Alain Crespo explique comment il a été recruté par le Rugby Club Toulonnais

Alain Crespo explique comment il a été recruté par le Rugby Club Toulonnais

3 juin 2022 - 14:44

4 Commentaires

Publicité

Vous l’avez déjà sûrement croisé au Stade Mayol ou bien sur les terrains d’entrainement des jeunes du Rugby Club Toulonnais : Alain Crespo, éducateur à l’école de rugby du RCT.

Lors d’un entretien accordé au journal régional Var-matin, ce-dernier a expliqué avoir été recruté par le club Varois en 1 974.

Depuis Alain Crespo n’a plus quitté le club et a vu de très nombreux jeunes joueurs éclore sous ses yeux.

Ce-dernier explique notamment comment il a été recruté en 1 974. Extrait:

« J’ai été recruté en 1 974, le RCT m’a remarqué quand je suis allé voir les cadets qui jouaient la finale des championnats de France au Parc des Princes, à Paris. En ouverture de la grande finale entre Béziers et Narbonne. Je me baladais sur les Champs-Elysées avec mon drapeau de Toulon, le car de l’équipe du RCT s’est arrêté à côté de moi, ils m’ont embarqué avec eux et je n’ai plus jamais quitté le pont. Parfois, je partais du bureau à 23h00 pour me lever le lendemain à 6h du matin. »

Toujours dans les colonnes de Var-matin, plusieurs joueurs et anciens joueurs lui ont rendu hommage.

Louis Carbonel :

« J’aimerais le remercier et dire à tous les enfants que c’est un grand Monsieur. Ça fait 38 ans qu’il fait rayonner RCT association et si les jeunes Toulonnais sont aussi performants, c’est grâce à lui parce qu’il a beaucoup d’empathie envers les enfants et il en a eu beaucoup envers moi. »

Jonathan Wisniewski :

« Alain m’a transmis sa passion pour le rugby. Je l’ai toujours vu sur le bord des terrains même quand je revenais à Mayol comme joueur pro. Vingt ans après, il était encore là. Il restera dans ma mémoire. »

Éric Dasatmartini :

« Quand on parle des légendes du RCT, j’ai toujours une pensée pour Alain. Je suis arrivé au club à 7 ans et il était déjà là. On a tous une anecdote avec lui. Moi, à 8 ans, quand j’étais à l’hôpital pour une appendicite, il est venu me rendre visite. C’est un homme incroyable et c’est important de rendre hommage à ce Monsieur qui depuis 40 ans donne sa vie au club tout en restant dans l’ombre. »

Éric Champ :

« Souvent on veut faire des statues pour des joueurs qui ont marqué un club. À Toulon, l’homme qui en mériterait une, c’est un éducateur et il se nomme Alain Crespo. Les joueurs viennent et repartent, lui, il reste. C’est l’ADN du RCT. »

Publicité

4 Commentaires

  1. Publicité

  2. RBKANG30 3 juin 2022 at 16h- Répondre

    Très beaux hommages, félicitations Alain. Outre le prénom nous partageons cette même envie pour nos jeunes joueurs. Tu représentes ce que doit être un éducateur et tu motives l’éducateur que je suis. Mais il me faut encore 24 ans pour t’égaler ! Mes minots sont aussi en rouge et noir mais ne portent pas le muguet sur la poitrine. Mon rêve est d’amener l’école de rugby dont je suis le responsable à Toulon.
    Peut-être un jour….bonne continuation et encore bravo pour ton engagement.

  3. Eric 3 juin 2022 at 16h- Répondre

    Bravo à lui.
    Un grand Monsieur surement.
    Encadrer les petits c’est préparer l’avenir. Que de beaux témoignages.
    Et une petite plaque sur l’avenue au même titre que nos grandes stars.
    Chapeau !
    Eric
    Pilou Pilou

  4. Isidore 3 juin 2022 at 20h- Répondre

    Oui magnifique hommage rendu au travail de cet homme qui sont les fondations de notre sport.
    J’ai son alter- ego dans mon petit club qui officie depuis 30ans, et c’est très inspirant pour moi qui suis un vieux « jeune éducateur »
    Ce n’est que justice de la part de joueurs pros qu’ils lui rendent hommage, car cela prouve que quelque part l’esprit rugby demeure encore!

  5. Carbonel j f 3 juin 2022 at 21h- Répondre

    Chapeau bas,Mr Crespo!
    Pour votre magnifique investissement.

  6. Publicité