54% des joueuses du Stade-Toulousain victimes d’incontinence

54% des joueuses du Stade-Toulousain victimes d’incontinence

11 mars 2023 - 13:14

8 Commentaires

Publicité

Cette semaine, France 3 Régions évoque un sujet tabou touchant le rugby féminin : l’incontinence.

Souvent associée à la vieillesse et aux jeunes mamans, l’incontinence liée à l’effort est aussi fréquente chez les sportives. Handball, volleyball, athlétisme, 80 % des trampolinistes en souffrent. Une pathologie tue et sous-estimée. Les joueuses du Stade Toulousain ont décidé de briser le tabou

Au Stade Toulousain, 54% des joueuses en ont déjà souffert comme l’explique Fiona Lecat, troisième ligne du Stade-Toulousain. Extrait:

« Il faut lever le tabou, prendre la parole. On s’est rendu compte que ça jouait énormément sur la performance et également sur notre confort physique. Quand on est en période de menstruation ou quand on a des gênes, on va être plus fatigué et moins performante, que ce soit à l’entrainement ou en match. Et si pendant ces phases d’entraînements, on ne l’exprime pas cette gêne, cette instabilité, cette contre-performance, ça peut nous apporter des blessures, des choses plus graves. »

Certaines d’entre elles préfèrent même ne pas s’hydrater la journée précédant un match et durant le match lui-même, de peur d’avoir des fuites.

La préparatrice physique du Stade-Toulousain, Stéphanie Férase se confie également. Extrait:

« Sur le terrain, on ne peut pas leur dire en permanence de tenir le périnée, retenir l’urine. Donc là, on intègre des automatismes qu’il faut mettre en place au fur et à mesure de leurs séances. C’est un travail très long. Ça ne se fait pas du jour au lendemain. »

Le Comité National Olympique et Sportif Français va lancer, au deuxième trimestre 2023, une campagne de prévention auprès des athlètes et des cadres techniques afin de les sensibiliser aux risques du sport intensif sur le périnée.

Publicité

8 Commentaires