Très déçu, Thomas Ramos sort du silence : « Le staff m’avait prévenu… »

Très déçu, Thomas Ramos sort du silence : « Le staff m’avait prévenu… »

22 décembre 2021 - 21:33

5 Commentaires

Publicité

L’arrière international Français Thomas Ramos va effectuer son grand retour à la compétition, lui qui n’a plus joué depuis quelques semaines.

En effet, le joueur Toulousain devrait être titulaire contre le Stade-Français Paris, ce dimanche soir au Stadium à l’occasion de la 13ème journée du Top 14.

Interrogé via Actu Rugby, ce-dernier a expliqué avoir hâte de refouler les pelouses du Top 14. Extrait:

« C’est vrai que cela fait un petit moment que je n’ai pas joué. Durant la période internationale, je n’ai pas joué en sélection donc j’ai loupé quelques matchs. Je suis revenu ensuite, mais j’ai eu une semaine de vacances obligatoire et je n’ai pas rejoué depuis, donc forcément qu’il me tarde de faire de disputer un match et d’enchaîner. Honnêtement, il me tarde vraiment de jouer, d’enchaîner les matchs et de retrouver du rythme, car jusque-là je m’entraînais, mais je ne jouais pas trop. Il y a eu beaucoup de frustration suite au match reporté du week-end dernier face aux Wasps, donc il me tarde d’être à dimanche soir pour être sur le terrain, tout simplement. »

Le Toulousain n’a pas joué le moindre match avec le XV de France lors de la Tournée d’automne.

Il affirme que le staff Tricolore lui avait annoncé la couleur dès le début. Il n’est donc pas surpris de ne pas avoir eu de temps de jeu. Extrait:

« Les choses étaient très claires dès le début. Le staff m’avait prévenu que j’aurais très peu de temps de jeu et je n’en ai pas eu, donc ça, je le savais. De mon côté, je pense que j’ai fait ce qu’il fallait pour moi et aussi pour l’équipe. Je me suis entraîné comme on me le demandait, à faire bosser les mecs. Forcément, ce n’était pas facile, car en tant que joueur, tu veux au moins être dans le groupe des 23, mais ça fait aussi partie de la concurrence et de la sélection, donc il faut savoir l’accepter. Après, j’ai pu rentrer et rejouer de suite en Top 14 contre Brive, donc ça m’a fait du bien. Tout comme la semaine de vacances en suivant qui m’a permis de couper un peu, avant de repartir sur un nouveau cycle. »

Très déçu, Thomas Ramos craint de revivre le même scénario lors du prochain Tournoi des Six-Nations.

Il ne veut plus se poser 36 questions et préfère se concentrer sur ses prestations désormais. Extrait:

« De toute façon, il y aura un groupe de 42 et on va repartir dans le même système avec 14 joueurs qui rentreront en club et 28 autres qui resteront à Marcoussis… J’ai un peu arrêté de me poser 36 questions, car ça peut être polluant et ce n’est pas ce dont j’ai envie aujourd’hui. Je prends les choses au fur et à mesure, et on verra bien au moment de la liste pour le Tournoi des 6 Nations. »

Publicité

5 Commentaires

  1. Publicité

  2. Ysembe 22 décembre 2021 at 22h- Répondre

    Bonne résolution car faut rien attendre de ce staff et cette méthode très penalisante pour ceux qui restent en tribune. Par contre il ne dit rien sur le fait qu’il aurait pu être libéré au moins une fois. Il a l’air solide dans sa tête c’est bien.

    J'aime 31
    J'aime pas 7
    • RCT Yoda 22 décembre 2021 at 22h- Répondre

      Personnellement j’ai plus l’impression qu’il est à bout de patience. La situation lui pèse beaucoup je pense.

      J'aime 19
      • CORTE 23 décembre 2021 at 07h- Répondre

        À ce niveau de la compétition, tout joueur a un minimum d’amour propre, c’est aussi ce qui les pousse à avancer, donc, ce genre de situation ne doit pas être évident à aborder sans aucune forme de rancœur…..éclate toi bien dimanche devant tes supporters Thomas, et offre nous un feu d’artifice…avant celui offert par D.Lacroix…

        J'aime 21
        J'aime pas 3
  3. Willy 23 décembre 2021 at 12h- Répondre

    En fait il préfère cirer les bancs de tribunes que de jouer…

    J'aime 2
    J'aime pas 28
    • Jeclaude33 23 décembre 2021 at 13h- Répondre

      Triste commentaire d’un analphabète.

      J'aime 16
      J'aime pas 3
  4. Publicité