Maxime Machenaud : « Le Racing ? Ce n’est pas une région rugby »

Maxime Machenaud : « Le Racing ? Ce n’est pas une région rugby »

23 septembre 2022 - 23:22

3 Commentaires

Publicité

Arrivé à Bayonne cet été en provenance du Racing 92, le demi-de-mêlée international Français Maxime Machenaud a décidé de relever un tout nouveau défi.

Ce-dernier s’est confié dans les colonnes du journal Sud-Ouest pour évoquer cette nouvelle aventure avec le club Basque.

Maxime Machenaud est arrivé blessé à Bayonne. Il n’a pas encore joué le moindre match sous ses nouvelles couleurs. Ce sera le cas ce week-end contre Bordeaux-Bègles à Jean-Dauger.

Il concède qu’arriver à Bayonne blessé a été quelque chose de très frustrant pour lui. Extrait:

« C’était doublement frustrant. Il y avait la blessure, et le fait d’arriver dans un nouveau club mais d’être à l’écart. Les relations, tu les crées sur le terrain, à l’entraînement… Moi, j’étais limite plus proche des prépas physiques et des kinés, c’est ça qui est malheureux. Enfin, malheureux… J’ai beaucoup accroché avec eux. »

Questionné sur sa décision de quitter le Racing 92 pour Bayonne, Maxime Machenaud explique pourquoi il a décidé de se lancer dans cette nouvelle aventure. Extrait:

« J’ai senti que c’était ce challenge qu’il me fallait, cette région, cet engouement. Je n’ai jamais connu un club avec une grosse ferveur. En dix ans au Racing, j’ai vécu d’énormes choses, avec des supporters qui étaient là mais pas aussi nombreux qu’ici. Ce n’est pas une région rugby. J’avais envie de retrouver ça. C’était le premier critère avec le sportif. Après, on nous a dit que du bien de cette région, et je peux le confirmer. »

Pour conclure, Maxime Machenaud explique ne rien avoir à prouver à personne, si ce n’est à lui-même. Extrait:

« Je n’ai pas forcément à prouver à qui que ce soit, si ce n’est à moi-même. Je suis toujours en quête de progression. Je serai à la retraite quand j’arrêterai le rugby. Ce sont toutes les attitudes au quotidien, à l’entraînement, l’investissement, qui montrent que t’as encore envie d’être performant. Ça passera aussi en match. Les gens voient surtout ça. »

Publicité

3 Commentaires

  1. Publicité

  2. Tantbrave 24 septembre 2022 at 06h- Répondre

    Oui Paris n’est sans doute pas une région rugby ,quoique à l’époque de Max Guazzini
    il remplissait le stade de France pour quelques matchs importants,mais c’est clair que
    c’est une région de Dollars qui a su attirer des joueurs.

    J'aime 2
    J'aime pas 6
    • Gebi831 24 septembre 2022 at 13h- Répondre

      Ce n’est pas une région de « Rugby » même comme le dit Marc il y du talent.

      Max Guazzini passionné s’il en est, arrivait à remplir l’ancien Jean Bouin facilement, et ce n’est qu’avec des spectacles qu’il arrivait à remplir des enceintes plus importantes. Il a était le précurseur des délocalisations.
      Quand au Racing, c’est un public de spectateurs pas de supporters.

  3. marc 24 septembre 2022 at 09h- Répondre

    Pas une région de passionnés de rugby, plus précisément. Car sur le terrain, il y a du talent.

  4. Publicité