Anthony Belleau : « Je ne suis pas entièrement d’accord avec toutes les décisions de l’arbitre »

Anthony Belleau : « Je ne suis pas entièrement d’accord avec toutes les décisions de l’arbitre »

19 septembre 2022 - 22:20

12 Commentaires

Publicité

L’ouvreur de Clermont, Anthony Belleau s’est confié via Rugbyrama suite à la courte défaite de son équipe contre le Rugby Club Toulonnais, dimanche soir au Stade Mayol (30-29).

Ce-dernier explique dans un premier temps regretter énormément de mourir à un petit point du RCT. Extrait:

« Je pense qu’on peut nourrir des regrets. Ce n’est pas rien. On a déjà fait des déplacements où il y a avait la place et on n’avait pas été en mesure de ramener quelque chose. Des points, ça compte. Mais si on fait preuve d’ambition, on peut nourrir des regrets. Malgré l’indiscipline et le retard accumulé dans la partie, on a fait preuve de caractère. On est revenus, on est parvenus à mettre notre jeu en place. On a eu des bonnes phases de jeu. Même quand on a été à 13, on s’est serré les coudes. C’était un test important, et on peut nourrir des regrets. On savait où on mettait les pieds, on savait qu’on n’aurait aucun cadeau. On a fait preuve de trop d’indiscipline pour gagner à l’extérieur. »

Lorsque le journaliste lui demande s’il a trouvé l’arbitre Monsieur Adrien Descottes trop sévère avec l’ASM, Anthony Belleau reste mystérieux. Extrait:

« Si je vous pose la question en retour, vous en pensez quoi (rires) ? Je suis curieux d’avoir votre avis. J’ai le mien aussi… Tous les week-ends c’est pareil, quand on joue à l’extérieur, il faut faire encore plus attention. Je ne suis pas entièrement d’accord avec toutes les décisions de l’arbitre. On a aussi commis beaucoup de fautes. On a été imprécis par moment notamment sur la position d’hors-jeu. L’arbitre aura toujours le dernier mot de toute manière, c’est comme ça. »

Mais il n’est pas surpris : il savait que Toulon allait tout donner dans cette bataille. Extrait:

« Pour avoir joué à Toulon, je sais que le rendez-vous face à Clermont est un moment particulier. Ce sont des matchs engagés, qui sont importants pour les supporters à la vue des confrontations de ces dernières années. On a toujours préparé ça avec une saveur particulière du côté des Toulonnais. Je savais qu’on était attendus. C’est un premier gros rendez-vous à l’extérieur. On a envie d’être ambitieux à l’extérieur et de gagner des rencontres. On veut se donner les moyens de les gagner. Ce soir, on a montré du caractère, on a fait preuve de résilience. On a montré une belle mentalité. Il y a des bonnes bases pour la suite. Ça peut-être un match fondateur. On ne se paye pas… Mais, on doit passer par ces moments pour déclencher une dynamique positive et gagner de la confiance. »

Il regrette également d’avoir loupé une pénalité dans ses cordes. Extrait:

« On était bien. Je loupe une pénalité facile… C’était dans le money time, un peu plus tôt. On revenait bien, et à ce moment, ça nous aurait permis de revenir à moins d’une marque de Toulon. Quand je la loupe, il restait encore deux marques. Je m’en veux. C’est de ma responsabilité. Après, on part de tellement loin… Mais, dans les dernières minutes, ça aurait pu tourner en notre faveur. Ils n’étaient pas sereins. Ce sont des matchs qui se jouent à des détails. Quand on commet autant d’erreurs, on ne peut pas espérer mieux même s’il y avait la place. »

Concernant les sifflets de Mayol lorsqu’il tentait les pénalités, Anthony Belleau explique ne pas avoir été surpris. Extrait:

« C’est le jeu. Je le savais. Je ne m’attendais pas à des applaudissements quand j’allais taper des pénalités (rires). Je suis conscient que j’ai un maillot différent. J’ai vécu ça dans l’autre sens, et je sais qu’on ne fait pas de cadeaux aux adversaires ici. C’est pareil dans les autres stades. Mais, c’était un bon moment de revenir à Mayol. »

Publicité

12 Commentaires

  1. Publicité

  2. Chinai 19 septembre 2022 at 22h- Répondre

    C’est curieux mais j’ai trouvé Belleau très vindicatif et expressif suite aux décisions défavorables de l’arbitre alors qu’il paraissait très discret et calme lorsqu’il portait les couleurs du RCT. Plus d’envie et de motivation depuis son départ… D’ailleurs leur capitaine Iturria et Bezy n’ont cessé de se plaindre sans réaction de notre ami Descote.

