sur chaque ballon. »

Saint-André : « Une expérience inestimable »

Vous l’aurez compris, le RCT a pris une leçon de rugby en Irlande. Pas de catastrophisme toutefois. « Nous avons vu le très haut niveau, mais nous n’allons pas affronter le Munster tous les week-ends, tempère le président Mourad Boudjellal sur le site internet du club. Le score est sévère quand même. Si nous avions mis les occasions au fond et si nous n’avions pas joué à quatorze pendant vingt minutes, nous aurions pu finir le match sur un score plus serré. »

Ils ont beau avoir pris un coup sur la tête samedi, les Toulonnais refusent de se mettre la tête au fond du seau avant d’aller affronter les Parisiens sur leur terrain. « Le groupe a acquis, sur ce seul déplacement au Munster, un expérience inestimable », explique Philippe Saint-André. « Cette défaite au Munster est pleine d’enseignements. Nous savons que sera très difficile à Paris mais il faut rester positifs », confirme le capitaine Joe Van Niekerk sur le site du RCT. L’objectif principal du club varois reste le Top 14 et, avant d’entamer une série de trois gros matchs (contre Paris, Toulouse et Perpignan), ce n’est pas le moment de flancher. Ça tombe bien, c’est dans la difficulté qu’on voit les équipes qui ont du coeur et de la ressource.

Publicité