Antoine Dupont raconte les difficultés rencontrées à cause du brouillard

Antoine Dupont raconte les difficultés rencontrées à cause du brouillard

11 décembre 2022 - 21:46

1 Commentaire

Publicité

Le demi-de-mêlée du Stade-Toulousain, Antoine Dupont s’est confié via Rugbyrama à l’issue de la victoire de son équipe remportée contre le Munster à Thomond Park, à l’occasion de la première journée de la Champions Cup.

Ce-dernier a dans un premier temps analysé la victoire des siens. Extrait:

« Nous les avons laissés trop jouer durant les dix premières minutes où on a un peu dormi. Après, on s’est réveillé et on s’est rendu compte que, quand on y met l’intensité nécessaire, on a de quoi rivaliser physiquement. On a gagné les duels défensifs et la ligne d’avantage. Eux avaient de plus en plus de mal à nous faire reculer, si ce n’est sur notre indiscipline. »

Il explique dans la foulée pourquoi Toulouse est obligé de miser gros sur le combat. Extrait:

« Oui, nous sommes obligés de savoir jouer comme ça aussi et de gagner dans ces conditions, surtout que l’hiver arrive désormais. Il faut aussi s’adapter au jeu de l’équipe en face. Nos adversaires ont eu plusieurs occasions de prendre des points en deuxième mi-temps mais sont restés sur leur philosophie de jeu, en essayant de nous marteler. Ce n’est peut-être pas le rugby le plus flamboyant mais il faut savoir le gérer. »

Il confirme que Toulouse a réalisé une grosse prestation contre le Munster. Extrait:

« Il faut se rendre compte qu’on a fait un gros match et une grosse performance. Mais ce n’est que le premier match de la compétition et on sait le chemin qu’il nous reste à faire pour arriver là où on veut arriver. C’est bien de commencer la campagne par une victoire, encore plus à l’extérieur, avec ce format à trois équipes. Il faut au moins trois victoires pour bien figurer sur le reste du tableau. »

Lors de cette rencontre, le brouillard était très épais. Antoine Dupont concède que ce n’était pas facile. Extrait:

« C’était un peu compliqué. L’arbitre m’a dit qu’il voyait tout le monde, donc c’était bon pour lui. Sur le champ profond, pour voir le couloir des 15 mètres de l’autre côté, c’était difficile. Mais les conditions étaient les mêmes pour les deux équipes. Il fallait s’adapter. »

Publicité

1 Commentaire

  1. Publicité

  2. ST 12 décembre 2022 at 05h- Répondre

    Ils se sont très bien adapté aux conditions en cours de match tapant plusieurs chandelles pour que le ballon disparaisse dans le brouillard et soit mal réceptionné. On a gagné au moins deux en avant grâce à ça, bravo c’était intelligent de leur pars.

  3. Publicité