Anthony Belleau : « C’est un peu frustrant car c’est la plus facile que je manque »

Anthony Belleau : « C’est un peu frustrant car c’est la plus facile que je manque »

5 septembre 2021 - 1:31

2 Commentaires

Publicité

L’ouvreur du Rugby Club Toulonnais, Anthony Belleau s’est confié en conférence de presse à l’issue du match nul concédé contre Montpellier, ce samedi soir au Stade Mayol, à l’occasion de la première journée du Top 14.

Ce-dernier l’avoue d’entrée : la déception est grande dans les rangs Varois. Extrait:

« Il y a beaucoup de déception. Collectivement, nous avons répondu présent. C’est plus de petites erreurs individuelles – par manque de rythme, de match ou d’expérience – qui nous ont desservi collectivement. Mais c’est mieux que ce soit dans ce sens-là que dans l’autre. On n’a pas manqué le match collectivement. »

Il affirme que le RCT ne pouvait en aucun cas se manquer collectivement pour cette première de la saison à Mayol, avec le retour des supporters au stade. Extrait:

« Je pense qu’au vu de la semaine dernière où on s’était totalement manqué collectivement (contre Toulouse en amical), c’était hors de question de se tromper là-dessus car c’était la première à Mayol avec le retour du public. On voulait commencer par remettre les bases, l’engagement, le collectif, la défense, le combat. Il y a beaucoup de critères qui ont été remplis. Je pense que c’est une bonne base pour continuer la saison. Dans le vestiaire, malgré le résultat, on pouvait tous se regarder dans les yeux. Il y avait des minots pour qui c’était leur premier match, des recrues pour qui c’était leur premier match. C’est très décevant, on est déçu, mais on peut se regarder dans les yeux et continuer le travail. »

Il reste conscient que l’équipe va devoir progresser sur le plan offensif. Extrait:

« On va cinq ou six fois dans leurs 22 mètres et on n’arrive pas à marquer. Eux y viennent deux ou trois fois et ils marquent, notamment sur la dernière action car on ne sort pas bien de notre camp. On sait qu’il y a des progrès à faire notamment sur le plan offensif. Il faut essayer de bouger plus, de mettre plus de vitesse pour créer plus d’espaces. C’était le premier match, il y avait beaucoup d’excitation, on a mis le curseur sur le combat. Donc peut-être qu’il faudra ajuster certaines choses pour la suite. Mais c’est de bon augure pour la suite malgré tout. »

Questionné sur ses tentatives de but, il indique avoir réussi à 8 pénalités sur 9 et avoir raté la plus facile. Il le regrette bien évidemment. Extrait:

« C’est un peu frustrant car c’est la plus facile que je manque. Mais j’ai tout de suite compris pourquoi. Avec Maxime Petitjean, on a vite rectifié le tir sur celle d’après. Après, avec la confiance et le public qui pousse derrière, quand on sent que le collectif est présent, forcément, on se sent dans une meilleure situation. J’étais très content de retrouver Mayol et de buter à Mayol. Cela m’avait manqué. Après, la pénalité ratée n’était pas bien difficile donc c’est assez rageant de manquer ça. Je ne frappe pas bien le ballon, je ne traverse pas bien le ballon et je tourne un peu. C’est pour ça qu’elle finit à gauche. Max me le dit tout de suite mais je l’avais senti aussi. C’était le début du match. C’est rageant mais ça fait partie du métier de buteur. »

Il explique également avoir apprécié le jeu de pied de pression réussi par le RCT lors de cette rencontre. Extrait:

« Ca fait plaisir de se retrouver sur le jeu au pied. C’était un aspect du jeu que l’on avait identifié car on voulait mettre beaucoup de pression par le pied. Il y avait la nouvelle règle du 50:22. On avait essayé de travailler dessus mais ça nous a pas forcément réussi ce soir. Mais j’ai trouvé que l’on était présent sur ce domaine de jeu. C’est un ensemble qui a été positif et je pense qu’on pourra s’appuyer dessus. J’ai senti qu’il y avait quelque chose de positif. »

Pour conclure, Anthony Belleau se tourne désormais vers les prochaines échéances. Extrait:

« On a gros déplacement qui nous attend (à Toulouse) donc on va construire dessus, garder cette frustration et s’en servir de motivation pour les week-ends qui arrivent. »

Publicité

2 Commentaires

  1. Publicité

  2. Yo83 5 septembre 2021 at 07h- Répondre

    Frustrant c le mot. Non pas que l’on mérite la victoire. Mais elle aurait été belle tant, enfin, l’équipe a mis de l’engagement à défendre le moindre morceau de terrain. L’élément positif est qui y a de l’envie et de la ferveur. A part ça…. en revanche c le néant total, mais là encore, comme d’habitude depuis 3 ans, dans les schémas d’attaque. On manque cruellement de force de penétration et d’imagination. Dommage je suis déçu pour les gars, leur engagement méritait les 4 points. On voit malheureusement que cela ne suffit pas face aux équipes structurées.

    J'aime 5
    J'aime pas 2
  3. nounou32 5 septembre 2021 at 10h- Répondre

    Et en même temps on peut dire merçi Mr l’arbitre…….il y a quand même un gros problème dans le rugby ,ç’est que ce sont les arbitres qui font le résultat d’un match…..
    L’équipe qui défend dans ses 22,est quasi sûre de prendre 3 points !

    J'aime 4
    J'aime pas 2
  4. Publicité