L’anecdote d’Anthony Belleau sur son échange avec le All-Black Ryan Crotty

L’anecdote d’Anthony Belleau sur son échange avec le All-Black Ryan Crotty

10 décembre 2018 - 9:09

8 Commentaires

Publicité

Le jeune ouvreur du Rugby Club Toulonnais, Anthony Belleau s’est confié dans les colonnes du quotidien L’équipe pour évoquer le grand nombre de matches qu’il a disputé la saison dernière, que ce soit avec Toulon ou avec le XV de France.

Il raconte ainsi une anecdote et affirme avoir échangé avec le trois-quarts centre international Néo-Zélandais Ryan Crotty à ce sujet. Extrait:

« J’ai sept jours (il insiste) de repos, donc je vais me ressourcer. Les saisons sont longues, éprouvantes, on joue quasiment trente matches… En Nouvelle-Zélande, je suis allé dans le vestiaire des All Blacks après un match et j’ai discuté avec Ryan Crotty. Quand je lui ai dit que j’avais disputé 35 matches, il m’a répondu : « Quoi ? Putain ! « Il ne me croyait pas. »

Anthony Belleau rajoute ne pas avoir le choix car tous les matches sont importants. Extrait:

« On a cette culture, ce Championnat où il faut ferrailler à chaque fois. Si tu prends du recul, tu te dis qu’il y a 26 matches de saison régulière et que si tu en lâches un au milieu, ce n’est pas grave ; mais quand tu es dans le truc, tous les matches sont importants ! On n’a pas le choix. »

Publicité

8 Commentaires

  1. Publicité

  2. kerbarh 10 décembre 2018 at 09h- Répondre

    Tu aurais plutôt du lui dire de venir à Toulon !

    • Passionercete 10 décembre 2018 at 11h- Répondre

      Va savoir… wait and see on en reparle peut être dans quelques temps….

  3. Cyrioul 10 décembre 2018 at 09h- Répondre

    Moi je verrais bien un truc que j’imagine long et compliqué à mettre en place:
    tu créé une équipe au sein du championnat qui seraient une équipe FFR (en gros l’EDF). Tous les sélectionnés et potentiels sélectionnés seraient dans cette équipe (35 gars). Cela ferait perdre des joueurs français aux clubs pros mais tu pourrais instaurer une règle du genre que si ta formation apporte un ou deux mecs à ces équipes tu prends une prime de formation. Ca permettrait d’alléger le salary cap des clubs, de permettre d’avoir des stars et d’arrêter. Si les joueurs FFR ne font pas l’affaire ou alors partent en retraite inter mais veulent toujours jouer en clubs ben ils signent dans les clubs pro.

    En gros je ferais un top 15 de 15 clubs pros + 1 club FFR.
    Ce club FFR rencontrait le 15ème club qui ne joue pas le weekend pour une confrontation par saison.

    En gros l’équipe FFR jouerai 15 matchs par saison + matchs internationaux (environ 12 par saison) soit un total de 27 matchs en tout.

    Ca permettrai aussi à un club pro de bénéficier d’un weekend de relache ou il ne jouerais pas pendant que les autres jouent (car juste 1 match aller face à l’équipe FFR).

    • Cyrioul 10 décembre 2018 at 09h- Répondre

      et au moins les joueurs FFR joueraient toute la saison ensembles (un peu comme pour le leinster et munster pour l’équipe d’irlande), ansi on serait prêts plus rapidement pour le 6 nations et test match

      • khazdhall 10 décembre 2018 at 11h- Répondre

        pas mal
        quelques problèmes/questions:
        – constitution du groupe france: cela signifie que tu dois constituer ton groupe de joueurs tous les ans? 2 ans? quid si un joueur est défaillant?
        c’est jouable si tu mets en place des contrats d’un an ou 2 max. Ce système perd en flexibilité sur l’ajout et le retrait de joueurs mais en même on cherche la stabilité donc pourquoi pas. Imaginons que les recruteurs de l’IDF repèrent une pépite (un Durand) en Septembre, il faudra attendre Juin pour le signer en club EDF? (pourquoi pas, comme ca il a le temps de s’améliorer OU de ne pas confirmer)
        idem pour un défaillant, on devra l’avoir pour une saison et ca sera compliqué de le placardiser.

        avec cette formule, il faudrait retirer les quarts de finale et passer direct en demie, cela enlèverait un match inutile par la même occasion

        par la même occasion, on peut être plus flexible sur les quotas jiff dans les clubs, pour garder un attrait au top 14 vu que l’EDF serait sensée être performante

        Faut que les salaires suivent également pour les joueurs de cette équipe FR sinon certains meilleurs joueurs pourraient dire non à ce club EDF et rester en club de ville

        • Cyrioul 10 décembre 2018 at 16h- Répondre

          J’ai envoyé ma lettre par email à la LNR + FFR…wait and see

    • Passionercete 10 décembre 2018 at 11h- Répondre

      Tout à fait d’accord. Faisons une franchise un peu comme les argentins. Plus de doublons et des joueurs qui jouent ensemble toute la saison .

  4. Cyrioul 10 décembre 2018 at 12h- Répondre

    J’approfondie la proposition sur feuille blanche. Le truc c’est qu’avec ça tout le monde s’y retrouve ! L’edf car elle a ses joueurs à dispo toute la saison les clubs car ont possibilite de faire jouer de plus gros poissons et jouent 1 voir 2 matchs en plus à domicile. Les jiff disparaissent afin de retendre à des salaires normaux.
    Si tu fais une équipe ffr de 33 joueurs il faudrait un budget salaire d’environ 10millions. Tu fais un partage de recettes sur les match contre l’équipe ffr. Après les recettes matchs inter permettent le paiement du reste des salaires. Ça permet aussi à de nouveaux jeunes déclorent dans les clubs car les places de joueurs ffr seront dispo.

  5. Publicité