Vers un forfait du Biarritz Olympique !

Vers un forfait du Biarritz Olympique !

30 décembre 2022 - 11:15

6 Commentaires

Publicité

Selon les informations du journal Sud-Ouest, le Biarritz Olympique pourrait déclarer forfait pour son match de Pro D2 contre Montauban.

Et pour cause, plus personne ne paye l’électricité pour le Stade Aguilera.

Par conséquent, le courant va être coupé très prochainement si le club Basque ne souscrit pas à un contrat avant le 31 décembre.

Pour rappel, la maire de la Ville de Biarritz, Maider Arosteguy a indiqué sa volonté de cesser de payer le gaz, l’eau et l’électricité au Biarritz Olympique. La commune a ainsi résilié le contrat et depuis, le club n’a pas souscrit à une nouvelle offre.

A l’heure actuelle, le Biarritz Olympique possède une dette de plus de 77 000 euros envers Enedis.

Problème : le président du BO ne compte en aucun cas souscrire un nouveau contrat. Extrait:

« Je ne peux pas. On a validé un budget de fonctionnement au 1er juin. Ce budget est équilibré, avec des charges et des dépenses. De nouveaux éléments interviennent depuis : l’eau, l’électricité et l’entretien de la pelouse sont à notre charge. Ils font que nous allons être en porte-à-faux avec le budget présenté à la DNACG (direction nationale d’aide et de contrôle de gestion) et à la Ligue. Notre responsabilité, en tant que personne morale, est de ne pas souscrire ce contrat de prestation car nous n’aurons pas les produits nécessaires en face pour l’honorer.

Je ne conteste pas que c’est à moi de payer mais la mairie de Biarritz a toujours pris ces frais à sa charge. Et dans tous les autres clubs, c’est la même chose. Ils sont réglés directement par la mairie, ou sous forme d’une subvention aux clubs qui en assument la charge ensuite. »

Le courant pourrait être coupé dès ce samedi donc. Le Stade Aguilera serait alors plongé dans le noir et le Biarritz Olympique serait contraint de déclarer forfait pour la réception de Montauban, programmée le 5 janvier prochain à 21h00.

Le diffuseur Canal+ n’apprécierait guère, pas plus que la Ligue nationale de rugby, mise au courant de l’imbroglio.

Affaire à suivre…

Publicité

6 Commentaires

  1. Publicité

  2. Name 30 décembre 2022 at 11h- Répondre

    Il n’y a pas de quoi se moquer du Biarritz Olympique pour ce qu’il fût dans le rugby français. Qui a longtemps vécu au-dessus de ses moyens et qui en a profité pas très glorieusement. Mais les guignols de milliardaires qui gèrent aujourd’hui le club seraient bien plus à leur place dans la bouffonnerie que dans le rugby.

    J'aime 16
    J'aime pas 4
    • marc 30 décembre 2022 at 12h- Répondre

      Personne n’a pleuré pour nous, je ne vais donc pas pleurer pour eux… Ils ont longtemps eu un mécène, ils ne l’ont plus, tant pis pour eux.

      J'aime 12
      J'aime pas 7
      • Name 30 décembre 2022 at 12h- Répondre

        Oui, c’était le fond de ma pensée. Mais restons humbles aussi. Les repreneurs sains ne se bousculaient pas au portillon lorsque ça allait mal chez nous.
        On a eu de la chance d’avoir Jerôme Gallion, et d’avoir évité le genre d’ordures qui pullulent et détruisent tout ailleurs.

      • gaffe à toi 30 décembre 2022 at 12h- Répondre

        les temps changent, ce pays s’effondre avec des criminels à sa tête. Revoi ton jugementgaffe !

        J'aime 1
        J'aime pas 1
    • math1907 30 décembre 2022 at 13h- Répondre

      Déjà je ne suis pas persuadé que le propriétaire soit un milliardaire du niveau de lorrenzetti ou Altrad !?

      D’autre part sportivement il me semble qu’ils sont loins de faire n’importe quoi et encore moins de la mer.de!!??
      Surtout en plein milieu de cette guerre avec la mairie qui fait de son côté tout ce qu’il faut pour qu’ils se cassent la gueule !!!!!

      Personnellement je me vois mal prendre partie, je constate juste au fil des différents articles de tout médias que madame la maire est loin d’avoir le derch plus propre que le méchant propriétaire !!??

      C’est une guerre avant tout pour du foncier !!!!

  3. Publicité