    J'aime 17
    J'aime pas 1
    • marc 20 septembre 2022 at 15h- Répondre

      il s’est fait siffler tout le match, y’a des c… qui lui ont donné de la motivation !

  3. Villieresteàtoulonàvie! 19 septembre 2022 at 22h- Répondre

    Pas tout à fait d’accord avec sa réussite face aux perches, y aurait sans doute eu victoire auvergnate non ?
    Allez, chacun à sa place c’est bien aussi.

    Go Toulon !

    J'aime 5
    J'aime pas 8
  4. nash 19 septembre 2022 at 22h- Répondre

    sans la complicité de Descote, on obtenait le bonus offensif, c’est une honte, on est arbitré comme une petite équipe

    J'aime 18
    J'aime pas 10
  5. toulontoujours 20 septembre 2022 at 01h- Répondre

    C’est clair, le manque de réussite de Belleau est une des raison de la victoire du RCT. Franchement l’ASM est une équipe très solide qui m’a impressionné ce dimanche. Ils étaient venu pour gagner et une victoire de leur part n’aurait pas été déméritée. J’ai eu peur pour le RCT jusqu’à la dernière minute, et je pense que c’était le cas pour l’ensemble des supporters du RCT, sauf pour les aveugles.
    En effet on sentait chez Belleau ce désir de performer avec cette équipe, et ses coups de pieds ratés montrent à mon avis une fébrilité de sa part. Peut être est ce la conséquence des sifflets insistant (plus que d’habitude) à chacune de ses tentatives?
    Verra t’on les mêmes réactions quand Carbonel foulera la pelouse de Mayol? Je ne l’espère pas.

    J'aime 6
    J'aime pas 3
    • marcelo 20 septembre 2022 at 16h- Répondre

      Belleau a toujours été fébrile, rigolo, on se l’est fadé pendant des années !

      Alors réjouis-toi qu’il ait été dans le camp d’en face. En 1ère mi-temps il loupe une pénaltouche aussi, mais malheureusement ça ne nous aura pas profité car on a pris un essai, derrière.

      J'aime 1
      J'aime pas 5
  6. Fmayol83 20 septembre 2022 at 06h- Répondre

    C est quand même étrange de dire que Clermont a été très pénalisé.
    Oui il y a carton jaune sur 2 actions , la première mérite la vidéo pour un éventuel essai de pénalité, a voir ?
    6 mêlées a 5 mètres , et aucun essai de pénalité , et miracle , mêlée effondré devant la ligne , et hop Mr descote accordé un essai pour Toulon.
    Je passe outre la charge d un clermontois dans un regroupement non sifflet , a l épaule , bref , il y en a plein , mais dimanche soir , Mr descote avait choisi sont quand.
    Je me répète , je ne critique jamais les arbitres, mais dimanche c était visible , même les quelques clermontois a mes côtes , ont trouvé bizarre l arbitrage.

    J'aime 12
    J'aime pas 6
    • Jojo83 20 septembre 2022 at 08h- Répondre

      « sont quand » ?????

      J'aime 5
      J'aime pas 1
    • ralax31 20 septembre 2022 at 10h- Répondre

      ce n’est pas une mélée effondrée qui donne l’essai de pénalité à clermont, c’est un maul.

    • SgtStraits 20 septembre 2022 at 14h- Répondre

      Après la pénalité sifflée pour Serin en 2e mi-temps, quand Clermont est a 5 m de la ligne de Toulon, alors qu’il s’appuie bien au sol avec les mains avant de gratter … Elle fait mal à ce moment-là ! L’arbitre de touche ne sert plus a rien ?

      • Dranix 20 septembre 2022 at 18h- Répondre

        Disons que c’était une compensation, il y a eu quelques grattages clermontois sur 3-4 appuis avant ça…

  7. Fmayol83 20 septembre 2022 at 08h- Répondre

    Oui pardon , son camp.
    Milles excuses , je ne me suis pas lu

  8. Publicité