Baptiste Serin : « En pesant mes mots, j’ai les boules, vraiment »

Baptiste Serin : « En pesant mes mots, j’ai les boules, vraiment »

6 décembre 2020 - 23:58

3 Commentaires

Publicité

Le demi-de-mêlée international Français Baptiste Serin évoluait au poste d’ouvreur, ce dimanche soir contre le Stade-Français Paris à Jean-Bouin, dans le cadre de la 11ème journée du Top 14.

A l’issue de la courte défaite Varoise contre Paris, le joueur du XV de la Rade a exprimé sa frustration au micro de Canal +.

Baptiste Serin indique notamment avoir les boules de ne pas repartir de Paris avec la gagne ce dimanche soir.

Selon lui, le RCT ne gagne pas un point de bonus défensif ce dimanche soir mais perd des points. Extrait:

« En pesant mes mots, j’ai les boules, vraiment. J’ai l’impression que l’on a le match en main mais notre indiscipline nous remet dans notre camp. On prend des points encore une fois et c’est très rageant. L’expression dominer n’est pas gagner prend tout son sens ce soir. Mais Paris a du mérite, c’est une grande équipe. Sur la physionomie du match, on ne peut s’en vouloir qu’à nous-même d’avoir perdu ce match. Le caractère à haut niveau, ça ne suffit pas. Heureusement que nous avons du caractère car le caractère c’est à hauteur de nos ambitions. On en a. Mais ce soir, c’est dommage. Je pense que l’on perd des points ce soir, en toute humilité sans enlever tout ce qu’a fait Paris au cours du match car ils sont allés se la chercher. Mais j’ai la sensation qu’on leur donne un peu donc c’est très rageant. »

Publicité

3 Commentaires

  1. Publicité

  2. Pitivier 7 décembre 2020 at 06h- Répondre

    Il nous est impossible de gagner un match serré car l’arbitre fera tjs la différence. A vomir.

  3. Johndoeuf 7 décembre 2020 at 11h- Répondre

    En pesant mes boules j ai les maux vraiment !

  4. Dam_rct 8 décembre 2020 at 11h- Répondre

    L’arbitre de touche qui nous siffle deux touches inexistantes aussi, dont une où l’on part à l’essai.

  5. Publicité