Baptiste Serin : « On me demande souvent si je regrette d’avoir quitté l’UBB… »

Baptiste Serin : « On me demande souvent si je regrette d’avoir quitté l’UBB… »

24 décembre 2021 - 13:59

6 Commentaires

Publicité

Le demi-de-mêlée international Français, Baptiste Serin s’est confié dans les colonnes du Midi Olympique pour évoquer son retour à la compétition avec le Rugby Club Toulonnais et le début de saison poussif des Varois.

Arrivé au RCT en 2019 en provenance de l’Union Bordeaux-Bègles, Baptiste Serin explique ne pas regretter son choix d’avoir quitter l’UBB pour le RCT alors que le club Girondin performe depuis. Extrait:

« On me demande souvent si je regrette d’avoir quitté Bègles au moment où le club a trouvé sa meilleure carburation. Je réponds que ça n’aurait aucun sens. Il me reste plein d’amis, avec qui j’ai partagé des trucs pendant 10 ans et alors qu’ils commencent à bien marcher, je serais aigri ? À Bègles, j’ai des potes pour la vie et je suis sincèrement content pour eux. Ça me fait également plaisir pour Laurent Marti. Ceci dit, je suis convaincu d’avoir pris la bonne décision en rejoignant le RCT. J’avais besoin d’un nouvel élan, de me découvrir, de savoir si j’allais être quelqu’un de différent. »

Depuis son arrivée au RCT, il estime avoir grandir et évolué. Il s’explique. Extrait:

« Je pense avoir grandi, être plus constant, avoir beaucoup plus d’impact sur mon équipe. Puis j’ai évolué sur certains aspects, comme la défense ou les rucks. Je m’attache à de petits détails qui sont importants à Toulon. J’ai changé un peu ma manière de faire, je me suis un peu développé physiquement. Et plus encore que par le passé, je pense être à 1 000 % dans ma façon de jouer, de m’entraîner, de pousser les mecs. Je n’ai plus envie de laisser passer ma carrière. À Bègles, je me disais que les choses allaient finir par arriver. Mais est-ce que je mettais tout en place ? Je ne sais pas. Depuis que je suis à Toulon, je ne laisse plus rien au hasard. »

Avant de quitter le club Girondin en 2019, Baptiste Serin avoue avoir conseillé son président Laurent Marti concernant la venue de Christophe Urios. Extrait:

« Quand je discutais avec le président, je répétais que la clé était de trouver un coach qui cadre les choses. Et quand j’ai su que Christophe Urios était en approche, j’ai conseillé à Laurent de le signer pour le plus longtemps possible. Il a mis le club dans la bonne direction. »

Pour conclure, Baptiste Serin ne le cache pas : l’UBB est l’une des meilleures équipes du Top 14 en ce moment. Extrait:

« La meilleure, je ne sais pas. Mais l’une des meilleures, c’est évident. Ils ont franchi un cap, l’équipe est plus mature et Christophe Urios semble être parvenu à convaincre les mecs qu’ils étaient capables de tout. Il leur donne les clés tactiques pendant la semaine et le week-end, il leur martèle qu’ils vont tout renverser. »

Publicité

6 Commentaires

  1. Publicité

  2. Mazoil 24 décembre 2021 at 14h- Répondre

    Sacré personnage dont le rct avait besoin
    Mais moi aussi je n ai pas compris son intérêt de signer à Toulon
    Le fric n explique pas tout

    J'aime 11
    J'aime pas 2
  3. Le pou 24 décembre 2021 at 15h- Répondre

    En tout cas, moi, je regrette.

    J'aime 6
    J'aime pas 16
  4. Martinez 24 décembre 2021 at 17h- Répondre

    Il serait remplaçant à l’UBB!

    J'aime 3
    J'aime pas 9
  5. Pinpippe 24 décembre 2021 at 19h- Répondre

    Blablabla Urios n’a pas chercher à te retenir et puis c’est tout

    J'aime 2
    J'aime pas 7
  6. Sylvestre Twester 24 décembre 2021 at 20h- Répondre

    Tu n’aurais jamais été titulaire à L’UBB.

    J'aime 3
    J'aime pas 9
  7. Lyamm 25 décembre 2021 at 18h- Répondre

    C’est surtout les soirées Bordelaise qui lui manquent nous on te regrette mais Lucu a pris ses marques et ta place

  8. Publicité