Les Springboks au Grand Hôtel des Sablettes : Stéphane Lelièvre dévoile les coulisses !

Les Springboks au Grand Hôtel des Sablettes : Stéphane Lelièvre dévoile les coulisses !

9 novembre 2022 - 15:55

3 Commentaires

Publicité

Le saviez-vous ? Les Sud-Africains résident cette semaine au Grand Hôtel des Sablettes à La Seyne-sur-Mer afin de préparer leur match contre le XV de France, programmé samedi soir au Stade Vélodrome de Marseille.

Pour rappel, il s’agit également du camp de base des Springboks pour la Coupe du monde de 2023.

Interrogé via le journal régional Var-matin, le patron du Grand Hôtel de la Rade, Stéphane Lelièvre a exprimé sa joie de pouvoir accueillir l’Afrique du Sud dans son établissement.

Il explique comment son établissement a été sélectionné par les Springboks en tant que camp de base pour le Mondial. Extrait:

« Chez les Lelièvre, nous avons toujours été fans de rugby, donc quand on a entendu parler de l’opportunité de recevoir une équipe pour la Coupe du monde, on n’a pas hésité. Au tout début, c’est la FFR qui m’a suggéré de proposer la candidature de l’hôtel. Et après de nombreux audits, l’hôtel a reçu un très bon classement. Dès lors, les équipes ont choisi leur lieu de résidence, et la priorité était donnée en fonction du classement World Rugby. En l’occurrence, à l’époque, les Sud-Africains étaient premiers mondiaux, et notre hôtel a donc été le premier sélectionné (sourire). Ensuite, d’autres grandes équipes nous ont choisis, mais les Springboks étaient prioritaires. »

Il affirme d’ailleurs que les Sud-Africains s’y sentent extrêmement bien. Extrait:

« Un membre du staff m’a dit que c’était le meilleur hôtel dans lequel les Springboks n’étaient jamais allés. Donc c’est une belle reconnaissance pour nous. »

Il précise être en relation rapprochée avec la nutritionniste de l’équipe afin de concocter des plats spéciaux aux champions du monde. Extrait:

« On travaille avec leur nutritionniste, qui nous a envoyé les plats il y a quinze jours. On a alors fait un peu d’ethnocuisine pour être capables de connaître la manière de faire, de cuisiner. Et j’ai appelé des amis en Afrique du Sud pour savoir quelques détails sur certains plats et/ou façons de cuisiner pour que tout soit à leur goût. On a préféré poser la question, car si on demandait à un Sud-Africain de faire de la ratatouille, je ne suis pas certain qu’elle aurait le même goût qu’en France (rires). Alors on a souhaité se renseigner pour qu’ils ne soient pas trop dépaysés. Mais ce sont vraiment des personnes formidables… »

Pour Stéphane Lelièvre, cette semaine est une véritable répétition générale avant la préparation de la Coupe du monde, l’été prochain. Extrait:

« Je pense que cette semaine est une répétition générale. Et Charles Wessels le manager général et le staff ont saisi cette opportunité de jouer à Marseille pour venir à l’hôtel. Ça leur permet de se caler, de voir ce qu’on peut faire de mieux ou non, et ça leur donnera un gros avantage sur les adversaires, car ils connaîtront parfaitement les méthodes de travail, et joueront comme à la maison. Ils auront leurs marques, connaîtront le stade d’entraînement, et même les employés… C’est surprenant, mais on s’est rendu compte que le staff et les joueurs connaissaient le nom de tous les salariés de l’hôtel. Ils arrivent, ils disent bonjour à tout le monde, que ce soit au petit-déjeuner, au moment du ménage, à l’accueil. Et je peux vous assurer qu’il y a pas mal de monde (rires). »

Publicité

3 Commentaires

  1. Publicité

  2. Attila83 9 novembre 2022 at 16h- Répondre

    La nutritionniste des Sud Afs court tous les lièvres à la fois 😉

    J'aime 18
    J'aime pas 1
    • marc 9 novembre 2022 at 17h- Répondre

      Beaucoup l’ont oublié, mais c’est avec lui que Boudjellal a repris le club… Mieux vaut un Lelièvre qu’un Lemaitre.

      J'aime 8
      J'aime pas 6
  3. Bibi 10 novembre 2022 at 00h- Répondre

    Faudrait leur refiler une bonne cagagne avant un match clé contre la France 😜

    J'aime 1
    J'aime pas 1
  4. Publicité