Ange Capuozzo en totale extase : « Toulouse, c’est le meilleur challenge qu’on pouvait me proposer sur la planète rugby »

Ange Capuozzo en totale extase : « Toulouse, c’est le meilleur challenge qu’on pouvait me proposer sur la planète rugby »

13 mai 2022 - 23:51

1 Commentaire

Publicité

C’est officiel : l’arrière ou ailier du FC Grenoble, Ange Capuozzo évoluera à Toulouse la saison prochaine.

Le jeune joueur de 22 ans s’est engagé en faveur du Stade-Toulousain pour les trois prochaines années, soit jusqu’au mois de juin 2025.

Lors d’un entretien accordé à RMC Sport, Ange Capuzzo a expliqué que ce challenge est le meilleur que l’on pouvait lui proposer sur la planète rugby. Extrait:

« C’était une décision facile à prendre. D’abord pour l’aspect évidemment sportif qui prime pour moi. Je rêve encore de titres et d’évolution. C’était le meilleur challenge sportif qu’on pouvait me proposer sur la planète rugby. C’était une évidence. D’un point de vue personnel, j’arrive à un moment de ma vie où j’ai besoin de me mettre en difficulté, de partir et de sortir de ma zone de confort. Après ces trois années à Grenoble, c’était le bon moment, au bon âge, pour voir autre chose et découvrir un autre environnement. »

Il précise cependant qu’il aurait aussi très bien pu poursuivre sa carrière à Grenoble pendant encore une saison. Extrait:

« Oui, j’aurais pu. C’était le souhait des dirigeants. Je suis un grand supporter du FCG depuis que je suis tout petit. Le fait d’avoir passé ces trois années et d’avoir la possibilité de marquer le club de mon empreinte, ça aurait été aussi un rêve. Mais cette possibilité de toucher du doigt le plus haut niveau mondial était encore plus un rêve. Je me dois de tenter le coup. Je sens que je suis au bout d’un processus, la tête libérée. Je me sens prêt. »

Mais selon lui, Toulouse, ça ne se refuse pas. Extrait:

« Oui, ça ne refuse pas. Quand on est passionné de rugby et que l’on connaît les joueurs qui composent cette équipe, qui n’aurait pas envie de côtoyer ces mecs-là, qui sont sans doute les meilleurs à leur poste en ce moment, de toucher des ballons avec eux et de progresser ? C’est un rêve de passionné. »

Questionné sur la rude concurrence qui va régner à Toulouse au poste d’arrière avec notamment Thomas Ramos et Melvyn Jaminet, Ange Capuozzo s’en dit ravi. Extrait:

« Ça ne me fait pas peur dans le sens où c’est ce que je viens chercher aussi. Je savais qu’en allant dans ce genre de club la concurrence serait présente. Je l’ai très bien assimilé. Je me mets en danger, il va falloir que je me remette en question, que je travaille sur mon environnement personnel, que je fasse attention à tous les petits détails de ma vie. Ça va me faire grandir. Cette concurrence ne me fait pas du tout peur, au contraire. Je sais que ce sera un très gros challenge mais ça va me faire avancer aussi. »

Capable également d’évoluer à l’aile, le Grenoblois se dit prêt à y rejouer avec Toulouse s’il faut dépanner. Extrait:

« A Grenoble, sur ces trois dernières années, c’est au poste de 15 que je me sentais le mieux et le plus libre. Après, durant ma formation, j’ai toujours joué à d’autres postes et je l’ai fait avec le FCG quand il y avait des besoins. Je me prépare aussi à cela, ça ne me fait pas peur et ça me plait pour découvrir des situations de match. Je saurai l’appréhender et je m’y prépare. »

Pour conclure, Ange Capuozzo indique ne pas avoir peur de rejoindre Toulouse. Extrait:

« Ce n’est pas du stress négatif. Je n’ai pas peur d’y aller, je n’angoisse pas. Mais je ressens cette excitation. J’y pense tous les jours, notamment savoir comment je vais emménager dans ma nouvelle vie et découvrir le groupe. Quand je vois les personnes en place au Stade Toulousain, ça ne me fait pas peur car ce sont de très bons mecs. Ça m’a l’air très sain, donc ça me ressemble. »

Publicité

1 Commentaire

  1. Publicité

  2. MOANA PACIFIC 14 mai 2022 at 08h- Répondre

    C ‘est dommage il a l’air bien ce petit a tous points de vue
    Ils pourront pas dire qu’ils fournissent l’edf ou qu’il l’ont fait devenir inter il l’est deja
    Il va juste falloir qu’il dise a Ramos que sans Dupont Tamack il est rien contrairement a lui qui a epaté John Kirwan !!!!!

  3. Publicité